EXPORT: PLUS 22,4% AU 1er TRIMESTRE 2020

Exportations du Sénégal ; Augmentation de 22,4% au premier trimestre 2020

«Les exportations sont évaluées au premier trimestre 2020 à 590,9 milliards de FCFA contre 482,7 milliards de FCFA au trimestre précédent, soit une augmentation de 22,4%. L’information est de l’Agence nationale sur la statistique et la démographie (Ansd) dans sa publication « Note sur les évolutions économiques récentes ».
Exportations du Sénégal ; Augmentation de 22,4% au premier trimestre 2020
Ce relèvement est essentiellement dû à celui des expéditions de produits arachidiers (85,4 milliards de FCFA contre 38,2 milliards de FCFA au trimestre précédent), de produits pétroliers (+24,2%), d’engrais minéraux (7,2 milliards de FCFA contre 2,1 milliards de FCFA au trimestre précédent) et de produits halieutiques (+4,7%) », renseigne l’Ansd. Cependant, la baisse des ventes à l’extérieur de titane et zircon (-21,6%) a atténué cette tendance à la hausse.
Comparées au premier trimestre 2019, les exportations ont connu un relèvement de 6,4%. Les principaux produits exportés, au cours de la période sous revue, sont l’or industriel (87,2 milliards de FCFA), les produits halieutiques (86,8 milliards de FCFA), les produits arachidiers (85,4 milliards de FCFA), les produits pétroliers (42,6 milliards de FCFA), et l’acide phosphorique (41,2 milliards de FCFA). Les principaux pays clients du Sénégal sont la République Populaire de Chine (15,3%), la Suisse (13,2%), le Mali (9,4%), l’Inde (7,3%) et la Côte d’Ivoire (6,0%).
Sur la même période, l’Ansd note que les importations du Sénégal sont ressorties à 1122,6 milliards de FCFA contre 1132,9 milliards de FCFA au trimestre précédent, soit une baisse de 0,9%. Cette contraction est imputable au repli des achats à l’extérieur de sucres et produits sucrés (-62,8%), de boissons et tabacs (-33,4%), de produits laitiers, fruits et légumes (-32,5%) et de matériels de transport et pièces détachées (-10,0%). Toutefois, l’augmentation des importations de produits pétroliers (+33,6%) a atténué cette tendance baissière.
Comparées au premier trimestre 2019, les importations ont connu une augmentation de 16,3%. Les principaux produits importés, au cours de la période sous revue, sont les produits pétroliers (232,2 milliards de FCFA), les machines et appareils (172,6 milliards de FCFA), les matériels de transport et pièces détachées (99,7 milliards de FCFA) et les produits céréaliers (98,6 milliards de FCFA). Les principaux pays fournisseurs du Sénégal sont la France (18,8%), le Nigéria (10,4%), la Chine (10,0%), la Belgique (4,5%) et les Pays-Bas (4,5%).
Adou FAYE/leral.net

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. issa gibb dit :

    Pour tous les connards qui continuent à proclamer à tout-va, que la France pille le Sénégal :
    Cet article vient les contredire et démontre qu’ils sont dans un mensonge permanent depuis 60 ans
    Même si la France a été le partenaire privilégié du Sénégal pendant longtemps, suite aux accords de coopération entre L.S.Senghor et le Grand Charles, à l’Indépendance… Pour se détériorer, par la suite :
    – Les Exportations Sénégalaises avec les principaux pays qui achètent les ressources du Sénégal sont :
    La Chine, la Suisse, le Mali, L’Inde et la Côte d’Ivoire, etc… Point de France, en vue pour piller le Sénégal ???
    De ses poissons, payés à 15 dollars ($) la tonne et qu’à moitié de leurs prises à cause des doubles fonds des tankers Chinois qu’avait dénoncé Haïdar el Ali, avant d’être limogé par Macky sall sous la pression mouride… De ses arachides à 95 % de sa production annuelle exportée, toujours en Chine… De ses produits pétroliers, de ses phosphates, de son or industriel, de son titane ou de son zircon… Sans oublier son riz qui part à l’exportation, alors que le Sénégal n’arrive jamais à son autosuffisance alimentaire, chaque année ??? Chercher l’erreur !

    – Par contre pour les Importations du Sénégal, on lit bien dans cet article que la France reste le premier « Fournisseur' » du Sénégal !… Devant le Nigéria, la Chine, la Belgique et les Pays-Bas, etc…
    C’est une drôle façon de piller un pays quand on est son principal « Fournisseur », mais aussi son principal « Souteneur » à fonds perdus et qui le tient encore sous « Perfusion » monétairement avec le FCFA que les dirigeants Africains concernés ont tant de mal à se défaire pour prendre leurs envols monétaires et financiers , depuis les Indépendances???
    Même si, j’ai lu à l’époque du départ de Bigot, l’ambassadeur de France au Sénégal pour la Tunisie, l’année dernière en 2019 : Que la Chine était devenue le 1er partenaire économique et commercial du Sénégal avec 50 % des parts du marché, devant la France qui a rétrogradé progressivement à la 2ème place avec plus que 37 % des parts de marché au Sénégal… « Ce qui est encore pas mal  » concluait l’Ambassadeur Bigot, toujours content de lui, trop occupé à construire une école de brousse à Kédougou et surtout à fermer sa gueule sur l’exploitation esclavagiste des enfants Talibés mendiants au Sénégal en tant que représentant diplomatique du pays des Droits de l’Homme, à se taire sur cet Esclavage d’Enfants au Sénégal, au XXIème siècle ???
    Encore un gros lâche, un lèche-cul diplomatique à la langue de bois bien râpeuse, au contraire de l’Ambassadeur « Blanc » Américain  » qui a dénoncé l’Esclavage des enfants Talibés à la radio-TV Sénégalaise, avant d’être viré de son poste par le pdt Barack Obama à la demande du pdt Macky Sall pour être remplacé par un Ambassadeur « Noir » Américain qui bien entendu, ferme sa gueule sur le sort des enfants Talibés au Sénégal…
    Pour les connards menteurs qui persistent à dire que la France pille le Sénégal : C’est le temps de revoir la copie !… Quand d’autres pays font désormais, bien pire au Sénégal avec des puissances étrangères complices concertées pour piller l’Afrique de ses ressources naturelles, avec souvent la complicité des dirigeants politiciens ou religieux comme pour la déforestation de la Casamance au Sénégal, par exemple…
    Cela devient alors, inaudible que d’accuser seule, la France, de piller le Sénégal :
    Alors qu’on sait très bien toutes les nouvelles puissances économiques mondiales sont là, pour bouffer le Sénégal sans vergogne et l’Afrique en général, avec la complicité des dirigeants Africains pour se remplir les poches… Pourquoi continuer à mentir et à se mentir, si ce n’est d’avoir le cerveau ramolli par la Propagande Islamique Radicale et Anti-Toubabs galopante au Sénégal… Ou encore, avoir les yeux plein de merde et une fierté mal placée, dans un déni de la réalité au Sénégal… Depuis l’Indépendance où ses gouvernances successives dictatoriales et corrompues sont responsables de la situation d’un pays proche du gouffre, près à y tomber pour ne pas en remonter, avant longtemps !
    Si ce n’est pas la vérité ! Qu’on le prouve… Les insultes sont perméables, mais elles passent comme les posts !
    La « Vérité » reste, criante et injuste pour le pauvre peuple Sénégalais ! In chà Allah…

    • flopaty dit :

      toujours une analyse tres pertinente des situations, moi aussi j’en ai marre qu’on raconte que la france pille le senegal…..on pille rien dut out cela fait des decennies qu’on donne du fric a fond perdu…..fric dont les populations ne voient jamais la couleur et fric pris aux contribuables fraçis a qui ils ne demandent meme pas leur avis : moi je veux bien aider si je sais ou passe l’argent !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :