10.000 MILLIARDS DE DETTE

Le montant de la dette publique pourrait atteindre 10.000 milliards FCFA

L’Etat du Sénégal s’est lancé dans une opération tendant à accroitre la dette de plus de 1.300 milliards FCFA. Dans le projet de Loi finances pour l’année budgétaire 2021, le gouvernement a demandé à l’Assemblée nationale d’autoriser le ministre des Finances à contracter des emprunts, à recevoir des dons au nom de l’Etat du Sénégal et à lever des ressources de trésorerie pour un montant total de 1 363 milliards FCFA.
Ces opérations de trésorerie, détaille le projet de loi, pourront être contractées soit sur le marché national, soit sur le marché extérieur, auprès de pays ou organismes internationaux, à des conditions fixées par le décret ou par la convention.
Cette rallonge va alourdir davantage l’encours de la dette publique estimé en décembre 2019, à 7 825,3 milliards FCFA. Soit 56,6% du PIB, selon L’Observateur dans sa livraison de ce jeudi 22 octobre.
Ce qui pousse Dr Cheikh Ahmed Bamba Diagne, enseignant chercheur économistes et monétaires à tirer la sonnette d’alerte. « Le Sénégal va dépasser les 70%, le seuil d’endettement fixé dans l’espace Uemoa. C’est un choix, mais il faut s’attendre à ce que la dette du Sénégal atteigne les 10.000 milliards FCFA l’année prochaine », a-t-il prévenu.
IL précise qu’une partie sera payée, une autre décalée grâce à l’initiative de la suspension de la dette pour six mois. Mais, dit-il, c’est toujours une augmentation de l’encours de la dette.
dakarsoir.com

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. jack letiof dit :

    politique de la main tendue toujours des demandes de dons !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :