OÙ VA L’ARGENT PRÉSIDENT ?

Macky met la pression sur l’Education et la Santé

Cette fois-ci, c’est le chef de l’Etat qui s’est mis dans la peau d’un syndicaliste pour déposer une plateforme revendicative entre les mains des organisations syndicales en direction de l’Education et la Santé. Interpelé ce mardi sur les secteurs sociaux par Cheikh Diop de la Cnts/Fc, à l’occasion du conseil présidentiel sur la relance de l’économie, Macky Sall a estimé que l’Etat a suffisamment fait pour l’Education et la Santé.
« Si vous prenez le budget 2021, sur 3 900 milliards, il y a 1000 milliards pour l’Education, entre l’Enseignement supérieur, l’Education nationale et la Formation, soit 25% du budget. Pour la Santé, c’est 250 milliards, hors validation du plan d’investissement. C’est donc 1250 milliards rien que pour l’Education et la Santé », s’est félicité Macky Sall.
Le locataire du Palais pense ainsi qu’il se pose un souci d’efficacité. Le chef de l’Etat considère d’ailleurs paradoxal que les secteurs les mieux dotés soient les plus instables. « Plus on injecte, plus c’est instable, c’est ça le paradoxe. Ces secteurs devraient se stabiliser, compte tenu des efforts consentis ces dernières années», martèle-t-il.
Et au vu des efforts, le président Sall pense que c’est plutôt au gouvernement de revendiquer et non les acteurs sociaux.
« Il n’y a plus de prétexte, ils sont assez dotés. A l’Etat d’exiger en retour de l’efficacité », a-t-il lancé. Une efficacité qui, d’après Macky Sall, passera par les réformes dans l’Education et la Santé.
seneweb.com

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. issa gibb dit :

    Où va l’argent président ???
    Il va dans sa poche ou dans des comptes bancaires à l’étranger pour s’assurer une bonne grosse retraite dorée !… Si l’argent allait dans l’Education ou la Santé au Sénégal, çà se saurait ou çà se verrait ??? Et vue l’état lamentable des écoles, des universités délabrées et les hôpitaux mouroirs au Sénégal => On n’a pas à se poser de telles questions !
    D’ailleurs pourquoi ça changerait ??? Macky Sall a été à bonne école avec son mentor Wade qui s’est bien servi
    avec sa tribu familiale sur le dos des Sénégalais pendant 12 ans…
    En particulier son fils Karim Wade, ex-ministre de la terre, de l’air et de la mer qui se la coule douce au soleil du Qatar et à qui Macky Sall et sa dérisoire OFNAC ré-activée pour l’occasion (ré-endormie aujourd’hui pour cause des scandales Salliens & Cie) n’ont pas pu reprendre l’argent volé au peuple Sénégalais par Karim Wade puisque les pays étrangers refusent de bloquer et rapatrier au Sénégal l’argent de ses comptes bancaires à l’étranger ???… Ici Sénégal ! Mais, on peut dire aussi : Ici Afrique ! Ou même : Ici Monde ! Tellement le fric et le pouvoir pourrissent l’esprit humain…

    Quelques exemples :
    – Sese Seko Mobutu et sa toque en fourrure de léopard, l’ex-président-maréchal-dictateur du Zaïre (actuelle R.D.Congo) qui a ruiné son pays (1965-1997) pour être chassé du pouvoir et partir avec sa fortune, se faire soigner à l’hôpital à Nice en France et mourir en exil à Rabat en 1997, sans jamais avoir été inquiété…
    – Le général Idi Amin Dada, le monstre-tyran-criminel de l’Ouganda chassé du pouvoir en 1979, est parti avec son trésor en Arabie Saoudite qui a toujours refusé de le livrer à la Cour pénale Internationale de La Haye en Hollande, malgré tous les crimes avérés de son régime de terreur (1971-1979) et il a terminé sa vie chez les Saoudiens pour mourir tranquille en 2003, là-bas …
    Tout comme le dictateur tunisien Ben Ali qui a pillé cette pauvre Tunisie avec un régime d’autoritarisme et de corruption généralisée (1987-2011) et qui a fui au Printemps Arabe avec tout son pillage, en exil en 2011 chez les Saoudiens qui ont encore refuser de l’extrader à la Cour de Justice Internationale de La Haye ou le renvoyer en Tunisie où il a été condamné plusieurs fois par contumace lors de procès (sans lui) en Tunisie, pour mourir bien tranquille a Djedda en Arabie Saoudite en 2019…
    Robert Mugabe, l’ex-président-dictateur du Zimbabwe (1987-2017) qui a aussi ruiné son pays et qui a été contraint par l’armée et son vice-président Mnangagwa précédemment limogé, de démissionner car le vieux président sénile voulait mettre sa femme comme héritière au poste présidentiel (Ce qui rappelle un certain Wade pour son fils Karim : mais çà n’a pas marché…). Mugabe a fini sa vie avec tout l’argent volé pendant plus de 30 ans au peuple Zimbabwéen, à Singapour en 2019, sans être inquiété…
    Et, Yaya Jammeh, autre despote-dictateur en Gambie (1994-2017) qui a du céder difficilement le pouvoir après l’élection d’Adama Barrow et partir en exil avec la caisse gambienne en Guinée Equatoriale de son confrère dictateur Teodoro Obiang Nguerma Mbasogo qui refuse aussi de l’extrader à la demande de la Cour pénale Internationale de La Haye pour qu’il y réponde pour ses crimes commis pendant son règne en Gambie…

    Pour d’autres, çà a mal fini :
    – L’Empereur éphémère (autrichien) Maximilien du Mexique (1864-1867), fusillé contre un mur par les troupes de Juàrez…
    – Le Duce Benito Mussolini, dictateur fasciste italien (1922-1945), reconnu, lynché et suspendu comme un porc par un crochet de boucher par les partisans italiens sur une place de Milan avec sa pute, la Petachi…
    – Le président de Centrafrique, Jean Bédel Bokassa (1966-1976), puis Empereur autoproclamé de Centrafrique (1976-1979) dans un couronnement qui a choqué et couté si cher, alors que le peuple Centrafricain vivait dans une misère extrême : Bokassa a été renversé en 1979 et après un rapide exil en France, il a été jeté en prison à Bangui à pleurer sur sa gloire impériale passée et mourir en 1996…
    – Le Conducator Nicolae Ceausescu, secrétaire du Parti communiste (1965-1974) et président-dictateur de la Roumanie (1974-1989) renversé par une insurrection populaire et exécuté comme une merde par l’armée contre le mur d’une caserne à Tirgoviste après un procès sommaire, avec sa femme Helena Ceausescu qui a fait croire au monde entier qu’elle était une scientifique réputée et bardée de diplômes, alors qu’elle était « Conne » comme un poulet avec un couteau ou une valise sans poignée…
    – Mouammar Kadhafi, dictateur libyen et islamiste terroriste (1969-2011) sous mandat d’arrêt de la Cour pénale internationale pour crimes contre l’Humanité sur son peuple, il est renversé et tué comme un rat dans une bouche d’égout lors de sa fuite de Syrte, après la prise de Tripoli par les insurgés en août 2011…

    Le lien qui relie tous ces chefs d’Etat, c’est qu’ils n’ont pas chercher à faire le bonheur de leurs peuples ??Comme si pour être un politique, il faut être un pourri égoïste, véreux et corrompu…
    D’autres avancent que c’est le pouvoir qui obligatoirement corrompt ???
    On est bien loin, d’une Mère Thérésa qui a fait vœu de pauvreté et qui est partie soigner les lépreux et les miséreux en Inde, puis de part le monde avec son Association Humanitaire…
    La question à se poser est :
    Pourquoi ceux sont toujours, des pourris qui gouvernent le Monde et pas des Mères Thérésa ???

  2. stephane dit :

    En France on est pas mal, avec tous les hauts fonctionnaires énarques, les préfets hors cadres, les franc macs de gauche qui ont largement participés au déclin de la France bouffant du curé et quelques décennies plus tard allant chercher des voix sur les parkings des mosquées tous ces méprisants surpayés, ces courtisans incapables d’autocritique
    Nos élites Française ne valent guère mieux que les racailles qui sont au pouvoir en Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :