AIBD: SOURIEZ, VOUS ÊTES FILMÉ

Sureté aéroportuaire : L’aéroport Dakar Blaise Diagne sera doté d’une vidéo surveillance avec reconnaissance faciale

????????????????????????????????????

C’est l’une des informations à retenir lors de la réunion de coordination en visioconférence consacrée au suivi de la feuille de route sur la mise en œuvre de la stratégie nationale Hub aérien et développement touristique 2021-2025. La rencontre qui a eu lieu ce lundi a été présidée par le ministre du Tourisme et des Transports aériens du Sénégal, Alioune Sarr.
C’est le Secrétaire général de la Haute autorité des aéroports du Sénégal (HAAS), le colonel Ababacar Sédikh Diouf qui a donné la nouvelle reprise par l’Aps. “La vidéo surveillance avec reconnaissance faciale nous permettra de régler plusieurs problématiques dont celle de l’anticipation. Avec ce nouvel appareil, l’aéroport aura des garanties pour résoudre les problèmes d’investigation qui se posent”, a-t-il notamment déclaré.
“Avec le nouveau système qui va être mis en œuvre, on anticipe déjà parce qu’étant intelligent et qui prend en compte même le positionnement d’un aéronef ainsi que les intrusions qui sont signalées avec des alertes pour que la gendarmerie et les personnels des compagnies puissent réagir en temps réel”, a expliqué le SG du HAAS.
Le colonel Diouf a ajouté que la vidéo surveillance avec reconnaissance faciale va aussi permettre de faire un suivi des opérations avec des caméras de types divers installées un peu partout dans l’aéroport.
Selon lui, outre la reconnaissance faciale, le système va permettre d’identifier des personnes dès qu’elles entrent dans les goulots d’étranglement qui ont été définis.
“Tout ce qui se passera à l’aéroport sera vu sur nos écrans. La vidéo va nous signaler les identités et les personnes suspectes vont être suivies et repérées. Ce qui nous permettra de faire un contrôle beaucoup plus ciblé”, a fait savoir Ababacar Sédikh Diouf.
Cette technologie permettra également à l’AIBD d’entrer dans la base de données d’Interpol, dans laquelle des personnes recherchées vont être retrouvées, ainsi que celles se trouvant sur la liste des terroristes, a ajouté le colonel Diouf.
Dans la base de données de l’AIBD, a-t-il signalé, la haute Autorité des Aéroports du Sénégal promet d’y mettre tous les noms des personnes qu’elle va recevoir des Nations Unies de même que ceux des personnes qui sont interdites de voyage et des terroristes ciblés.
“Nous pourrons identifier toutes ces personnes même si elles voyagent avec un faux passeport, à partir des écrans qui vont signaler en rouge, montrant que la personne est suspecte avant de dévoiler son nom”, a expliqué le SG de la HAAS.
Il a ajouté que si une personne n’est pas dans la base de données de l’AIBD et qu’elle est suspecte, le système peut entrer dans tous ses comptes (Twitter, Facebook, Instagram) pour voir si elle est connue afin de permettre aux agents de faire la comparaison et donner la bonne information.
Il a précisé que c’est un noyau que la HAAS est en train de former pour intégrer après les aéroports régionaux, qui vont être supervisés à partir de l’AIBD.
airactu.info

Vous aimerez aussi...

11 réponses

  1. Yvesbzh dit :

    Chic ???
    On va pouvoir enfin voire les billets qui changent de mains et qui vont dans la poche de?????

  2. Eddy dit :

    Ils feraient mieux de mettre le personnel de l’aéroport sous surveillance, cela éviterait le racket sur les passagers…

  3. Luc dit :

    Chic, ils vont pouvoir identifier les policiers sénégalais qui réclament des bakchich pour laisser passer les cartouches de cigarettes dans les valises passées au scanner….

  4. zette73 dit :

    Et ceux qui démonte votre réveille pour prendre les piles …tout simplement
    chouette on va les voir

    • issa gibb dit :

      Exact et vécu authentique, un VOL PERMANENT qui était perpétré à l’Aéroport Senghor et qui se continue maintenant à l’AIBD : Les policiers des douanes aux contrôles des embarquement, te VOLENT constamment
      les bouteilles d’eau et les piles dans tes petites bagages de cabine, ces petits sacs que tu peux amener avec toi dans l’avion car les gros bagages sont déjà partis sur le tapis roulant pour les soutes de l’avion, au moment où on te délivre ton billet d’embarquement… Et ces VOLS DELIBERES ORCHESTRES PAR LES DOUANIERS SENEGALAIS ne sont pas des mesures de sécurité, car tu peux racheter des bouteilles d’eau ou des piles dans les magasins Durty Free après et embarquer avec…
      Chercher l’erreur et… Bonjour LES VOLEURS !

      • bill dit :

        Au dessus de 100 ml c’est confisqué, dans tous les aéroports du monde. Les sachets d’eau passent plus souvent. Pour les batteries, il me semble que la législation ne concerne pas les piles de faible intensité.

        • issa gibb dit :

          Je parlais des petites bouteilles d’eau de 33 cl ou 50cl qui nous sont volées à chaque fois par les douaniers et qu’on peut racheter dans la zone Durty Free ou les bars de la salle d’attente d’embarquement..
          Effectivement les bouteilles de 100cl sont interdites en cabine…
          Je n’ai pas l’information qu’au dessus de 100 ml = 10cl ??? C’était confisqué dans tous les aéroports du monde… Même si je considère que tout flacon ne peut pas être rempli que d’eau et c’est à la sécurité de le contrôler, mais pas de le voler systématiquement, surtout si on peut le racheter 100 mètres plus loin, après le contrôle de sécurité…
          Ou les règles ont changé, depuis ma dernière venue au Sénégal ???

    • Ndiaye dit :

      « Les appareils placés dans les bagages en soute doivent obligatoirement être éteints. Leur mise en marche involontaire doit être rendue impossible par QUELQUE moyen que ce soit.
      APPAREILS ET BATTERIES AU LITHIUM
      En savoir plus sur les restrictions sur les batteries au lithium à bord.
      Les batteries au lithium peuvent prendre feu si elles sont court-circuitées, endommagées, mal conçues ou mal assemblées. Elles sont interdites dans les avions, de même que les appareils endommagés, défectueux ou rappelés par le fabricant. »

  5. Stephane dit :

    La surveillance durera aussi longtemps que les caméras seront entretenues

  6. Pat dit :

    Il faudrait mettre plutôt les caméras de surveillance pour les douanes , cela éviterai le racket sur les passagers .
    C’est inadmissible de consfiquer du miel , du beurre de karité , et beurre jadita.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :