VOILA QUI EST BIEN ENVOYÉ

Un médecin sénégalais écrit à Jean-Paul Mira : « mon cher tu as perdu une occasion de te taire »

Monsieur le Professeur Mira et cher confrère,
C’est au titre d’ancien praticien des hôpitaux de la Pitié-Salpêtrière service de médecine interne Herson et du Kremlin-Bicêtre service de médecine interne du Professeur Delfraissy Jean-François que je me permets de répondre à ce que je qualifierais de plaisanterie de très mauvais goût (délicat euphémisme).
Alors que nous traversons l’une des épidémies les plus catastrophiques depuis plus d’un siècle, tandis qu’on promet au continent Africain une véritable hécatombe humaine, tu es intervenu sur une chaîne de télévision, que je me garderai de nommer, en tenant les propos suivants :
«Au risque d’être provocateur on pourrait réaliser cet essai thérapeutique ou ces vaccinations sur le continent Africain, qui n’a ni masque, ni prévention, ni médicaments,ni dépistage». Tu poursuis en disant : «un peu à l’image de ce qu’on avait réalisé comme essai thérapeutique sur les prostituées africaines lors de la pandémie du sida.»
Cher Jean-Paul,
Tes propos sont insultants à plus d’un titre :
• Le premier c’est considérer que tu peux décider depuis ta salle de réanimation, ou de son service d’anesthésie de l’hôpital de Cochin de Paris, du type de prévention et du type d’essai thérapeutique que tout un continent doit mener en fonction de ta réflexion et de ton analyse d’hospitalo-universitaire français.
• Le deuxième c’est considérer que l’Afrique est un conglomérat de peuplades dotées des mêmes caractéristiques génétiques, du même morphotype, de la même histoire thérapeutique, des mêmes spécificités épidémiologiques et environnementales permettant de réaliser un essai thérapeutique, mettant toute sa population dans le même sac.
Ton imagination ne te permettait pas de pousser ton analyse au point de penser qu’il existe entre le Caire et l’Afrique du Sud (le Cap) autant de différences qu’entre le Danemark et Naples.
Par tes propos tu as révolté tout une population africaine qui, je te rappelle, n’a plus ni le complexe ni la déférence que nos grands-parents nourrissaient à l’égard de la mère-colonie. Il s’agit d’une population jeune, affranchie et tout à fait disposée à en découdre avec tout nouveau système qui tenterait de les avilir ou de les humilier.
Le message subliminal perçu par les Africains est que nous sommes au mieux approximativement des humains, au pire des animaux supérieurs. On peut donc tranquillement réaliser des essais sur une espèce se rapprochant de l’humain mais qui, sur le plan économique, culturel et social, présente les mêmes traits de désorganisation du système de santé (absence de masque, de traitement, de prévention et de dépistage) en conformité avec celui que l’on peut retrouver chez des sous-humains.
Enfin la comparaison avec une étude menée sur les prostituées africaines dénote inconsciemment de la comparaison que tu fais entre notre continent, ses habitants et ce plus vieux métier de la planète ; cela aussi a été perçu comme une insulte majeure.
Mon cher Jean-Paul,
En tenant ces propos avais-tu conscience que tu t’adressais à un continent marqué par 350 ans de traite négrière et 150 ans de colonisation ?
Te serait-il venu à l’esprit de plaisanter avec la Shoah ou le traumatisme du peuple juif à une heure de grande écoute sur une chaîne de télévision aussi prisée que LCI ?
Étais-tu conscient que l’un des présidents de la France avait récemment, de la façon la plus violente possible, présenté le continent africain comme un continent qui avait raté la marche de l’histoire et n’était pas suffisamment entré dans cette dernière ?
As-tu pensé que, par ta maladresse, plus aucun Africain, du Caire au Cap et de Dakar à Djibouti, n’envisage d’accepter un vaccin qui viendra de l’occident ? Ce que je déplore, puisque la piste en elle-même, sur le plan scientifique, revêt incontestablement un intérêt que tu as gâché et dont tu nous priveras à jamais…
Mon cher Jean-Paul,
En prêtant serment nous avons tous pris comme engagement de soigner l’humain, sans distinction de race, de religion, de convictions politiques. Je t’accorde évidemment d’être conforme à tes engagements lorsque tu as acquis le titre de docteur en Médecine puis de Spécialiste d’anesthésie-réanimation.
J’ai toujours pensé que notre profession aurait été à l’abri de la dérive qui menace une partie du peuple français depuis le passage du Président Sarkozy à la magistrature suprême : celle d’être décomplexée au point de banaliser le racisme, la xénophobie et la condescendance à l’égard des autres peuples.
Je dois avouer que par tes propos, tu déshonores totalement notre profession et ce noble engagement qui nous vaut respect et considération dans le monde et sur la planète, particulièrement à un moment où nous sommes au premier plan de ceux qui participent au sauvetage de l’humanité.
Mon cher Jean-Paul,
L’estime que j’ai pour notre profession m’a naïvement convaincu que nous étions au-dessus des relents de néo-colonialisme qui transparaissent souvent dans les relations diplomatiques internationales, dans l’économie, dans la culture, relents fortement teintés d’un sentiment de supériorité et de condescendance. Ce type de travers, pour moi, était réservé aux autres secteurs mais surtout pas au secteur de la Science et encore moins à celui de la Médecine.
S’il te reste un minimum de respect pour le continent Africain ,je te demande démissionner de ta fonction de Chef de Service Réanimation ; bien entendu, après l’épidémie de coronavirus contre laquelle ton savoir reste un précieux rempart.
Docteur Blondin Diop Alioune
camou camara/sunugal24.net

Vous aimerez aussi...

49 réponses

  1. Morgan52 dit :

    Bravo!

    • Carat dit :

      J’aime le Sénégal 🇸🇳 et j’aime les Sénégalais. Ce médecin Français fait peut- être parti des détracteurs du Pr Raoul qui ont conduit notre pauvre président à interdire aux médecins de prodiguer son traitement . Pour l’heure, il semble que le Sénégal maîtrise la situation et que son gouvernement ait pris les bonnes décisions. Comme simple « toubab «  … je me dis après tout que je serai dans doute soigné correctement ici c’est le protocole de Didier Raoul qui est appliqué. Cet homme de terrain est condamné par la technostructure Française de médecine ; celle qui considère qu’un traitement à 2 € pour ne pas dire à deux balles n’a pas lieu d’être. Ils préfèrent peut-être vendre des médicaments très onéreux sans efficace pour des raisons obscures. Ce sont les mêmes idiots qui sont responsables de la pénurie de masques, de testes et de blouses … honte à ces irresponsables et coupables
      VIVE LE SÉNÉGAL 🇸🇳

  2. Galips dit :

    Mal placé pour donner des leçons quand on appartient à un pays qui pratique l’esclavage des « talibés ».

    • lionel lopez dit :

      1, le pays ne pratique rien du tout, ce sont des pseudos religieux et l’Etat les combat

      2, Le sénégal n’a aucune leçon à recevoir pour la gestion de cette crise, l’Etat a pris les bonnes mesures
      Au 13/04 depuis le 1° cas importé qui date du 2 mars: 291 cas, dont 178 guéris (soit 61% de guérison) et toujours 2 décès (rappelons que ces 2 personnes soufraient du diabète).

      A bon entendeur

      • DNR dit :

        Le pays ne pratique rien du tout, et l’état combat les religieux qui exploitent les talibans!!! Mort de rire.
        Je vis au Senegal une bonne partie de l’année et j’aime ce pays et les Senegalais. Pourtant, je suis révolté par le problème des talibès. Pour moi les responsabilités sont:
        L’état qui laisse faire ces ignominies.
        Les religieux qui font ces ignominies.
        Et je suis désolé mais je ne peux pas exclure le peuple sénégalais qui ferment les yeux sur ces ignominies.

        • Bettyboop dit :

          Et les parents qui ont fait ces enfants devenus enfants de la rue ou talibés car leurs parents les ont abandonnés VOUS N’EN PARLER PAS !!! pourtant si ces enfants n’étaient pas abandonnés IL N’Y AURAIT PAS DE PROBLEME TALIBES. Il faut un contrat d’EDUCATION ET D’APPRENTISSAGE SANS SEVICES NI CHANTAGES entre les parents qui confient leurs enfants soit disant « pour leur éducation religieuse » à des chefs ??? ou autoproclamés ou élus par un groupe régional d’ADULTES COMPLICES . ET ON N,EN SORT PAS ce qui veut dire que les moyens ne sont pas à la hauteur de cet esclavage moderne.

    • Moustapha dit :

      Tu ne connais rien des talibés donc tu la fermes ne cautionne pas la bêtise en voulant faire une comparaison qui n’a pas de sens le peuple africain a été affecté par les mots de ce machin truc là donc stop.

    • Tamara89 dit :

      Mal placé pour donner des leçons lorsqu’on appartient à un pays qui a pratiqués des siècles d’exclavage hipocrite

  3. trevidic dit :

    Bonjour,
    Il ne s’agit pas des talibés !…
    Comme MORGAN  » Bravo ! » contre un manque de respect du peuple AFRICAIN.

  4. Corine Beasle dit :

    D’antant que l’Afrique justement, s’en sortira mieux que l’Europe, car justement, tous les peuples d’Afrique ont  » l’habitude  » des épidémies, et des traitements. Et la nivaquine, aussi, a été employée très longtemps. Les africains n’ont pas les mêmes résistances, et c’est, à mon avis, mais je ne suis pas médecin ni scientifique, une chance….

  5. Regis Costet dit :

    Bravo,mr Galips pour votre commentaire,pas du tout hors sujet.Les talibés au Sénégal sont partout et si vous etes transportés à l’hopital ou simplement si vous appelez un médecin,il faut d’abord donner de l’argent…Autrement,vous mourez sur place!!!Voila la réalité de ce pays de merde! Pour ce qui est des essais,le problème a déja été expliqué et en aucun cas ,il y a un manque de respect pour le peuple africain!

    • lionel lopez dit :

      1, le pays ne pratique rien du tout, ce sont des pseudos religieux et l’Etat les combat

      2, Le sénégal n’a aucune leçon à recevoir pour la gestion de cette crise, l’Etat a pris les bonnes mesures
      Au 13/04 depuis le 1° cas importé qui date du 2 mars: 291 cas, dont 178 guéris (soit 61% de guérison) et toujours 2 décès (rappelons que ces 2 personnes soufraient du diabète).

      3, les patients concernés sont pris en charge gratuitement pour cette pandémie

      4, Enfin, pour un pays du 1/3 monde, personne ne manque de masques ou de traitements

      Quant à ce pays de merde, il ’emmerde profondément, raciste de mes 2

      A bon entendeur

      • Regis Costet dit :

        Tu en a 2,toi? Pour etre raciste et borné,oui,tu l’es!

        • lionel lopez dit :

          Tu traite mon pays d’adoption de pays de merdes et tu veux des fleurs
          Maintenant pour savoir si j’en ai 2, il suffit de venir me voir
          Hotel Cordons BLEUS, pas dur à trouver

          • Tiocan dit :

            Je ne suis jamais allé au »cordons bleus » et n’y mettrai jamais les pieds car si vous insultez vos clients et êtes aussi grossier avec eux qu’avec les gens qui ne sont pas de votre avis, votre gargotte est à éviter.

            • lionel lopez dit :

              Je pense que vous avez louper un épisode, c’est lui qui traite le Sénégal de pays de merde

              En plus ce Monsieur n’est pas client et ne risque pas de le devenir avec des raisonnements comme ça, pas le style de la maison

    • L’emmerdeur dit :

      Commencez par assumer les propos de votre cher professeur au lieu de vous ériger en donneurs de leçons ! Aucun rapport avec les talibés dont le Sénégal s’occupe!
      Commencez par tester vos vaccins en Europe car vous en avez plus besoin que nous!

    • Tamara89 dit :

      Le pays de merde c’est le pays dont tu es issu imbécile vraiment

  6. Galips dit :

    Justement, c’est à cause des conditions d’hygiène et d’accès aux soins que ces peuples doivent être prioritaires pour tester d’éventuels vaccins.

  7. Beatrice BRUN dit :

    Une plainte est déposée en 🇨🇵 France suite aux propos racistes de monsieur MIRA.
    Qu’un collectif de tous les pays d’Afrique fasse la même chose.
    Les conclusions des Juges seront édifiantes❗

  8. Galips dit :

    Complètement à la masse la « chtarbée » des émoticônes.

  9. Michèle Goby dit :

    j’adhère

  10. Julee dit :

    Ce pays de merde comme vous lapellez vous emmerde especes de racistes. Gardez vos tests de merde et vos moyens on sen sort bien sans votre charité de merde et vous en aurez bien besoin SALAUDS .c pour vous Galips ,regis coster et tous les batards qui pendent comme vous 2 bande de cons

  11. Huber dit :

    Salaud de médecin Français le Sénégal est un pays sain les gens s’aident les cliniques et les hôpitaux valent les nôtres Comment peut on dire ce genre de choses c’est ignoble raciste

    • Stephane dit :

      Je suis certain que vous ne vous êtes jamais fait soigné au Sénégal

      • stephane dit :

        soigner

      • lionel lopez dit :

        Bien mon cher Stéphane, j’habite dans la brousse depuis 15 ans, je suis à 500 mètres d’un dispensaire et nous avons un hôpital à 14 km avec du personnel parfaitement compétent et je suis encore vivant

        Il faudrait arrêter de prendre les Sénégalais pour des sauvages

      • lionel lopez dit :

        Bien mon cher Stéphane, j’habite dans la brousse depuis 15 ans, je suis à 500 mètres d’un dispensaire et nous avons un hôpital à 14 km avec du personnel parfaitement compétent et je suis encore vivant

        Il faudrait arrêter de prendre les Sénégalais pour des sauvages

        • Stephane dit :

          Lionnel vous êtes bien chanceux je peux vous dire que la majorité des hôpitaux et cliniques privées ne sont pas digne de ce nom au Sénégal .Expliquez-moi comment se fait-il que les fortunés se font soigner à l’étranger ?

          • lionel lopez dit :

            Peut-être simplement un manque de confiance sous formes de préjugés injustifiés
            Et il existe de très bonnes cliniques privées sur Dakar, ma femme s’y est fait soigner pour un pb majeur (clinique de la Madeleine, pour ne citer qu’eux)

            Rien à dire

    • lionel lopez dit :

      Contente toi de salaud tout court, la connerie humaine et le racisme sont malheureusement universels et en ce moment, je trouve qu’il y en a de plus en plus.

      Sinon sur le reste j’adhère, on n’ a rien à envier

  12. Regis Costet dit :

    Aucunes leçons à recevoir,surtout d’une personne qui défend l’esclavage d’enfants et qui ne connait que les insultes!Qui est raciste?

  13. vince dit :

    Pour QUI travailles-tu Jean Paul pour un trust pharmaceutique ? Combien s’élevait ton enveloppe pour rester ce petit homme acheté. Nous les blancs africains nous te déconseillons de mettre les pieds en Afrique. Allez retourne dans ton labo et oublie nous.

  14. Je vous envoie mon e-mail et me reponde que je n’existe pas ???? Bizarre…Suis-je bel et bien censuree ?

  15. Joanlanne dit :

    Bonjour à tous touba ou chers sénégalais. Je trouve tous ces propos stupides à l heure ou nous sommes face à une hécatombe mondiale .le mieux se serrer les coudes. Car j adore le Sénégal .bien sûr comme tous les pays des problèmes oui les talibés énorme problème c est vrai les religieux ont le pouvoir .mais pour changer cela? ….en général quand nous allons à l étranger nous sommes spectateurs .donc respect .pour les accueillants .Et bien personnellement j ai du faire soigner un petit talibe renversé par une voiture il hurlait de douleur j ai du le faire hospitaliser remet les soins personne pour le faire .alors ! Bien sûr révolte mais impuissante .cet enfant magnifique est en bonne santé. Et le chef de quartier s en occupe je suis de près voilà.c est un point sensible du Sénégal à part cela un très beau pays .comme partout pays riche ou pauvre des problèmes inchalla! Elisa

  16. ivan DE COLOMBEL dit :

    Bonjour,
    Je reviens sur les statistiques évoquées par Lionel Lopez. Sans remettre en cause les bonnes mesures et les efforts du gouvernement sénégalais, il faut admettre que ces statistiques ne veulent pas dire grand chose. A ce jour, moins de 3000 tests ont été effectués. Prenons un exemple. Si il existe des statistiques de décès dus à l’alcoolémie/stupéfiant au volant au Sénégal, que diraient elles ? Elles diraient un faible nombre de cas (pas de dépistage alcooltest/drogue) et peu de décès liés à l’alcool/stupéfiant (pas d’analyse sanguine/urinaire post mortem). Il est à noter qu’un des 2 cas de décès comptabilisé soit une personne connue. Pensez vous que tous les décès survenant dans les hopitaux régionaux, voire même Dakar, fassent l’objet d’une analyse coronavirus ? Non, car il n’y a pas les outils nécessaires. Peut être que le Sénégal est moins touché que l’Europe ou l’Egypte, mais peut-être qu’aussi il y a déjà eu des centaines, voire milliers de décès et que l’on en saura jamais rien (sauf analyse état civil à postiori si il est fiable). Contrairement au SIDA, un décès coronavirus n’est pas facilement identifiable.

  17. Hayatou dit :

    C’est très drôle de voir des blancs se chamailler à propos du racisme ou de l’esclavage, comme si ils y comprenaient quelques choses. Mais j’en veux pas a ceux qui ont le verbe haut et je remercie ceux qui nous défendent. Vous savez c’est pas évident de comprendre les Africains, ce que nous pouvons ressentir après plus de 5 siècles d’humiliation. De toute façon, qu’on nous respecte ou qu’on nous humilie, cela ne dépend que nous désormais.

  18. Veronique dit :

    C est une honte de tenir des propos comme cela, putain nous sommes tous des être humains et chacun notre tour un jour nous aurons besoin de l autre

  19. Bill dit :

    Ces « chamailleries » concernent une poignée d’individus. Ce n’est pas représentatif d’un pays ni d’une population, vraiment pas de quoi s’inquiéter. Mieux vaut laisser filer.

    • Tamara89 dit :

      Des fois il faut clouer le bec à ces personnes qui souffrent de complexe de supériorité or il ne vaut rien. Il se sent en vie crachant des venins que les personnes peuvent se passer en ces temps

    • Richard dit :

      Je trouve que le Dr Diop est encore très tendre
      Ces gens là n’ont qu’à voir leurs limites et leurs faiblesses.
      Ils ne voient pas qu’ils sont entrain de baver face à ce petit.virus de rien du tout?
      Que dieu ait pitié de vous.

  20. Wauze dit :

    Vous savez moi ce que je constate depuis plus de 15 ans il y a n à plus qu on y croit. depuis un moment je ne les appel plus raciste mais psychopathe et il y a n’a dans toute les couche sociaux. Et je peux vous dire il y a n’a qui pansse comme il y a 200 à 300 ans en arrière. Se sedo médecin mérite la perpéte puis qu’il est plus pire q un tueur en série lui se qui l intesse c’est la masse

  21. Billaut dit :

    Honteux !!!!
    Comment peut on tenir se tels propos en 2020
    de plus un practicien qui soit disant doit soigner tout le monde.
    C’est vraiment scandaleux

  22. Taha dit :

    Mes respects Docteur Blondin Diop , enfin , j attendais une riposte de médecins sénégalais, vous l avez bien remis en place avec une telle sérénité BRAVO

  23. Sysylafamille dit :

    T un bon toi merci

  24. DIAW dit :

    Je ne vois pas l’interêt de s’attarder les et le narcissisme des héritiers de Josef MENGELE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :