FORTE BAISSE DU COMMERCE EXTÉRIEUR

Très forte dégradation du commerce extérieur du Sénégal en mars

En mars, les exportations du Sénégal ont baissé de 6,1%, à FCFA à 153,4 milliards contre 163,4 milliards en février. Ceci résulte de la contraction des expéditions d’arachides non grillées (-99,8%) mais aussi d’engrais minéraux et chimiques (-81,4%) s’agissant des produits liés à l’agriculture, aux côtés des produits pétroliers (-48,2%) et de ciment hydraulique (-45,3%). En valeur, la baisse totale des exportations a été de 24,5%. Les principaux produits agricoles et agroindustriels exportés au cours du mois de mars ont été les poissons frais de mer (FCFA 20 milliards) et les bouillons dont l’importance a grimpé en flêche (à FCFA 6,8 milliards). Les principaux clients du Sénégal ont été la Suisse (14,5%), le Mali (10,5%), l’Inde (8,9%), la Côte d’Ivoire (8,8%) et l’Espagne (6,7%), souligne l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd) dans son dernier Bulletin mensuel de mars 2020.
Quant aux importations, elles ont très fortement augmenté, de l’ordre de 68% à FCFA 486,2 milliards en mars. Parmi les fortes progressions se trouve le riz (+69,2%) compensées par le repli des importations de machines et appareils pour industries alimentaires (-53,9%) et de maïs (-34,7%). Comparées au mois de mars 2019, les importations ont connu une progression de 56,8%. Les principaux fournisseurs du Sénégal ont été la France (20,2%), le Nigéria (16,2%), la Chine (8,9%), les Pays-Bas (3,8%) et la Turquie (3,7%).
Le solde commercial s’est établi à FCFA -332,8 milliards au mois de mars contre FCFA -126 milliards le mois précédent. Cette détérioration du solde est expliquée par le déficit visà-vis du Nigeria (FCFA -77,5 milliards contre +2 milliards au mois précédent) et le renforcement du déficit vis-à-vis de la France (-94,5 milliards contre -57,9 milliards en février 2020) et de la Chine (-39 milliards contre -20,6 milliards à la période précédente). Cependant, la réduction du déficit vis-à-vis de la Russie (-8,1 milliards contre -12,6 milliards au mois passé) a atténué la détérioration du déficit de la balance commerciale, précise le rapport.
commodafrica.com

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *