AIBD: COMMENT LES VOLS VONT REPRENDRE

Réouverture Espace aérien : De nouvelles mesures à l’aéroport international Blaise Diagne de Diass

« l’ouverture se fera de manière progressive », selon le ministre Alioune Sarr
Le ministre du Tourisme et des Transports aériens, Alioune Sarr, entend donner corps aux instructions du chef de l’Etat d’ouvrir l’espace aérien le 15 juillet prochain. Une ouverture qui se fera avec toutes les garanties de précaution et de manière « progressive ».
Conformément à la volonté du chef de l’Etat exprimée, lundi dernier, lors de son discours à la nation, l’espace aérien sera bel et bien ouvert le 15 juillet prochain. Alioune Sarr, le ministre du Tourisme et des Transports aériens en a donné l’assurance, mardi, lors d’un point de presse. Le ministre soutient avoir déjà donné des instructions à ses services pour que tout soit prêt le jour-J. « Dès l’annonce du chef de l’Etat, j’ai demandé à l’Agence sénégalaise de l’aviation civile d’instruire les procédures de notification. Quand un aéroport est ouvert, il y a les notam (Notifaction for airma), un code qui est donné à l’ensemble des navigants mondiaux pour dire que tel espace aérien est ouvert », a souligné Alioune Sarr, estimant que beaucoup de compagnies avaient déjà fait la demande d’atterrir à l’Aibd. Le ministre a précisé que l’ouverture de l’espace se fera de manière progressive. .
Turkiskh Airlines, Royal Air Maroc et d’autres compagnies aériennes font partie des demandeurs. Alioune Sarr estime que la décision du chef de l’Etat Macky Sall va avoir un impact « très important », puisque le Sénégal est l’un des pays qui détient l’un des plus grands espaces océaniques au monde. Le ministre a insisté sur le respect du protocole assurant que cette ouverture sera accompagnée d’un protocole sanitaire rigoureux. « Dans l’enceinte de l’aéroport jusqu’à l’embarquement, des dispositions seront prises pour sécuriser les voyageurs et éviter les contaminations », a déclaré le ministre rappelant que les accompagnants ne seront plus acceptés dans les aérogares. « Avec la période de la Covid-19, l’accompagnement des voyageurs est formellement interdit dans les aéroports », estime le ministre. Il a aussi rappelé que ce protocole est mis en place depuis le 15 juin dernier, date de redémarrage des vols domestiques. Enfin, il a invité les passagers à faire de la lutte contre la Covid-19, leur combat personnel.
le soleil.sn

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *