GOURMANDISE ENTRE ÉTAT ET EIFFAGE

Péage : l’Etat du Sénégal réclame 25% du capital avec un trafic de 90.000 voitures par jour

L’Etat a quasiment tordu le bras à Eiffage en ce qui concerne la renégociation du contrat sur l’autoroute à péage.
Du prix initial en en nombre de kilométrages, Eiffage avait largement atteint ses objectifs , sans pour autant respecter les clauses, renseigne Source A.
Au départ, les prévisions, en termes de fréquentation journalière de l’autoroute à péage Dakar-Diamniadio, étaient de l’ordre de trente mille (30.000) à cinquante mille (50.000) voitures. A l’arrivée, ces chiffres ont été largement dépassés d’autant qu’en moyenne, quatre vingt dix mille (90.000) voitures empruntent quotidiennement cet axe routier.
Cependant, l’Etat ne s’est pas laissé faire et a tordu le bras de Senac.S.A qui changera de dénomination.
Selon toujours nos confrères, les autorités ne l’ayant su que récemment, la Société française a été contrainte à revoir sa position concernant la renégociation du contrat. Avec à la clé, une entrée du Sénégal dans le capital à hauteur de 25% qui oblige la Société française à revoir la dénomination de Senac.S.A.
Assane SEYE-Senegal7

Vous aimerez aussi...

8 réponses

  1. Glock dit :

    Article débile, comme d’habitude.

  2. Ndiaye dit :

    Ils finiront par lâcher le gros morceau ces gourmands

  3. Bernard dit :

    Ils finiront par lâcher le morceau = peut-être ? Ensuite, il ne restera que les Chinois pour construire les futures autoroutes du Sénégal. Mais les Chinois ne font pas travailler les locaux (ou si peu) et ensuite, ils ne lâchent rien.
    Voir par exemple la grande usine de carrelage vers AIBD.

  4. stephane dit :

    J’ ai toujours pensé qu’il fallait faire des 4 voies en latérite avec une mosquée sponsorisée par total tous les 25 kms

  5. Reginald GROUX dit :

    Tant qu’ils ne confient pas la gestion et l’entretien aux sénégalais…

  6. Moussa dit :

    Article mensonger, l’Etat n’a rien arraché, les 25% sont disponibles depuis 2014, aucun gouvernement n’a voulu entrer au capital ! Et le changement de nom a été décidé bien avant le début des discussions. L’Etat est parfaitement au courant du trafic via l’administration fiscale ! Et le coût kilométrique est le même que pour l’Ageroute !

  7. boye dit :

    Ce qui est sur c’est qu’au delà de tout l’aspect économique le président Wade avez vu juste.
    Une autoroute était nécessaire mais comme certain malheureusement les critiques ont été tellement important que le nombre de voie n’est pas suffisant pour une bonne circulation des biens et des personnes.
    Bienvenu au TER mais qu’en est-il des voies ferrer pour la circulation des personnes et des biens à travers le Sénégal et De Dakar à Bamako, Gao et les autres pays frontalier.
    les pays occidentaux ont compris depuis longtemps que les voies ferrer, autoroutes, etc… permet de meilleurs échanges économique. Alors Mr les présidents vous êtes sur la bonne voie et vos noms resterons à jamais dans nos mémoires si vous développez davantage ces infrastructures tout en considérant le bien-être de la population et des clients .
    GARES pour transport de personnes: salles d’attentes, nombreux toilettes propres, restaurations divers, hôtels. mais aussi développer le réseaux de transport de marchandise par voies ferrer .
    GARES de TRANSPORT DE MARCHANDISES: une véritable gare qui organise le transport des contener d’une région à une autre et d’un pays à un autre avec un énorme parc de stockage pour organiser le dépôt et l’arrivée des marchandise et pour le transfert d’autres contener ou marchandises pour le départ. Des hôtel pour les convoyeurs à proximité du site avec des lieux de restaurations et bien-sur de nombreux toilettes bien entretenu.
    AUTOROUTES; il faut voir grand car la population ne cesse de s’accroître et les véhicules arrivent chaque jours dans notre pays. Donc il faut augmenter les voies autoroutiers, deux voies pour les camions voire 3 et trois voies pour les voitures avec bien-sur des radars mobiles et fixes ainsi que des caméras sur les voies.
    La sécurité des automobilistes et primordiale et le fait de contrôler nos routes permet un respect du code de la route plus strict. Au Sénégal les automobilistes ont tendances à faire ce qui interdit et demander pardon ensuite, le problème c’est que souvent ça fini avec des morts.
    Des stations de carburants sont nécessaires tout les 25 kilomètres avec grand aires de repos pour les automobilistes, parc de jeux pour enfants, douches pour les routiers voire hôtels, restaurations divers pour tout les portefeuilles et pourquoi pas petites mosquées et églises.
    Enfin les routes nationales aussi devrait être entretenu, créer des deux voies, mettre des éclairages solaire tout les 50 mètre, mettre des feux tricolore avec un bouton de demande de passage lorsqu’un piéton veut passer de l’autre côté de la voie et interdire aux gros porteurs de circuler sur ces voies là.
    Dans chaque région il pourrait y avoir des centres de dépôt pour les gros porteurs qui feraient le transfère des marchandises et les petits camions de 20m3 se chargeraient de récupérer les contenant pour approvisionner les clients.
    La conséquence de tout ça réduirait le nombre d’accident de la route, moins d’embouteillage et une déformation des routes moins rapide.

    En conclusion tout ces changements organisationnels apporterait un gain économique beaucoup plus important pour les caisses de l’état et participerait aux bien-être de la population.
    A court terme cela produirait à de nombreux créations d’emplois, une activité économique se développerait autour de ces sites de constructions.
    Il y aura une multiplication des gains dans tout les secteurs économique et tertiaire tant pour les PME, Pour l’état mais aussi pour les populations de toutes les régions du Sénégal.
    Il y a 10 ansnombre de gens était contre les dépenses que Wade et son gouvernement avait lancé mais aujourd’hui nous nous rendons compte qu’il fallait même être encore plus ambitieux.
    Soyons ambitieux et voyons loin pour nos enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :