STOP À LA VIOLENCE ENVERS LES ENFANTS

Appel à une synergie des acteurs contre les violences faites aux enfants

Abibatou Siby, directrice de l’éducation surveillée et de la protection de l’enfant au ministère de la Justice, a appelé jeudi à faire en sorte que « tous les secteurs travaillent ensemble pour mettre un terme à l’ampleur des violences » faites aux enfants au Sénégal.
« Nous devons travailler à mettre un terme à ces cas de violences inacceptables et qui prennent de l’ampleur dans ce pays », a-t-elle lancé.
Elle prenait part au lancement du référentiel national sur la détection et la prise en charge des enfants victimes de violence par les professionnels de santé.
Abibatou Siby estime quil faut que les lois soient appliquées, car « c’est là où le bât blesse ».
« Les Sénégalais doivent avoir l’habitude aussi de dénoncer les auteurs de ces actes de violence sur les enfants. Ce document est rassurant, mais si l’information n’est pas portée au niveau des autorités sanitaires avec la loi de l’omerta qui continue à persister dans notre société, il y aura des enfants qui vont toujours souffrir », a-t-elle mis en garde.
En plus du ministère de la Santé, cette rencontre a vu la participation de plusieurs acteurs de l’enfance des ministères sectoriels et des organisations de la société civile et internationales.
La représentante de l’UNICEF, Silvia Danailov, a salué « l’engagement fort du Gouvernement du Sénégal à travers sa Stratégie nationale de protection de l’enfant et le Plan Sénégal Emergent, qui prennent en compte la réduction de la violence faite aux enfants (…) ».
Selon Mme Danailov, « il est important que les professionnels de santé disposent de procédures, outils et compétences renforcés dans ce domaine, car aucun enfant ne doit être laissé pour compte »
« Un enfant victime de maltraitance qui a pu être détecté par un professionnel de santé et pris en charge, est un enfant qui a une chance supplémentaire de s’en sortir, de vivre et de grandir en bonne santé », a-t-elle ajouté.
SKS/ASG/BK/APS

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Diclo dit :

    Bon sang chaque année le même refrain chaque année le même constat.
    Inhumain de savoir et de ne rien faire ou… presque. La faute à qui ?

  2. issa gibb dit :

    Tout à fait d’accord ! Chaque année, c’est le même refrain, les mêmes constats, les mêmes palabres …
    Pour se planquer à chaque fois sur l’OMERTA ou « TABOU » comme ils disent, pour ne pas en parler
    Et ne rien faire pour protéger les Enfants des violences, au Sénégal…
    Bien entendu, les Enfants Talibés ne sont même pas cités dans cet article ???
    Pourtant, si il y a bien des enfants forcés à mendier dans les rues en pleine insécurité…. Des enfants qui subissent des violences quotidiennes et les pires abus physiques, psychiques et sexuels dans leurs daaras… Des enfants qui sont traités pires que des animaux au Sénégal… Des enfants abandonnés par leurs parents, par l’Etat et la population Sénégalaise, à des maîtres-marabouts escrocs , cupides, maltraitants, sadiques pervers et pédophiles (liste non-exhaustive) : Ceux sont bien, les enfants Esclaves Talibés mendiants au Sénégal ! Y-a-pas-photo et on les voit partout, au Sénégal…
    Et c’est la faute à qui ???
    De tous ceux cités ci-dessus et encore plus, dans cette lèpre esclavagiste criminelle qui ronge le Sénégal :
    – Les marabouts, ces pourritures humaines pseudo-religieuses ou islamistes, esclavagistes d’enfants en tout premier lieu, qui commettent les pires abus sur leurs élèves Talibés parce qu’ils sont pauvres, noirs et innocents, sous couvert de l’apprentissage du Coran, dévoyé en esclavage des enfants dans la mendicité forcée pour s’enrichir honteusement sur le dos de ces pauvres enfants esclaves soumis totalement aux volonté du marabout par la terreur des coups et autres maltraitances indignes de la Civilisation et indigne de l’Islam….
    – Les parents défaillants et irresponsables qui abandonnent leurs gosses à ces pourritures maraboutiques pour parfois, se débarrasser d’une bouche à nourrir ou encore toucher un peu d’argent sur le martyr de leur progéniture abandonné…
    – Les politiciens complices de la mafia maraboutique qui en ont rien à foutre des violences faites aux Enfants mais qui détournent tous les aides internationales pour la Protection de l’Enfance au Sénégal…
    – Une population Sénégalaise dans son ensemble, hypocrite et lâche à laisser faire l’abject à des enfants innocents et en particulier, les violences et abus subis par les Talibés, par soumission et peur de la puissance de la mafia maraboutique au Sénégal, allant pour certains connards superstitieux croire que les souffrances des enfants Talibés les protègent du courroux de Dieu ??? Plus cons superstitieux , tu meurs ! Ce n’est pas l’Islam, çà ! C’est de l’Obscurantisme et de la Superstition où le Sénégal s’est perdu, depuis longtemps…
    – Une multitude d’Associations et d’ONG locales ou internationales qui n’empêchent pourtant pas les violences faites aux Enfants, ni le trafic des enfants Talibés, ni leur nombre d’augmenter dangereusement pour l’avenir même du pays… Et pour cause : Nombreuses de ces Associations en n’ont rien à foutre des violences faites aux Enfants (Pas toutes, heureusement)… Les Assos inutiles sont présentes au Sénégal, pour profiter de son soleil et de ses plages, dans des bureaux et des 4 X4 flambants neufs financés par les dons de généreux donateurs qui ignorent complètement que leurs dons sont détournés et ne vont pas à la Protection des Enfants et des Talibés au Sénégal… Les pourris ne sont pas que des marabouts !
    – Les Institutions Internationales qui ferment les yeux sur le non-respect du Sénégal de sa Ratification des Droits de l’Homme et de la Protection de l’Enfance et des groupes vulnérables, sans jamais lui appliquer des sanctions morales ou financières, malgré l’esclavage connu et reconnu de milliers d’enfants Talibés au Sénégal…
    – Et l’Hypocrisie continue !
    C’est pour toutes ses raisons cela que le Sénégal est et reste un Pays Maltraitant et Esclavagiste d’Enfants au XXIème siècle ! Un Pays de Merde avec beaucoup d’autres graves casseroles au cul…. In chà Allah !

  3. Francia dit :

    Comme toujours du blabla.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :