APRÈS LES ÉMEUTES…

Bilan des émeutes : Les droits-de -l’hommistes comptent les morts, portent le combat, et mettent en garde

Les crimes commis lors des émeutes pour la libération de Ousmane Sonko ne resteront pas impunis, les défenseurs des droits de l’homme sont sur la sellette.
Amnesty, qui a recensé 12 morts et 400 blessés, a enclenché une procédure judiciaire pour faire la lumière sur ces crimes, et commis dix avocats pour assister les familles des victimes, d’après les Echos.
Une suite logique du communiqué conjoint sorti auparavant par la Rencontre Africaine pour la Défense des Droits de l’Homme (RADDHO), la Ligue Sénégalaise des Droits Humains (LSDH) et Amnesty International Sénégal (AI) qui, mettent en garde contre ce qui ressemble à une guerre ethnique en gestation, partant du constat « des évènements douloureux qui ont secoué notre pays, l’instrumentalisation des origines et identités ethniques à des fins politiques ainsi que la stigmatisation de citoyens fondée sur l’appartenance géographique ou régionale » , trouvent que ces dérives sont « inacceptables et lourdes de dangers pour la survie et la pérennité de notre nation ».
C’est pourquoi les signataires du communiqué conjoint que sont Sadikh NIASS, RADDHO, Assane Dioma NDIAYE, LSDH, Seydi GASSAMA, AI Sénégal, « interpellent les plus hautes autorités sénégalaises ainsi que les institutions de la république par rapport à l’impératif de préservation de l’unité nationale et de la cohésion nationale qui leur incombe ».
Oumy Ndoye/senenews.com

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. trevidic dit :

    Bonjour,
    Dans tous les cas nous ne pouvons ignorer que l’enjeu des élections pdt est l’unique raison des « émeutes »

  2. Stephane dit :

    Toutes ces ONG, associations, et autres ligues ne sont que des leurres sans aucune reconnaissance internationales, des aspirateurs à 4×4 ,villas climatisées , gros salaires de la daube qui se pavane et s’engraisse sur le dos des citoyens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :