LA SENELEC DEMANDE DES SOUS

La société nationale d’électricité réclame une subvention de 170 milliards FCFA à l’Etat

L’Etat sénégalais devait 247 milliards CFA à la compagnie électrique nationale Senelec il y a 3 ans. Il est de nouveau appelé à la rescousse par la compagnie dans le sillage de la flambée des prix de hydrocarbures.

Le président de la commission de régulation du secteur de l’énergie, Ibrahima Amadou Sarr, a annoncé le mardi 26 avril que l’Etat sénégalais doit verser une compensation de 170 milliards FCFA (273,3 millions $) à la compagnie électrique nationale Senelec. Cela s’expliquerait par l’augmentation des prix du baril de pétrole sur le marché mondial.

En effet, avec une production d’électricité largement dépendante des hydrocarbures, dont le prix a fortement augmenté ces derniers mois, la senelec doit faire face à des charges plus élevées afin d’alimenter ses centrales. « Chaque trimestre, on fait des indexations pour voir les facteurs exogènes qui peuvent influencer le prix de l’électricité comme l’inflation sur le combustible », a expliqué Sarr.

Le Sénégal espère faire passer la part du renouvelable dans son mix électrique à 30 % et a, par ailleurs adopté en 2021, une loi levant le monopole de la Senelec sur la production électrique d’origine renouvelable.

Lorianne Biaou/agenceecofin.com

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Stephane dit :

    L ‘Africain est débrouillard, seul au Sénégal le berger des lagunes , laobé hume le fion des Toubabs

  2. Tiocan dit :

    Des sous pour alimenter les coupures d’électricité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :