GORÉE VICTIME DE LA MAINTENANCE SENEGALAISE

Liaison Dakar-Gorée: Les chaloupes en panne

Les chaloupes qui font la liaison entre l’Île de Gorée et le centre-ville de Dakar sont en panne depuis quelques jours. Une situation qui perturbe le quotidien des Goréens du fait que certains travaillent ou étudient en ville et que d’autres quittent Dakar pour travailler dans l’île
Selon le Directeur de Gorée Institute et par ailleurs adjoint au maire, joint au téléphone par Seneweb, «c’est une situation récurrente depuis plus d’un mois. Ce matin, j’étais obligé de louer une vedette pour venir travailler sur l’Île puisqu’on a des invités étrangers. Beaucoup d’élèves vont être en retard car l’unique chaloupe qui assure la liaison malgré une panne a accusé beaucoup de retard ». Mieux, relève monsieur Dia, « le week-end dernier, une chaloupe a eu une panne technique en pleine mer. C’est un gros risque que courent les usagers de ces chaloupes. Il ne faut pas que les autorités attendent qu’il ait catastrophe pour réagir », alerte-t-il.
Les autorités locales de l’île de Gorée vont se réunir aujourd’hui pour trouver une solution. « Le maire (Augustin Senghor) va certainement convoquer une réunion d’urgence pour essayer de trouver une solution face à ce problème », renseigne Doudou Dia.
Ndeye Maty Diagne – Seneweb.com

Vous aimerez aussi...

9 réponses

  1. Yvesbzh dit :

    Allô Macron Bobo !!!
    70 ans d’indépendance ! Et toujours pas capable d’entretenir un bateau
    Quid d’Air Sénégal ?
    Une compagnie à fuir !!!!

  2. Stephane dit :

    On nous a encore raconté des conneries, Gorée l’ile emblématique regroupant les futurs esclaves pour les Amériques, ile référencée par tout auto repentis à couleur blanche, lèches-babouches au crane rougit et aux fausses dreadlocks ,les fins palais et autres gourmets du thiéboudiène , les mélomane de la kora et du djembé , enfin toute cette fange anti Franchouillards , tous ces traitres collabos Francais ne devraient pas tarder à créer une cagnotte pour acheter un moteur poyaud ou perkins pour que les crasseux , faux rasta mans et vrais nuisibles puissent prendre la chaloupe pour Gorée

  3. Moha dit :

    Ile de Gorée ou comment fabriquer un patrimoine esclavagiste faux.
    Tromperie depuis des décennies

  4. Ivan dit :

    L’île de Gorée n’a probablement pas l’histoire qui lui a été attribuée. Elle représente cependant un commerce triangulaire qui a réellement existé. Et vu qu’il s’agissait d’un commerce maritime qui n’a pas laissé de vestiges, on peut considérer Gorée comme un symbole qui représente l’ensemble des lieux de rassemblement des esclaves.

  5. Tak dit :

    L’île de Gorée est pour le Sénégal ce que la tombe du soldat inconnu est sous l’Arc de Triomphe pour la France. Pas plus. Le musée de Gorée affirme qu’il n’y a jamais eu d’esclaves sur cette île.

    Ce qui est dommage, c’est que les enfants des écoles viennent visiter cette île en croyant à ce bobard national

    • Poumpy68 dit :

      Beaucoup de bobards sur l’actuelle maison aux esclaves. Mais 7 « captiveries », dûment répertoriées par Xavier Ricou dans Sénégalmétis prouvent le passé négrier réel de Gorée, même si Saint-Louis fut le véritable épicentre de la traite.

  6. Ndiaye dit :

    Tiens donc ce site commence à devenir un repaire de révisionnistes.
    Mais bon comme le Senegal n’est pas Israel. On peut tout y nier sans conséquence.

  7. PHILIPPE dit :

    L’histoire de cette Île et de son passé dans la traite négrière est pour le moins opaque!
    Je vous invite à lire ceci, chacun pourra se faire un avis ou pas …

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Maison_des_Esclaves

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :