PODOR VILLE PROPRE

Podor l’une des villes les plus propres du Sénégal

Podor, ville cosmopolite du nord du Sénégal est l’une des cités réputées les plus propres du pays. Grâce à la politique environnementale locale et l’engagement de ses habitants.
A l’entrée comme à l’intérieur de la ville de Podor, pas une seule trace de dépotoir sauvage d’ordures ménagères.
« Tu vois ! Comme c’est bien propre là ! Ce sont les éléments de l’UCG qui nettoient  » explique Amadou Wone, président de la Commission Planification, Aménagement du Territoire et Cadre de vie de la commune de Podor.
L’UCG, c’est l’Unité de coordination de la gestion des déchets solides du Sénégal, qui a une représentation à Podor.
L’engagement des habitants
Chaque matin, les habitants nettoient les maisons, les marchés et désensablent les rues. Ces déchets solides, une fois déposés dans des poubelles publiques mises en place par la mairie sont ensuite évacués vers une décharge finale par des charettiers qui font le tour des six quartiers que compte Podor.
« On a toujours participé à la propreté de la ville. Si aujourd’hui, Podor est considéré comme l’une des plus belles villes du Sénégal, c’est parce qu’il a une jeunesse consciente. Nous nous organisons en association. Nous allons de quartier en quartier pour vérifier si les jeunes sont sortis. S’ils ne sortent pas, nous allons vers eux pour leur expliquer que ce que nous faisons, c’est pour tout le monde  » précise Samba Tall, le président du Conseil communal de la jeunesse de Podor parle de l’engagement des jeunes dans l’assainissement de la ville.
Tout n’est pas rose
Selon le président de la Commission planification, aménagement du territoire et cadre de vie de la commune de Podor, Amadou Wone « le point faible de cet exploit, c’est la rupture qu’il y a eu entre l’expérimentation que nous avions commencée et la poursuite des activités. C’est dû surtout à des problèmes techniques « .
En effet, la décharge maîtrisée en construction dans la commune de Podor et destinée aux activités de tri et de valorisation des déchets solides n’est toujours pas achevée. Les travaux sont arrêtés, faute de moyens, ont confirmé les autorités communales.
dw.com

Vous aimerez aussi...

10 réponses

  1. trevidic dit :

    On peut en effet le constater en descendant du BOU EL MOGDAB ,PODOR est propre !

  2. PDP dit :

    Ce n’est pas un problème relevant uniquement de la conscience des jeunes. Les ainés et aînées ont besoin d’apprendre et plus que les jeunes

  3. Francia dit :

    bravo , comme quoi quand on veut on peut !

  4. Roro dit :

    C’est super, il faut continuer. Les maires des autres communes doivent inciter leurs concitoyens à en faire autant.

  5. Le quai ne fait donc pas partie dr Podor, à croire les messages qui précèdent. Il est laissé à l’abandon, envahi d’arbustess et d’ordures, il y a des carcasses d’animaux morts, des poissons jetés dans les ruines par les vendeurs de poissons, ce qui génère une odeur pestilentielle. Pourtant le quai est classé patrimoine national !

  6. Ndiaye dit :

    La surpolitisation des institutions est un probleme dans ce pays.
    A l’image des aeroports et autres services publics, il faut experimenter la privatisation des mairies car les populations d’une ville ou commune n’ont pas besoin d’avoir un des leurs pour bien gerer leur mairie. ils ont besoin de resultats, realisations et de transparence.
    osons nos modeles! On a tout copié betement du colon.

  7. Ivan dit :

    Ndiaye a raison, pas besoin d’avoir un des leurs pour bien gérer la mairie. Ils ont besoin de résultats, donc mieux vaut que ce soit des étrangers qui gèrent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :