LA CHINE OFFRE ENCORE 300.000 VACCINS

Nouveau don de vaccins Sinopharm : Les 300 mille doses arrivent ce week-end

Pour appuyer les efforts du Sénégal dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, la Chine a offert à notre pays 300 mille nouvelles doses du vaccin Sinopharm. Ce nouveau don, le deuxième après celui de février 2021, sera réceptionné ce week-end à Dakar, annonce la représentation diplomatique chinoise.
Le gouvernement du Sénégal va réceptionner vers la fin de cette semaine le nouveau don de 300 mille doses du vaccin Sinopharm et 308 mille seringues avec aiguille contre le Covid-19 de son homologue chinois. C’est ce qu’indique un communiqué de l’ambassade de Chine au Sénégal. «A travers ce don important, la Chine réaffirme son amitié et sa solidarité à l’égard de son frère le Sénégal ainsi que son attachement à la Coopération sino-sénégalaise», souligne le document. Qui informe aussi que l’arrivée de ces 300 mille doses de vaccin Sinopharm à Dakar et «dont le transport sera assuré par Air Sénégal est prévue vers la fin de cette semaine».
«L’Organisation mondiale de la santé (Oms) a accordé, vendredi 7 mai, son homologation d’urgence au vaccin contre la Covid-19, fabriqué par le groupe pharmaceutique chinois Sinopharm à Beijing. Ce qui en fait le sixième vaccin à recevoir la validation de l’Oms pour sa sécurité, son efficacité et sa qualité. Il s’agit également de la première autorisation de l’organisation à un vaccin contre le Covid-19 non issu d’un laboratoire occidental», indique le communiqué de l’ambassade de Chine au Sénégal. Ce document rappelle : «En février 2021, la Chine était le premier pays à fournir au Sénégal un lot de 200 mille doses de vaccin Sinopharm, permettant au Sénégal d’être le premier pays ouest-africain à lancer sa campagne nationale de vaccination.»
Mamadou T. DIATTA / lequotidien.sn

Vous aimerez aussi...

9 réponses

  1. Ndiaye dit :

    C’est dans les moments difficiles qu’on reconnait les vrais amis…

  2. issa gibb dit :

    On oublie aussi très facilement que c’est la France avec son ministre des Affaires Etrangères Le Drian qui, la première, à envoyer 2 installations médicales complètes de réanimation à l’Hôpital du Hann à Dakar, en mars 2020… Plus, les 8 autres qui ont suivi !
    Plus, toutes les aides qui ne cessent depuis le début de cette pandémie du ConnoVirus Chinois !
    Quand aux Chinois, les vrais amis du Sénégal ??? Idée Conne et Utopique : La Chine roule pour la Chine !
    La Chine n’est pas au Sénégal pour faire de l’Humanitaire : La Chine est au Sénégal pour piller ses rares ressources naturelles et préserver les siennes qu’ils ont largement polluées ou connement détruites…
    Pour laisser à la fin, le Sénégal, ruiner : Sur le cul ! Y-a-pas photo

    • Regis Costet dit :

      Entièrement d’accord sur tout et,en plus,ce vaccin de Sinopharm a une efficacité très douteuse…Meme gratuit,beaucoup de pays n’en voudraient pas…Quant à ce putain de virus chinois,j’espère sincèrement que le Sénégal en sera en partie épargné pour très longtemps…

  3. Gourgui dit :

    Extrait d’un article :
    « Toute la production d’arachide au Sénégal est chamboulée. L’intérêt des Chinois pour les fruits de cette plante, les cacahuètes, a fait exploser le cours du produit sur le marché. Un mal pour les producteurs d’huile qui se retrouvent privés de matière première.

    Jamais le marché local de vente d’arachides ne s’était autant emballé. Les clients chinois se ruent sur les cacahuètes, qui atteignent des prix sans précédent. Moussa Diabong, l’un des plus grands producteurs du pays, a pour la première fois, vendu toute sa production à la Chine. Prix de vente : 50 centimes d’euros le kilo, soit près de 30% de plus que l’année précédente. Une aubaine pour la plupart des 4 millions de personnes qui travaillent dans l’arachide au Sénégal.
    L’industrie de l’huile en difficulté,
    Pour autant, tous ne se réjouissent pas de cette situation. C’est le cas de l’industrie de l’huile. « Jusqu’à présent, on n’a pas encore démarré. On n’a pas encore assez de graines », lamente Cheikh Ka, chef du laboratoire Sonacos. Les Chinois étant prêts à payer plus, ont raflé la matière première. Les usines sont à l’arrêt, des centaines de saisonniers sont sans travail et pire encore, le pays pourrait faire face à une pénurie d’huile, un bien de première nécessité au Sénégal. Pour y remédier, l’état a décidé d’interdire les exportations jusqu’à la fin de la récolte. »
    Ah les amis chinois !!! Ils sont tellement gentils que les pauvres Senegalais vont devoir importer de l’huile d’arachide …
    Vous avez vraiment de la merde dans les yeux et les oreilles…

  4. Le chaman dit :

    Les vrais amis Chinois vont bien te sodomiser, et tu pourras remuer les fesses pour les faire jouir,
    Ne pas vouloir comprendre que les motivations des dirigeants Chinois sont de préserver le régime communiste et son expension par tous les moyens à sa disposition, et les pays Africains leurs offres des atouts considérable pour mener leurs projets politiques, et pour réussir, la population bosse dur, ils ne sont pas assis à longueur de temps sur une brique à faire du thé en se grattant les couilles. ..

  5. Grigri dit :

    Ils vont vous bouffer tout cru vos soit disant amis chinois… J’espère pour vous qu’il n’y aura rien dans ce vaccin qui vous décimera
    dans dix ou quinze ans. Ou vous rendra stérile pour qu’ils puissent vous envahir gentiement et vous spolier vos terres… Ils faut bien avouer qu’ils commencent à être sérieusement à l’étroit dans leur pays… Il est temps pour eux de s’installer ailleurs…
    Faitent bien attention à vous ! Ne vous faites pas acheter avec quelques vaccins « offerts » par les mêmes personnes qui vous ont retiré le pain de la bouche depuis le début de cette pandémie qui vient de chez eux et qui vous a privé de touristes depuis plus d’un an entre autre…

  6. trevidic dit :

    Il est bien le seul à refuser de comprendre !…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :