EAU: LES POPULATIONS NE SONT PAS SATISFAITES

54 jours sans eau chez Macky Sall, enfin un ouf de soulagement des populations !

L’arrondissement de Fimela, qui est au centre du Sénégal, est resté 54 jours sans eau pour ses 70000 habitants. En accord avec l’OFOR et la SEOH, le nombre de camions d’approvisionnement quotidien va passer de sept à dix pour les populations, et gratuitement. Les tarifs appliqués aux hôteliers pour un camion-citerne de 10 mètres cubes vont passer de 35 000 francs à 25 000 francs à Palmarin et de 25 000 francs à 15 000 à Fimela selon les structures en charge de l’affaire.
Le directeur d’exploitation de l’Office des forages ruraux (OFOR), Ndiamé Diop, a annoncé un financement de la Banque mondiale (BM) d’un montant de 1,2 milliard de francs CFA pour résorber dans la durée le déficit d’eau courante dans l’arrondissement de Fimela.
« Ce projet important financé par la Banque mondiale entre dans le cadre des solutions à court et moyen terme du problème d’eau de l’arrondissement de Fimela », a précisé M. Diop, lors d’un Comité régional de développement spécial consacré au problème d’approvisionnement en eau potable des populations de cette zone de la région de Fatick.
« Ce projet est financé à travers le programme eau assainissement en milieu rural pour un coût de 1,2 milliard de francs CFA et le démarrage des travaux est prévu en juin », a-t-il ajouté .
En terme de consistance, il a annoncé la mise en place d’ouvrages de régulation pour une meilleure gestion du réseau, le renforcement de la production à Tassette à travers deux nouveaux forages, d’une capacité journalière de près de 6000 mètres cubes, qui viendront s’ajouter aux quatre forages en place.
« En accord avec l’OFOR et la SEOH, le nombre de camions d’approvisionnement quotidien va passer de sept à dix pour les populations et gratuitement. Les tarifs appliqués aux hôteliers pour un camion-citerne de 10 mètres cubes vont passer de 35 000 francs à 25 000 francs à Palmarin et de 25 000 francs à 15 000 à Fimela », a t-il dit.
L’arrondissement de Fimela compte environ 70 000 habitants qui depuis le mois d’octobre rencontrent des difficultés d’approvisionnement en eau potable.
senenews

ndlr: La population estime indécente cette « solution » et exige une réparation immédiate des installations et de l’eau 24h/24 partout dans notre région.
Des camions citerne n’est pas un service publique acceptable!

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Réginald Groux dit :

    D’autant que si l’on calcule le prix de vente du camion citerne le prix du mètre cube est astronomique !
    Toutes les études ont été faites sur la base de dix forages et j’apprends qu’il n’y en a que quatre ! Qui va enfin enquêter pour savoir s’il n’y a pas eu, une fois de plus, un détournement massif des crédits alloués à un projet ?
    Pourquoi les tuyaux déposés à Fimela lors du début des travaux sont-ils repartis pour revenir quelques jours plus tard ? A l’époque on disait qu’ils avaient été revendus et remplacés par des tuyaux de basse qualité. Mais que fait l’état pour que la situation change ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :