LE BRADAGE CONTINUE

Anse Bernard : L’État cède 3 Ha à une société sud-africaine pour une construction d’hôtel

Après l’affaire des terres de Ndingler/Djilakh et la polémique sur la Corniche Ouest, un autre scandale foncier est signalé à Anse Bernard sur la Corniche Est.
Selon Tribune, l’État a vendu trois hectares à une société sud-africaine pour l’érection d’un hôtel de 5 voire 7 étoiles.D’après les informations du journal, le site a été déclassé par décret présidentiel numéro 2017/525 du 10 avril 2017.
Assane Ndiaye/senedirect.tv

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. issa gibb dit :

    Et un bradage gouvernemental de plus, à des étrangers…
    Même si les taxes foncières et sur les bénéfices des sociétés étrangères implantées au Sénégal, remplissent les caisses de l’Etat en sachant qu’elles finissent toujours dans les poches des Bandits gouvernementaux…
    Les Sénégalais vont se retrouver plus maîtres dans leur pays, à ce rythme de bradage du pays aux étrangers !

  2. rico dit :

    Quelle honte ! Il y a deja les 2 lagons bleus ? Ca ne suffit pas ? On leur a fait croire qu’il y avait des touristes à Dakar ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :