CE SERAIT CATASTROPHIQUE

Risques de pénurie de carburant et de gaz : La Sar est à l’arrêt

Avec cette propagation du covid-19, le Sénégal file tout droit vers un risques de pénurie de carburant et de gaz. La Société Africaine de Raffinage est à l’arrêt, faute de fuel. La révélation du journal l’AS suscite beaucoup d’inquiétudes dans ce contexte de pandémie du coronavirus.
senenews.com
ndlr: Si on y ajoute les nombreuses régions, quartiers sans eau dans tout le pays, il est bien évident que tous les efforts du corps médical, du politique et de la population sont vains !

Vous aimerez aussi...

9 réponses

  1. Stephane dit :

    Allo Macron !!!!!

  2. jack le tiof dit :

    pas d’argent pour le fioul ? mais il y en beaucoup a touba

  3. jack le tiof dit :

    encore la faute des etrangers !!!!

  4. JPC dit :

    L’après « virus chinois » doit être une mutation radicale de l’état d’esprit qui prévaut actuellement mais les mauvaises traditions peuvent réapparaître « on a toujours fait comme ça et on ne changera pas ».
    La période des dons venant de l’étranger ne va pas durer ad vitam æternam.
    Le jour où les généreux donateurs vont se rendre compte que les dons accordés n’ont pas contribué comme il se doit à des améliorations notables et rapides vu l’absolue nécessité, il ne restera plus qu’au Sénégal la possibilité d’acheter, probablement à la Chine, des mouchoirs en papier pour essuyer leurs larmes.
    L’impression, vue de l’extérieure, laisse entrevoir un comportement désinvolte comme si il serait interdit aux donateurs de se préoccuper des lacunes essentielles et du manque d’infrastructures dans le domaine de la Santé plus particulièrement.
    Les détracteurs ou détractrices vont nous accusés de nous occuper de ce qui nous regarde pas. malheureusement pour eux, il ne possède que le monopole de l’égoïsme.

    • Stephane dit :

      Tout ce que j’entend et vois lors de débats en France,c’est qu’il faudra encore ,encore et encore donner pour maintenir les les migrants au pays ,les politiques de tout bord mentent effrontément aux Francais

  5. Ndiaye dit :

    Tous les 6 mois, on nous sort cette alerte. S’il y a vraiment quelque de pas cher et difficile à trouver c’est le pétrole..

    • JPC dit :

      Le Sénégal peut-il compter sur ses fonds propres et sur les technologies de l’extraction, du transport, de l’exportation et de la commercialisation?
      Un éclairage serait le bienvenu.

      • issa gibb dit :

        Réponse : Le Sénégal en est tout simplement incapable !
        C’est pourquoi que tout ce qui concerne le pétrole au Sénégal est aux mains des Compagnies pétrolières étrangères : Américaines, Anglaises, Australiennes et Malaysiennes qui ont racheté les concessions revendues par Total France qui s’est dégagée de l’exploration pétrolière au Sénégal après 3 échecs de forages…
        Suivi par la découverte du Scandale Pétro-Tim qui nous a appris qu’une enveloppe de 250 000 dollars ($) a été versé à Aliou Sall (le frère du Président Macky Sall) accusé de délit d’initié …
        Qui, en plus d’être gérant de la filiale sénégalaise de Pétro-Tim Limited avec un salaire mensuel mirobolant, Aliou Sall était bel et bien actionnaire de cette société depuis 2012 et démissionnaire en 2016, suite au scandale…
        Pour être nommé en 2017, Directeur Général de la Caisse des Dépôts et Consignations, alors que le Président Macky Sall avait promis de ne pas mêler sa famille à la gestion de l’Etat…
        Ce qui a levé un énorme tollé de l’opposition sénégalaise….
        Il n’y a qu’un pas, pour soupçonner les pots de vins, les dessus de table, les clauses cachées dans les contrats pétroliers, vue le manque de transparence dans la gouvernance pétrolifère Sallienne ???
        La France a pourtant été nommé par le Président Macky Sall : Responsable du Haut Conseil de la Sécurité de l’Exploitation Pétrolière au Sénégal => De quoi, s’occuper de toute la merde qu’engendrerait une marée noire au Sénégal, pays tout aussi incapable à faire face à une telle catastrophe ! …
        En clair, les compagnies pétrolières étrangères se tapent tout le boulot pétrolier au Sénégal…
        Les potentats sénégalais pourris se ramassent les dividendes cachés dans les contrats signés avec ces compagnies pétrolières étrangères…
        Tandis que les Sénégalais remboursement les dettes de l’extraction pétrolière aux compagnies étrangères, mais ne voient pas goutte de l’exploitation pétrolière pour sortir de la misère, puisque le pognon de la part sénégalaise va tout droit dans les poches des potentats pourris…
        Tandis que les connards anti-occidentaux militent pour accuser les étrangers de piller le pays…
        Et en cas de marée noire, c’est la France qui ramassera toute la merde et se sera encore de sa faute, comme d’habitude…
        Et ce n’est pas un scénario de fiction ! N’en déplaise à certains…

      • Ndiaye dit :

        Non à dire vrai on n’en est incapable d’aller de rechercher, trouver, extraire le pétrole
        C’est le prix à payer quand on est dirigé depuis 60 ans par des gens sans grandes ambitions
        Mais au prix actuel de 28 dollars le baril, pourquoi faire compliquer si on peut faire simple!
        Laissons le soin à d’autres le soin de creuser..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :