NOUVEAU GÉNOCIDE EN MER

Soupçons de pollution maritime

Grosse inquiétude après la découverte au large Mouit (Commune de Ndiébène Gandiol) de milliers de poisons juvéniles morts. Plusieurs espèces sont touchées. Libération note dans sa livraison de ce matin que des prélèvements ont été effectué par la marine. Les services de pêche et la gendarmerie sont mobilisés pour déceler l’origine de la catastrophe qui risque d’aggraver la rareté des ressources halieutiques à laquelle les acteurs locaux sont confrontés. Pour l’heure, la thèse d’impacts négatifs de l’exploitation gazière est dégagée et les navires de pêche sont soupçonnés d’être la cause du drame écologique en cours.

Ndarinfo.com

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. glock dit :

    Génocide ??? j’ai eu peur, encore un journaliste inculte.

  2. Le chaman dit :

    Génocide, il a dit génocide, il a pas peur des mots ce journaleux. En tout cas il y a urgence pour maîtriser cette pollution.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :