SEULEMENT DIX HECTARES

Aménagement d’un parc forestier à Dakar

Un parc forestier urbain d’une superficie de 10 hectares va être amenagé sur une partie du site de l’ancien aéroport Léopold Sédar Senghor à Dakar, au Sénégal. L’aménagement de ce nouveau parc, qui se nommera Parc Forestier de Dakar-Yoff, fait partie de l’initiative “Sénégal Vert”. Le projet est initié par le chef de l’Etat, Macky Sall. Selon lui, ce nouveau parc sera un véritable espace de détente, constitué d’une forêt, d’un bocage, de plusieurs marais et d’aires de jeux pour les enfants. Il comportera également une zone de promotion de la biodiversité florale.
L’initiative “Sénégal Vert” a pour but de rendre le pays plus vert d’ici 2035, notamment en créant de nouveaux parcs forestiers. Désormais vide et s’étendant sur une surface de 600 hectares, l’ancien aéroport semble être le lieu parfait pour un tel projet. Les hectares non-couverts pas le nouveau parc seront amménagés en centres d’affaires destinés aux clients étrangers. Néanmoins, l’inauguration de ce nouveau parc est controversée par les environnementalistes, qui considèrent que l’espace qui lui est dédié est insufissant et insignifiant.
Une pétition avait déjà été lancée en Janvier 2020 afin d’amménager une zone verte dans l’aéroport, et avait récolté plus de 20 000 signatures. Selon l’inaugurateur de cette pétition, la ville de Dakar manque d’espaces verts et est trop polluée, ce qui augmente le risque de contracter des maladies respiratoires. La pétition a retenu l’attention du maire de la ville, et une courte vidéo représentant les objectifs de “Sénégal Vert” a été tournée. Cette vidéo a entièrement été tournée par des locaux et est l’un des premiers documentaires sur la situation écologique de la ville.
Parmi les autres parcs de l’initiative “Sénégal Vert”, on peut citer le parc forestier zoologique de Hann, situé à environ 6 kilomètres de Dakar et couvrant 60 hectares.
mediaterre.org

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. issa gibb dit :

    Dans combien d’années ???
    Ras le bol de ces annonces enfumages qui ne voient jamais le jour au Sénégal
    Et les débuts de réalisations de bons projets qui ne sont jamais aboutis ou finis
    Parce les charognards et les requins se servent, en permanence, partout…
    Au Liban, ils attaquent les Ministères incompétents et corrompus en criant :
    « Pendez-les, Pendons-les » et j’arrive à la comprendre… Trop, c’est trop…

  2. Ndiaye dit :

    10ha c’est pas mal pour un début…Le parc monceau fait moins de 10ha.
    Le problème des grands parcs au Sénégal s’ils ne sont pas surveillés et « occupés » comme à hann seront à coup sûr le repaire de sdf, de fous et des petits délinquants et autres agresseurs.

  3. Ba dit :

    Hummm, d’après l’article : maladie respiratoire à répétition, vive le masque

  4. Diouf dit :

    10h pour presque 6 million d’habitants…. Quand on veut un Sénégal vert, on ne détruit pas la forêt de mbao ni l’espace naturel du technophile… Beaucoup de quartiers de Dakar ont été construit contre la nature t ‘ous vivons les conséquences de cette folie causée par la frénésie des gens à s’enrichir sur fond de spéculation foncière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :