LE DANGER DE L’INDISCIPLINE

Je m’en foutisme Sénégalais…Un danger pour la nation

La discipline collective détermine la valeur des peuples. Le progrès repose d’abord sur le respect des lois, l’engagement patriotique et le sacrifice de toute la Nation.
Voter et promulguer des lois sans se soucier de leur application ne sert pas á grand-chose. Quand nul n’est censé ignorer la loi, sa violation volontaire doit être sanctionnée. Dans une République le désordre public est interdit et la justice constitue un rempart contre les tares de toutes les formes de violations.
La sanction judiciaire (pénale) est un moyen pour amender et dissuader les hors _ la loi qui n’écoutent même pas leur conscience ni la morale et ni la religion. Dieu est miséricordieux mais Allah inflige le châtiment.
Dans une République on ne négocie pas tout et on ne pardonne pas tout pour sécuriser la vie et les biens des citoyen(ne)s.
Ceux qui sèment le bordel et qui représentent un danger pour la Nation ne méritent aucun égard.
Au Sénégal l’absence de la culture de la sanction conduit á la dérive collective (lou way nékh déf) et affaiblit les piliers de notre commun vouloir de vie commune.
Dans le milieu du transport en commun, nous voyons au quotidien des chauffards qui « bourlent » les feux rouges, des conducteurs de scooters sans masques, des passages piétons illégalement occupés par des vendeurs.
Un désordre souvent considéré comme de l’ordre normal dans l’inconscience caractérisée des masses.
Aussi, á l’heure de la lutte pour stopper le covid19, des citoyen (ne)s refusent volontairement de porter des masques dans l’espace public.
Et certains farfelus investissent les réseaux sociaux pour tenir de fausses thèses sur la maladie du Coronavirus.
La liberté de mouvement et d’opinion ne donne á personne le droit de mettre en danger la vie de ses concitoyen(ne)s.
Je n’oublie pas de citer la pollution sonore distillée dans l’espace public et la poubellisation de la rue où les gens á l’attitude anti civique jettent partout des déchets (papiers, plastiques, urines).
Le citoyen (ne) doit être un modèle qui fait la fierté de son pays. Il doit agir toujours pour servir et non salir et s abêtir disait le guide spirituel Serigne Malick Thiaw Laye de Yeumbeul.
Il n y a pas de responsabilité de l’État sans la responsabilité des citoyen (ne)s.
Tous les deux ont une mission commune de sauver et de développer le Sénégal.
Alassane Rane junior Ndiaye – Acteur culturel entrepreneur social (Yeumbeul Sénégal)/xibaaru.sn

Vous aimerez aussi...

17 réponses

  1. Tiocan dit :

    Belle théorie, reste à mettre cela en pratique rapidement. Sans doute aux calendes grecques, quand on connaît le Sénégal.

  2. Bernard dit :

    Il y a encore plus loin que les calendes grecques, ce sont les calendes sénégalaises !!!

  3. Diclo dit :

    Oui rien ne change. Difficile de croire à un demain discipliné et cela à tant de niveaux différents.

  4. Tak dit :

    La corruption des forces de l’ordre et de la justice mènent à une impunité qui libère le Sénégalais de toute citoyenneté et auto-discipline.

    Sanctionner est la solution pour faire respecter le droit, mais c’est inapplicable : ce sera la révolution tellement l’habitude de faire ce que l’on veut est ancrée dans les comportements.

  5. Hamdan Samir dit :

    Ç est une honte, les gens pensent vivre au 18ième siècle. Quelle honte, un pays qui change ,agrandis ses structures et les ses gens vivent encore au 18ième siècle. Il faut reprendre le service de l-armée obligatoire ,pour que ses gens comprennent le civisme. Venez vers le marché central à kaolack *pire*

  6. Michel dit :

    Et quand je pense que Ousmane SONKO l’a dit et répété que les Sénégalais sont indisciplinés beaucoup de connard on crié au scandale alors qu’il a entièrement raison
    Le Sénégal est une poubelle ambulante une saleté innommable ou tout le monde sans fou
    Des mbotes voilà ce qu’ils sont des mbotes

  7. Vérité dit :

    Le peuple ne respectera jamais une loi qui n’existe pas.
    L’indiscipline perdurera tant que les gens verront ce qui doives faire respecter la loi encaissée des 1000f & 2000f sur la voie publique

  8. Ndiaye dit :

    Menteur, sonko n’a jamais dis cela

  9. Stephane dit :

    A la boutique je me bagarre à chaque fois pour ne pas passer mon tour,rien de méchant mais agaçant

  10. Très bonne analyse d’un problème qui mine le pays. L’émergence ne se fait pas que dans les infrastructures et dans l’économie, elle doit aussi se faire dans les mentalités, lesquelles n’évoluent guère au Sénégal. Tant que ceux qui sont chargés de faire respecter la loi seront corrompus, rien n’avancera au Sénétal. Je ne parle pas seulement des gendarmes et policiers, corrompus jusqu’à la moelle, mais aussi des fonctionnaires à qui le pays est confié pour sa bonne marche. Tant que les délits pourront faire l’objet de « petits arrangements », ils prendront de l’ampleur. Le désastre foncier à Dakar en est un bon exemple. Triste à dire, mais l’on à l’impression qu’au Sénégal l’impunité est un produit qui s’achète et se vend comme le savon sur le marché.

  11. Ndiaye dit :

    Les rwandais ne sont pas, historiquement, ni culturellement plus vertueux ni « civilisés » que les sénégalais.
    Donc c’est un problème de volonté politique, donc un problème de chef/leadership avant tout, qui soit exemplaire lui même, puis nomme les bonnes personnes aux bonnes places et qui n’hésite pas une seconde à les sanctionner si nécessaire, ces personnes à leur tour nommeront ou recruteront les bonnes personnes aux bonnes places et n’hésiteront pas eux même à sanctionner, etc.. jusqu’aux plus petits fonctionnaires et commis de l’état.
    Mais tout cela ne sera « durable » qu’avec une bonne politique de rémunérations décentes, car un petit agent de l’administration ou policier qui gagne 150000 avec un loyer du même montant n’allait pas espérer faire de lui un honnête fonctionnaire c’est de l’utopie.
    Ce sera à partir de ce moment cela, que la population se sentira contraint de respecter davantage les règles.
    Un peuple s’éduque, et en permanence, par la sensibilisation certes mais surtout par la sanction appliquée systématiquement en cas de délit, même mineur.
    Tant que cela n’est pas fait, en 2050 on en sera encore là à se plaindre.

  12. Michel dit :

    Ndiaye
    Avez-vous vu au Rwanda des religieux sectaire et illuminés diriger le pays ???? Pourtant c’est ce qu’il ce passe ici au Sénégal 🇸🇳 des religieux qui dirige le pays
    Il ni a plus ou pas de Président et ce sont eux qui dirigent tout

  13. Ndiaye dit :

    Pose toi la question depuis quand cela en est ainsi..
    Au lieu de s’attaquer aux conséquences, il faudrait s’intéresser aux causes.

    • Michel dit :

      Toi ou tu es un imbécile notoire ou tu fais l’autruche mais ce n’est pas en tout cas avec toi ou des gens comme toi que le pays va se redresser

  14. Ndiaye dit :

    Rectifions au vu de vos insinuations, dire qu’ils dirigent le pays est un raccourci mensonger pour celui qui observe le Sénégal d’un œil étranger ou du point de vue d’un anti-religieux (athée).
    Mais on ne peut pas nier que les pouvoirs politiques leur accordent tacitement une grande oreille attentive mais ces derniers n’en abusent pas en toute intelligence, chacun connaissant ses limites (temporels vs spirituels).
    Les religieux ne sont pas vraiment le problème du Sénégal, au contraire c’est plutôt une source de stabilité.
    L’unique problème les concernant c’est leur sous scolarisation, donc de la responsabilité finale de l’état donc les Hommes politiques qui doivent mener des politiques offensives dans ce sens et ne pas se limiter à les séduire en vue des prochaines élections.

  15. Michel dit :

    Tu n’as pas entièrement tord et je te rejoins sur certains points

  16. trevidic dit :

    « Les religieux ne sont pas vraiment le problème du SENEGAL au contraire c’est plutot une source de stabilité »
    NDIAYE est à mon avis dans le vrai , cependant le pouvoir politique semble baisser la garde de plus en plus en fin de mandat .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :