PREMIER SATELLITE SENEGALAIS

Espace : Le Sénégal va lancer son premier satellite

Le Sénégal va procéder au lancement de la construction de son tout premier satellite dans l’espace en mars 2022. En effet, selon l’enseignant chercheur à l’UCAD, Gayane Faye, chef du Laboratoire de télédétection appliquée, le Sénégal a envoyé au centre spatial de Montpellier des étudiants pour travailler sur le premier satellite sénégalais.

A l’en croire, « il s’agit d’étudiants formés dans les écoles polytechniques de Dakar, Thiès et Saint-Louis- qui viennent compléter leur formation appliquée dans le domaine spatial et vont fabriquer le premier satellite sénégalais au mois de mars 2022″, explique-t-il dans un entretien avec Le Quotidien.

Par ailleurs, après la construction du satellite, il y aura la production des données et d’autres ressources humaines pour l’exploitation et les applications de ces données.

Ibrahima Dieng / senenews.com

Vous aimerez aussi...

7 réponses

  1. Abdul dit :

    Un satellite construit et lancé par des étudiants….
    Trop fort le Sénégal….
    N’y a t’il pas mieux à faire ?

  2. Le chaman dit :

    L’article est un peu touffu, mais on peut retenir que des étudiants sénégalais vont travailler sur des projets spaciaux et c’est une bonne nouvelle,

  3. issa gibb dit :

    Entre le titre : « Le Sénégal va lancer son premier satellite  »
    Et : « Le Sénégal va procéder… à la construction de son tout premier satellite… en mars 2022 » => Il y a comme une énorme faille, comme un puits sans fond !
    Tout d’abord, l’emploi du mot « lancement » est de trop, voire impropre : Il aurait été plus intelligent de parler du début probable de la construction d’un satellite…
    Tout comme « dans l’espace » est inutile et absurde : Le satellite ne va pas être construit dans l’espace, mais bien sur terre, avant être éventuellement lancé dans l’espace…
    => Tout çà pour nous dire que des étudiants Sénégalais ont été envoyés en formation (Ce qui est une bonne chose à condition de savoir qui paye cette formation : Le Sénégal ou la France??? ) au Centre Spatial de Montpellier (encore et toujours en France pourtant si décriée et insultée au pays) avec le projet d’études de construire un premier satellite pour le Sénégal (Sous la direction et l’aide de professeurs et ingénieurs Français du Centre Spatial de Montpellier, sous-entendu, mais pas lu dans cet article certes touffu, mais aussi, bourré de non-sens ??? ) : Preuve que ce journaliste est un imbécile ou qu’il fait exprès d’être un imbécile pour pondre un tel article bourbeux ??? What’s the question ???

  4. oyster dit :

    Avant de penser aux étoiles ,il serait utile de conserver les pieds sur terre ,et, de faire
    en fonction de ses moyens !….
    et ,il y a des priorités au SENEGAL pour la vie quotidienne ….

  5. VAVAT dit :

    HO…????? JE CROIS REVER !!!! UN SATELITTE,BON N’AYONS PAS PEUR,ENTRE VOULOIR,POUVOIR,ET REALISATION!!!!!! JE PENSE QUE JE SERAIS PLUS DE CE MONDE ,POUR ASSISTER AU LANCEMENT ….QUAND JE PENSE CE QUE CES ETUDIANTS,VONT BIEN POUVOIR RAPPORTER DE LEURS ETUDES,BREF, ATTENDONS DE VOIR, SI ,CE PROJET VA SE REALISER,ET POUR FAIRE QUOI APRES ???? THIS IS THE QUESTION….LE DEVELLOPEMENT DE L’ELECTRICITE,ET DE L’EAU DANS TOUS LES VILLAGES ,SERAIT A MON AVIS PLUS JUDICIEUX QUE LE SPATIAL !!!! RESTONS SUR TERRE SILVOUPLAIT ,NE VISONS PAS LES ETOILES,NI LA LUNE ! ON PEUT TOUJOURS REVER,AU MOINS CELA COUTE RIEN !!!!

  6. Ivan dit :

    L’auteur de cet article mérite pleinement cette citation d »Audiard  » lorsque les cons seront sur orbite,tu n’arreteras pas de tourner ».

  7. Alexandre dit :

    Les commentaires sont eux réalistes . Bravo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :