PROMESSE DE REVERDIR DAKAR…

Environnement – Face aux changements climatiques : Abdou Karim Sall veut reverdir Dakar

Pour un bon déroulement de la campagne de reboisement 2022, plus de 810 mille plants, toutes espèces confondues, sont disponibles pour uniquement la région de Dakar. En prélude à la célébration de la Journée de l’arbre prévue le 7 août prochain, Abdou Karim Sall invite les maires et gouverneurs du Sénégal à s’impliquer dans la campagne de reboisement de 2022.

Le ministre de l’Environnement et du développement durable soutient que les changements climatiques ont fortement fragilisé les systèmes de production agro-sylvo-pastorale du pays. Et les conséquences sont terribles : il y a la chute des taux de production, la raréfaction des points d’eau, la dégradation des terres, l’appauvrissement des sols et l’effondrement des grands équilibres écologiques entraînant la dégradation des ressources naturelles. Ce sont «autant d’indicateurs d’un processus quasi inexorable de l’aridification des terres», rappelle le ministre de l’Environnement et du développement durable. En coprésidant, avec le gouverneur de Dakar hier, un Crd sur la Campagne nationale de reboisement, Abdou Karim Sall a insisté sur l’importance de prendre des mesures correctives. Il préconise la restauration du potentiel forestier à travers le reboisement et la conservation des sols. Pour lui, cela s’avère incontournable pour limiter l’impact des changements climatiques. Il rappelle que Dakar n’a plus de forêt, ni d’espace. Avec la structuration du Plan Sénégal émergent vert et la campagne de recrutement de 1677 jeunes dans le cadre du programme Xeyu ndaw gni, la campagne de reboisement 2022 sera spéciale. «En ce qui concerne la région de Dakar, il faut lui restituer son nom d’antan, la région du Cap-Vert, à travers bien entendu le reverdissement des axes routiers, des axes autoroutiers, des établissements et espaces publics», dit-il. Dans le même sillage, Abdou Karim Sall annonce que les travaux du Parc forestier de Dakar, situé aux alentours de l’aéroport militaire de Yoff, vont démarrer à la fin du mois d’août. «C’est un parc forestier urbain qui va offrir à la région de Dakar, un cadre somptueux mais aussi un cadre totalement reverdi avec des arbres, des espaces et restaurants», a-t-il fait savoir.

«Ce sera une année exceptionnelle pour la Grande muraille verte»
Autant de projets verts qui nécessitent une participation inclusive. AKS invite les maires à se rapprocher du Service des eaux et forêts pour obtenir des plants et profiter de l’hivernage afin de rendre leur commune verte. Il les exhorte à s’impliquer «pleinement» aux côtés du Service des eaux et forêts et de l’Agence sénégalaise de la reforestation et de la grande muraille verte pour un bon déroulement de la campagne. «Nous sommes déjà à plus de 810 mille plants, toutes espèces confondues, disponibles et uniquement destinés à la région de Dakar. Et chaque maire devrait avoir dans sa commune, une pépinière pour reverdir sa commune», informe AKS.
Dans la même dynamique, il demande à l’ensemble des gouverneurs du Sénégal d’organiser des Crd pour préparer la Journée de l’arbre prévue le 7 août prochain, mais aussi pour la campagne de reboisement de 2022. «Cette année, ce sera une année exceptionnelle pour la Grande muraille verte. Et nous allons sortir de la région de Louga pour aller vers Tambacounda, à Bakel, pour matérialiser de manière concrète la Grande muraille verte», a-t-il conclu.

Par Ousmane SOW – lequotidien.sn

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. stephane dit :

    Le moule n’est toujours pas cassé ? Combiens de milliers en sont sortis ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :