Revue de la presse sénégalaise

Revue de la presse sénégalaise
presse
     
     SUD QUOTIDIEN : L’Etat du Sénégal n’a pas respecté son  engagement d’épurer à la date du 31 janvier 2009, la dette due au  secteur privé. Il s’est donné un délai supplémentaire d’une  semaine pour le faire. Malgré la bouée de sauvetage que lui avaient  récemment lancée certains partenaires au développement en lui  prêtant de l’argent pour honorer sa dette, le gouvernement a été  obligé de réallouer une partie des sommes reçues à des dépenses  qu’il qualifie de « prioritaires ».  
     —  
     LE QUOTIDIEN : Si les 174 milliards de francs Cfa de dette que  le gouvernement avait arrêté en octobre 2008 n’ont pas été  totalement liquidés, c’est parce que le gouvernement s’est accordé  le droit « souverain » d’utiliser 40 milliards à d’autres fins.  
     —  
     LE SOLEIL ; En marge de la revue, Abdoulaye Diop a fait face à  la presse pour expliquer que seuls 43 milliards 700 millions FCfa  restent à payer sur la dette intérieure « flottante » dont l’encours  est estimé à 174 milliards. Estimant le retard par rapport à  l’échéance du 31 janvier et au montants annoncés, le ministre  d’Etat a d’abord révélé qu’il y a un solde de dépenses extra- budgétaires de l’ordre de 74 milliards à auditer et que d’autres  engagements ont été pris entre temps, soit 98 milliards 500  millions à la date du 3 février.   
     —  
     NETTALI : Réuni mardi en sa séance hebdomadaire, le Bureau  politique de l’Alliance des forces de progrès (Afp) de Moustapha  Niasse s’est particulièrement intéressé aux « tripatouillages »  notés dans les listes de candidatures aux élections locales. L’Afp s’en  est d’ailleurs prise à certains agents de l’administration qu’elle  traite de « délinquants notoires ».  
     —  
     REWMI : Les Sénégalais sont édifiés depuis un certain temps. Le  fils veut succéder à son père. En effet, Karim WADE a pris goût au  pouvoir en fréquentant assidûment son père. Ainsi, il est entrain  de se donner les moyens -matériel, humain et financier- pour y  accéder.

Vous aimerez aussi...