L’AFRIQUE VA MANQUER DE VACCIN

L’Afrique est « dans une impasse » pour son approvisionnement en vaccins

L’Afrique est « dans une impasse » pour son approvisionnement en vaccins contre le Covid-19, qui pourrait affecter les campagnes de vaccination dans certains pays, a déclaré jeudi le directeur pour l’Afrique des Centres de contrôle et de prévention des maladies (Africa CDC).
De nombreux pays africains dépendent des livraisons de vaccins AstraZeneca produits en Inde, notamment par le Serum Institute of India, et distribués dans le cadre du programme Covax qui vise à fournir un accès équitable en particulier aux pays les plus pauvres. Mais l’Inde a annoncé fin mars qu’elle allait retarder ses exportations pour lutter contre une nouvelle vague de contaminations. « Nous sommes dans une impasse en tant que continent », a déclaré jeudi le Dr John Nkengasong lors d’une conférence de presse. « L’accès aux vaccins a été limité pour nous en tant que continent et cela affecte la manière dont nous déployons notre programme de vaccination », a-t-il ajouté. Lundi, les 55 États membres de l’Union africaine (UA), dont dépend l’Africa CDC, avaient acquis 34,6 millions de doses de vaccin et en avaient administré 13,9 millions, a détaillé M. Nkengasong. Sur ces plus de 13 millions de doses, 12 millions sont du vaccin AstraZeneca, a précisé jeudi dans un communiqué l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Les contaminations sont en accélération dans 15 pays africains, tandis que 45 vaccinent déjà, a indiqué le Dr Richard Mihigo lors d’une conférence de presse virtuelle du bureau Afrique de l’OMS. « Nous avons aujourd’hui un outil très puissant : le vaccin, cela nous permettra des sauver des vies (…) et de rouvrir nos économies », a affirmé le Dr Mihigo, coordonnateur du programme des maladies évitables par la vaccination pour l’OMS Afrique. Les autorités de santé continentales espèrent vacciner au moins 20% des plus d’un milliard d’habitants d’ici la fin de l’année.
agence belga

Vous aimerez aussi...

9 réponses

  1. trevidic dit :

    Si l’AFRIQUE manque de vaccins : L’EUROPE aussi !….
    Quant à savoir lequel est efficace ,et pendant combien de temps il peut « protéger »?
    En se faisant vacciner on peut au cas ou nous serions contaminer se dire que
    nous avons rien à se reprocher !…

  2. Moha dit :

    C’est une excellente nouvelle, rien à foutre de ce vaccin qui ne fonctionne pas et qui tue alors que les traitements son là !

  3. Tiocan dit :

    Il y a pénurie de vaccins sur le plan mondial. La France et l’Europe payent pour leurs vaccins. La plupart des pays d’Afrique attendent des dons comme d’habitude.

  4. Ndiaye dit :

    On a assez payé y a 4 siecles

  5. Stephane dit :

    Le problème n’est pas le cout du vaccin mais sa disponibilité et son stockage les sommes dépensées pour la tabaski dépassent très largement le prix des deux ou bientôt trois piquouses

  6. Ivan dit :

    Concernant l’Afrique de l’ouest, ce n’est pas il y a 4 siècles qu’a débuté l’esclavagisme mais depuis 10 siècles avec les caravanes d’esclaves qui alimentaient Constantinople (le marché aux esclaves de Marrakech a été actif jusqu’en 1950). Et concernant l’Algérie, cela fait 5 siècles que les indigènes, c’est-à-dire les peuples berbères,
    en bavent et subissentt l’occupation des Ottomans. Et ils sont toujours là, ils ne sont pas partis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :