TRANSFERTS D’ARGENT EN BAISSE

les transferts rapides d’argent en baisse de 9,2% par rapport au dernier trimestre de 2019

Les transferts rapides d’argent reçus par les établissements de crédit du Sénégal sont ressortis à 298,3 milliards sur les trois premiers mois de 2020, en baisse de 9,2% par rapport au dernier trimestre de 2019, selon un rapport de la Direction de la Prévision et des Etudes Economiques (DPEE).
Leur rythme de progression, en glissement annuel, a décéléré. En effet, il s’est situé à 5,8%, au premier trimestre 2020, après 13,9% un trimestre auparavant. Cette situation est en phase avec l’évolution attendue de l’activité en zone euro (-3,3%), principale origine des transferts rapides d’argent reçus au Sénégal.
S’agissant des émissions de transferts rapides effectuées par les établissements de crédit du Sénégal vers l’extérieur, elles se sont situées à 44,1 milliards au premier trimestre de 2020, baissant de 13,5% par rapport au trimestre précédent. En glissement annuel, les transferts émis du Sénégal se sont contractés, au premier trimestre 2020, pour se situer à -1,8%, après 10,2% un trimestre auparavant.
Au total, le cumul des transferts nets d’argent reçus par les établissements de crédit du Sénégal a atteint 254,2 milliards au premier trimestre 2020, augmentant de 17,1 milliards ou 7,2%, sur un an.
pressafrik.com

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *