TOROP CHAUD !

Températures caniculaires: L’Anacim explique le phénomène par «un vent d’harmattan de secteurs Est et Nord-est»

Le chef du service Prévisions et réductions des risques de l’Agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie (Anacim), Papa Ngor Ndiaye, explique que durant ces derniers jours, le régime de vent qui a prédominé sur le pays est «un vent d’harmattan de secteurs Est et Nord-est qui traverse les régions désertiques, chaudes et sèches, transportant la forte chaleur de ces zones jusqu’au Sénégal».
Par conséquent, a-t-il déclaré, «la chaleur est davantage plus ressentie sur tout le territoire national». À la question de savoir si ce phénomène est lié aux effets du changement climatique, il a déclaré qu’il fait naturellement chaud sur le pays à cette période de l’année. Cependant, à l’en croire, dans le contexte actuel du changement climatique, «cette chaleur s’accentue en raison de la tendance haussière des températures».
Toutefois, il tient à rassurer que la sensation de chaleur sera moins marquée sur une bonne partie du pays notamment sur les localités proches du littoral au cours des prochains jours. Concernant les coups de chaleur sur la santé humaine, le chef de service Prévisions et réductions des risques à l’Anacim souligne que seules les spécialistes peuvent donner un avis sur cette question. « Des études scientifiques n’ont pas encore pu trouver une quelconque relation entre la chaleur et la Covid-19. Il est alors prématuré d’en déduire une conclusion », a conclu Papa Ngor Ndiaye.
Diam SY/lesoleil.sn

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Glock dit :

    Et si c’était la chaleur qui tuait le virus …. pas plus bête que toutes les théories fumeuses de nos élites dé-pensantes !

  2. Robi dit :

    La chaleur, pas sur mais le soleil oui, grâce à lui nous avons un apport constant en vitamine D, qui je le rappel combat efficacement les infections, bronchite, grippe, coronavirus et bien plus.
    Nous pouvons aussi le prendre en complément alimentaire.
    Ne trouvez vous pas étonnant que cet été en Europe, les contaminations avait largement baisser et repartent maintenant à la hausse ?
    Et ça ne va pas s’arranger car le froid n’incite pas à sortir et à ouvrir les fenêtres.
    C’est ce que disait un sinistre de la santé (veran)avant le covid19 lors d’une émission de radio, à quelques mots près :
     » Pourquoi la grippe disparaît au printemps ? Ce n’est pas à cause de la chaleur mais parceque nous ouvrons nos fenêtres et que nous prenons le Soleil »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :