INSTITUT PASTEUR: TOP NIVEAU !

Lutte contre le coronavirus – L’institut pasteur de Dakar annonce une bonne nouvelle

L’Institut Pasteur de Dakar en collaboration avec le laboratoire britannique Mologic a mis sur pied un test de dépistage rapide du coronavirus. Le kit bientôt disponible est en attente de certification.
Salive ou sang utilisé
Il s’agit d’un kit d’un nouveau genre, prévu à l’usage des professionnels de santé mais aussi des particuliers, propose deux types de tests. « Le premier se fait avec un prélèvement de salive, grâce à laquelle on peut détecter les protéines virales, explique Joe Fitchett, médecin en chef chez Mologic, créateur de kits similaires pour le dépistage du virus Ebola. Le deuxième, avec une goutte de sang prélevé sur le bout du doigt, sert à détecter la présence d’anticorps anti-Covid19. Et permet ainsi de savoir si oui ou non le patient est positif. »
10 à 20 minutes d’attente
Les résultats du test sont connus en dix à vingt minutes, contre vingt-quatre à quarante-huit heures actuellement pour un test nanopharyngé. Si le kit est, pour l’instant, en attente de certification, il a néanmoins reçu un coup de pouce non négligeable du gouvernement britannique. Le Premier ministre Boris Johnson,(testé positif au coronavirus), a consenti une aide 1,3 million de dollars à Mologic dans le cadre de la recherche, afin de pouvoir livrer les tests le plus rapidement possible.
Khalifa SAMB/senedirect.tv

Vous aimerez aussi...

7 réponses

  1. issa gibb dit :

    Très Bonne Nouvelle que ces tests à venir !
    Et Louis Pasteur, même mort, continue à faire du bon boulot, partout dans le Monde…
    De quelle nationalité, était-il déjà ???

  2. hebras dit :

    Et oui monsieur Issa gibb merci un petit rappel fait du bien……

  3. Ndiaye dit :

    On a été bien inspiré de monter notre propre structure ISREEF à Diamniadio, pour nous permettre de doubler nos capacités en tests.

  4. Ivan dit :

    Comme quoi la solidarité internationale a du bon avec l’Institut Pasteur de Dakar soutenu par l’institut français du même nom et l’ISREEF créé et soutenu par les Américains du labo Gilead .

  5. Ndiaye dit :

    « ’ISREEF créé et soutenu par les Américains du labo Gilead »
    Faux

  6. ivan dit :

    Faux, sans autre commentaires; réponse classique de Ndiaye lorsqu’il n’a pas d’arguments et qui prouve que c’est vrai. Et d’ailleurs je le comprend car ce partenariat Sénégal avec le trés riche laboratoire Californien Gilead, le Sénégal ne peut en être fier. En effet, c’est ce laboratoire qui a refusé de donner à l’Afrique le traitement contre le SIDA; ce n’est qu’en 2011 q’il a renoncé à ses droits pour l’Afrique. Gilead, c’est le capitalisme américain pur et dur, on est loin des principes de l’institut Pasteur. Et espérons que ce ne soit pas à nouveau ce labo qui trouve le traitement contre le coronavirus, car ce sont eux qui on mené des tests grande échelle en Chine avec leur médicament REMDESIVIR qui a donné des résultats encourageant; réponse fin Avril pour les résultats. Et si jamais ce médicament s’avère la solution, pour l’Afrique ce sera paye ou crève, comme pour le SIDA.

  7. ivan dit :

    Les autorités chinoises ont annoncé un résultat pour le 27 Avril des tests effectués avec le remdesivir; elles considèrent actuellement que c’est le traitement avec le potentiel le plus avancé au stade des recherches et ont engagé des discussions avec le labo américain Gilead. Connaissant l’historique de ce labo sur le SIDA, et la situation actuelle avec son médicament traitant l’hépatite C (10.000 euros HT la boite de 28 comprimés), il reste à espérer pour l’Afrique et l’Europe qu’un autre traitement puisse être validé lors des tests menés par la mission européenne Discovery.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :