BISSAP EN EUROPE

Des Sénégalais veulent conquérir les rayons européens avec le Bissap

Le Bissap, boisson à base de fleurs d’hibiscus très prisée en Afrique subsaharienne, est en train de gagner grandes surfaces et restaurants européens. L’intérêt grandissant pour ce breuvage a poussé Mouhamed Lamine Touré et Justin Gomis, entrepreneurs franco-sénégalais, à créer Hibissap
À Rouen en France, Mouhamed Lamine Touré a fondé Hibissap, une marque de boisson à base de fleurs d’hibiscus. Ce nectar rouge est connu en Afrique sous plusieurs appellations, dont les plus courantes sont Bissap ou Folere. Il est généralement produit par de petits commerçants du secteur informel. Hibissap a pour objectif promouvoir ce breuvage, en le conditionnant dans un emballage recyclable. La marque propose la plus petite bouteille à 1,9 euro.
C’est lors de son cursus en Science et technologie des aliments en France en 2016, que Mohamed Lamine Touré a eu l’idée de développer un produit de son pays natal. Plus tard, il est rejoint par Justin Gomis, cofondateur de l’entreprise et chargé de la recherche et de la stratégie directrice.
« Chez nous, le bissap est une boisson courante que chaque famille fabrique à sa manière. Et cela remonte même au temps des pharaons. Mais quand j’ai cherché une recette sur Internet, il n’y en avait pas. Je me suis dit qu’il y avait peut-être un créneau », a-t-il confié.
Il imagine alors la meilleure manière de transposer la fabrication artisanale de ce breuvage à base de fleurs d’hibiscus à l’échelle industrielle, et en 2019, Hibissap voit le jour.
Le Bissap aurait des propriétés médicales et nutritionnelles remarquables. Selon les informations fournies par les fondateurs, le jus de Bissap lutte contre le stress oxydatif, contient des fibres et permet de réguler la pression artérielle. Pour eux, l’industrie agroalimentaire a un rôle essentiel à jouer dans le bien-être de la population.
« C’est pour cela que j’ai décidé de valoriser toutes les qualités et bienfaits de la fleur d’hibiscus pour des consommateurs de plus en plus soucieux de leur santé », a ajouté Mohamed Lamine.
Hibissap s’inscrit dans une démarche de commerce équitable, en versant 1 centime sur chaque bouteille vendue aux producteurs de fleurs d’hibiscus au Sénégal. Une partie des bénéfices de l’entreprise est allouée à l’accompagnement des jeunes dans les villages du Sénégal, dans l’entrepreneuriat agricole et agroalimentaire, mais aussi dans les projets d’innovations au sein des lycées agricoles et les écoles d’ingénieurs en France, pour encourager la création de produits sains pour les consommateurs.
Dès son lancement, la marque Hibissap a été récompensée lors du concours « Créatifs » de la Métropole Rouen Normandie 2019. L’entreprise a diversifié ses produits en proposant du bissap blanc, moins connu que le bissap rouge classique. Les produits sont actuellement commercialisés dans 6 points de vente à Rouen. Les fondateurs ambitionnent de bâtir toute une industrie internationale autour de cette spécialité africaine.
Aïsha Moyouzame/agenceecofin.com

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Stephane dit :

    Les glaçons de bissap c’est pas mauvais ca me rappelle la grenadine

  2. jackletiof dit :

    pas pour vendre dans les magasins auchan lol mdr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :