UN HÔPITAL MOBILE OFFERT PAR LES USA

Covid-19 : Les USA offrent un hôpital mobile au Sénégal

Au Sénégal, la lutte contre la pandémie se poursuit. Le gouvernement de Macky Sall, après avoir déployé des efforts pour s’approvisionner en doses vaccinales conséquentes pour la campagne de vaccination, a également réussi à convaincre le FMI de l‘accompagner pour la relance économique après COVID. Il y a quelques jours le Fonds Monétaire International et Sénégal entérinaient un accord financier de près de 650 millions de dollars pour booster l’économie du pays après la crise sanitaire. Ce Mardi, ce sont les USA dans le cadre de l’accord de coopération qui lie les deux nations, qui ont fait parvenir au Sénégal un Hôpital mobile d’une capacité de 30 lits.
Un appui logistique non négligeable…
Il y a quelques semaines, les autorités sanitaires sénégalaises s’inquiétaient de l’apparition dans le pays du variant britannique pour le covid-19. En outre selon l’Institut Pasteur de Dakar ,pas moins de 27 « lignées » du SRAS-CoV-2, seraient en circulation au Sénégal, exposant environ « 19 % de la population » à la maladie. Autant de situations qui faisaient comprendre que malgré les résultats obtenus, les autorités se devaient d’être en état d’alerte. Et le don des USA ce mardi devrait grandement aider à cette veille épidémiologique.
La réception du matériel a été faite ce mardi par le ministre sénégalais de la Santé, M. Abdoulaye Diouf Sarr, à l’issue d’une courte cérémonie dans les locaux du Centre de traitement des épidémies (CTE) sis au Hangar des pèlerins de Dakar. Pour l’ambassadeur des Etats-Unis près le Sénégal, M. Tulinabo Mushingi représentant les donateurs ; cet hôpital mobile d’une capacité de 30 lits et doté d’une grande autonomie en énergie et en carburant, devrait pouvoir permettre aux autorités sanitaires d’être tout de suite réactives en cas de situation sanitaires graves surtout à l’intérieur du pays.
L’année dernière, les forces armées sénégalaises avait déjà reçu dans le cadre du programme américain sur le Partenariat africain de réponse rapide pour le maintien de la paix, un hôpital mobile d’une capacité de 20 lits et pouvant traiter jusqu’à 40 patients ambulatoires par jour.
Rodrigue Gozoa/lanouvelletribune.info

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. Stephane dit :

    Peut -être que si ce sont les militaires Sénégalais qui gèrent ?

  2. Tiocan dit :

    La vie est belle pour le Sénégal, pas besoin d’essayer de gérer le pays, les dons, les aides et l’argent tombent du ciel sur ce pays assisté. Le peuple prend exemple sur ses dirigeants et pour la plupart vit de mendicité, d’arnaque et de petits boulots.

  3. Ndiaye dit :

    Il ne manque à se manifester qu’un « ami » pour se positionner.
    Qu’il fasse vite avant qu’on soit sous peu membre officiel de l’Opep!

    • Galips dit :

      Question membre tu vas surtout t’en prendre un dans le cul parce que les compagnies pétrolières verseront des miettes que vos « dirigeants » vont s’empresser de se partager.

  4. Stephane dit :

    L ‘egoisme et le mépris des dirigeants Sénégalais dont la seule priorité est de s’engraisser.L’achat des vaccins pour la population est loin d’etre leur priorité les neuneus Européens financeront ce soit disant pays pauvre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :