DES ARBRES POUR POPENGUINE

Reboisement : 10.500 rôniers plantés dans la réserve naturelle communautaire de Popenguine

 »Abattre un arbre, c’est abattre un homme ». Conscients de l’utilité de l’arbre dans la vie, les populations des huit villages qui partagent la réserve naturelle communautaire de Popenguine se sont mobilisés pour régénérer la réserve dont la superficie est de 1.009 ha. Ainsi 10.500 noix de rôniers ont été plantés.
D’après Cheikh Diagne, coordonnateur du projet de reboisement,  »tout le monde sait l’utilité de l’arbre sur l’environnement. La forêt se dégrade de plus en plus à cause de la main de l’homme. La montagne était verdoyante, touffue et pleine d’arbre. Maintenant, la montagne se désertifie car l’homme fait des coupures abusives de bois. Cela peut être dangereux pour nos vies ».
Il ajoute :  »l’arbre est le partenaire de l’homme. Il renvoie l’oxygène dont l’homme a besoin pour vivre, en retour il reçoit le carbone que renvoie l’homme. Donc, vous voyez la complicité entre l’abrbre et l’homme ».
En outre, un comité de suivi régulier de l’ensemble des plantations est mis en place pour voir l’évolution. Les femmes ont lancé un défi aux jeunes afin qu’ils participent davantage au reboisement de la réserve.
Khady NDOYE/Seneweb.com
ndlr: à Ngazobil, non loin de Joal, une initiative catholique mêne le même combat de reboisement avec un enjeu de 20.000 plantations.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Stephane dit :

    Si je passe dans le secteur j’irai moi-même planter un arbre,je serai sur que ca soit fait, je ne crois pas une seconde à la réussite de ces fameux projets

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :