BRUSSELS AIRLINES REVIENT A DAKAR

Brussels Airlines de retour à Kinshasa et Dakar dès le 22 juin

L’Afrique représente plus de 80 % du réseau long-courrier de la compagnie belge et le point d’ancrage du groupe Lufthansa sur le continent.
Brussels Airlines reprendra ses activités, à l’arrêt depuis le 21 mars, le 15 juin prochain. Mais c’est à partir du 22 juin que la compagnie belge se rendra à nouveau en Afrique, à Kinshasa, l’une de ses lignes phares, très attendue par la diaspora congolaise de Belgique, ainsi qu’à Dakar et à Banjul. Il faut dire que les lignes africaines représentent plus de 80 % du réseau long-courrier de Brussels Airlines, un tiers de son chiffre d’affaires et la véritable porte d’entrée de sa maison mère, Lufthansa, sur le continent.
Il lui aura fallu d’abord remettre sur pied son offre et retrouver un peu de trafic sur son réseau européen, qui alimente ses vols africains depuis son hub de Bruxelles. Ses vols vers l’Afrique partiront désormais l’après-midi, et non plus le matin, pour pouvoir attendre le plus de passagers de son réseau européen, où les capacités ne seront jusqu’à fin août qu’à 30 % de leur niveau habituel. En raison des nouvelles mesures sanitaires, les embarquements prendront aussi plus de temps.
Reprenant au fur et à mesure ses fréquences sur 13 de ses 17 dessertes africaines, elle retrouvera d’autres capitales (Abidjan, où elle effectuera le plus de rotations, Lomé, Monrovia, Cotonou, Accra, Douala, Yaoundé, Kigali, Entebbe) courant juillet, et enfin Bujumbura au mois d’août.
Reprise a minima
Revivifier son réseau ne s’avère pas pour la compagnie née il y a presque vingt ans des cendres de la mythique Sabena, une tâche des plus faciles. Tous les vols du transporteur vers l’Afrique font habituellement plusieurs escales. Un moyen pour lui de remplir ses cabines et rentabiliser ses opérations. « Il y a peu de dessertes directes qui offriraient des volumes suffisants au départ de Bruxelles », souligne-t-on au siège bruxellois.
Il y aura des vols où il n’y aura pas d’arrêt de nuit comme auparavant pour les personnels, pour des raisons sanitaires
Mais il lui faut attendre actuellement le feu vert des autorités locales pour pouvoir réinitialiser ses double-touchers. Comment rouvrir Kigali si Entebbe reste fermé ?
Alors qu’elle imposera le port du masque à ses équipages et à ses passagers, elle devra aussi procéder à la désinfection de ses appareils avant chaque départ. Une démarche qui prend du temps et qui nécessitera peut-être aux passagers qui attendaient jusque-là dans l’avion de sortir. « Il y aura des vols où il n’y aura pas d’arrêt de nuit comme auparavant pour les personnels, pour des raisons sanitaires », indique la compagnie qui discute actuellement de la suppression de 4 000 emplois et la réduction de 30 % de sa flotte.
Malgré le soutien attendu de l’Etat belge et du groupe Lufthansa, la compagnie, qui a dégagé un chiffre d’affaires de 1,5 milliard d’euros en 2018, n’exploitera jusqu’à fin août que 40 % de ses capacités de l’avant-Covid 19 sur le long-courrier. Brussel Airlines espère atteindre les 50 % d’ici à la fin 2020 et 75 % en 2021. Un retour à la normale n’est attendu que pour 2023.
Rémy Darras/jeuneafrique.com

Vous aimerez aussi...

8 réponses

  1. Yvesbzh dit :

    Pas de démenti ???
    Pas de réaction des autorités ???
    Personne ne crie au scandale ???
    Bizarre !!
    Normal c’est belge !!!!
    Donc pas Français

  2. Sa CADIOR dit :

    Oui ça suffit comme ça, 400 ans d’esclavage ne nous ont apporté que la misère et ça vous étonne qu’on ne veuille plus vous voir même en photos ?

    • Xx dit :

      @Sa CADIOR : Et vous oubliez, bien entendu, la traite négrière arabe, bien antérieure à la traite transatlantique ! Pauvre Afrique ! Ce qu’il faudrait, voyez-vous, c’est rapatrier dans son pays d’origine chaque Africain expatrié en Europe, au Canada, aux Etats-Unis, etc : leur nombre représentant une force de travail colossale, nul doute que l’Afrique se relèvera d’un seul coup d’un seul de son passé qui n’a connu « que la misère ». De plus, le continent possédant de nombreuses ressources naturelles, ce sera sans nul doute le bonheur et la richesse assurés pour tous !

    • Glock dit :

      et vous ont laissé la connerie

    • mamadou seck dit :

      Ah non mais qui vous a subventionner pour construire ,hôpitaux,mairie,service sociaux mais en place,sans compter tous les équipements et les gros chèques j’ai mais remboursés, et les aides financières qui continuent actuellement. Alors arrête ton char car a présent tu est bien content de profiter de ce que les français ton construit et apporter,bien sur et j’en suis conscient que le colonialisme n’aurait jamais dû existé, mais la question se pose…. que serait le Sénégal aujourd’hui s’il ny avait pas eu ce colonialisme ? ??????bien sur pas dans ses extrêmes.

  3. Beatrice BRUN dit :

    Sa CADIOR
    Je tiens à vous rassurer.
    La compagnie AIR FRANCE aime les 🇸🇳Sénégalais, et les Sénégalais aiment la compagnie AIR FRANCE. 🇲🇫
    Je le vois depuis 11 ans au comportement du personnel de la Compagnie AIR FRANCE dans les avions durant le vol. 🤩

  4. Tiocan dit :

    J’ai essayé de réserver un Dakar-Genève pour le 22, plus de 2400 euros.
    Attention, certaines compagnies en mal de trésorerie, prennent des réservation quitte à annuler le vol et à rembourser les billets plusieurs mois après. On n’est pas sortis de l’auberge.
    Pour Sa CADIOR, un avion, où ont voyagé des sénégalais, est pire qu’une porcherie à son arrivée à destination. C’est la même chose pour les hôtels, alors les leçons….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :