COVID DELTA AU SENEGAL

Variant Delta : Les tristes confessions de la Directrice générale de la Santé au Sénégal

Le variant Delta fait des ravages. Au terme de la réunion du Conseil national de gestion des épidémies qui s’est tenue ce vendredi, Marie Khemess Ngom Ndiaye, Directrice générale de la Santé a fait le point. Un résumé, la situation est tendue.

« Ce qui nous inquiète le plus, c’est ce que les laboratoires nous ont révélé. C’est-à-dire que sur 100 prélèvements, dans les 60 il y a le variant Delta. Et tout le monde sait que le Variant Delta est à l’origine de la tragédie dans le monde. Ce qui le contractent peuvent contaminer 6 à 10 personnes. C’est pourquoi il y a tension sur les lits.

Les jeunes aussi sont infectés. Certains d’entre eux meurent parce qu’ils n’ont pas eu à se vacciner. On en voit des gens qui se sont vaccinés et qui contractent la maladie. Mais il y a plus de cas graves chez ceux qui ne se sont pas vaccinés.

54% des personnes infectées sont des femmes. Cela montre que la maladie n’épargne personne. D’hier à aujourd’hui, nous avons vu des enfants qui ont 2 ans qui ont la maladie. Certains ont perdu la vie. Parmi eux, il y en a qui avaient des comorbidités. Cela veut dire que la surveillance doit être renforcée.

Les femmes enceintes aussi sont concernées. Certaines ont accouché par césarienne. Il y en a qui ont survécu, d’autres ont perdu la vie avec leur bébé. Ce qui est vraiment difficile. Mais cela ne nous décourage pas ».

senenews.com

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Eddy dit :

    Alors le Sénégal attends quoi pr prendre ds mesures draconiennes…

  2. jackletiof dit :

    malgré toute cette contamination le magal de touba est maintenu !!! triste décision

  3. Jo dit :

    Oui et bien l’année dernière, vous aviez tous annoncé une catastrophe du Magal 2020 et???…. Il ne s’est rien passé.
    IDEM pour le prochain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :