75 MILLIARDS DE LA BANQUE EUROPÉENNE D’INVESTISSEMENT

Eau et gestion des déchets : La BEI accorde 75 milliards FCFA au gouvernement sénégalais

Le gouvernement du Sénégal à travers le ministère de l’économie, du Plan et de la coopération, vient de recevoir un important appui financier de la part de la Banque européenne d’investissement (BEI). Il s’agit d’une enveloppe d de 114,5 millions d’euros, soit 75 milliards FCFA, destiné à plusieurs projets environnementaux.
Cette enveloppe qui vient en réponse aux périodes d’inondations tragiques » qui ont secoué la ville de Dakar, la capitale, sera destinée au financement de projets visant à promouvoir la gestion intégrée des déchets solides ainsi qu’à l’approvisionnement en eau potable dans les régions du nord et du centre ainsi que de la Casamance.
Dans le cadre de la mise en œuvre du projet d’approvisionnement en eau potable ce sont les villes de Saint-Louis, Kaolack et Kolda qui seront ciblées. Environ 634 000 personnes seront impactées par ce projet.
» L’opération de la BEI aidera le Sénégal à garantir l’eau » pour tous » (…). Dans le cadre des mesures opérationnelles d’urgence adoptées dans le contexte de la pandémie, la BEI financera à titre exceptionnel 90% des coûts du projet, contre un maximum standard de 50% « , relève la banque européenne.
Le projet de la gestion intégrée des déchets solides au Sénégal ciblera dans le cadre de ce partenariat avec l’UE huit villes dont Podor, Thiès, Ziguinchor et Sédhiou. Cofinancé par la Banque mondiale, l’AFD et l’AECID, ce projet permettra d’accroître le taux de collecte de déchets dans le pays qui se situe entre 20-30%. Le projet qui s’inscrit dans le cadre du programme zéro déchet annoncé par le président Macky Sall impactera 20% de la population sénégalaise, l’environnement et l’économie.
socialnetlink.org

Vous aimerez aussi...

8 réponses

  1. Et le Sine Saloum restera encore sans eau, comme c’est le cas actuellement, et cela depuis cinq ans, presque six… La mise en circulation de camions flambants neufs pour nous vendre l’eau à quatre fois le prix du robinet n’augure rien de bon. Le racket a encore de beaux jours à venir…

  2. ursat dit :

    Même a Gandigal il ne se passe pas une journée sans que l’on ai plus d’eau ou plus de pression,et on habite a 100m du château d’eau,mais c’est vrai qu’il est plus utile de s’occuper de la fibre et de la 5 G plutôt que les problèmes d’eau,encore faut il maîtriser ces nouvelles technologies et ça j’en doute

  3. VAVAT dit :

    Helas,pour les Siné-Saloumois,quelle honte !les hoteliers,les pauvres villageois depuis 6 ans bientot pas une goutte de flotte !pour se laver,obligés de chercher des puits de plus en plus loin,car ils sont secs a force de …puiser !!!et de se ravitailler grace aux charettiers des bidons a prix d or !!!! juste pour arroser les plantes,des températures qui grimpent impossible de prendre une douche !!!! comment voulez-vous faire venir des touristes avec ces conditions de vie du moyen-age faut pas rever !!!! ou vont tous ces milliards,ces millions de cfa ?????les pétitions,les défilés dans les rues,les manifestations de toutes sortes médias y compris et toujours rien ! de qui se moque t on ? quelle chance d avoir des gens dociles dans ces villages laissés a l ABANDON femmes et enfants bétails etc etc comment faites-vous ??? je plains vraiment, ces gens ! en esperant que cette situation va cesser en 2021… sinon l agonie sera implacable de GRACE pensez a NOUS Messieurs les dirigeants

  4. Roger dit :

    J’habite gandigal depuis 6 ans et fais creusé un puit, jamais de pb d’eau, panneau solaire également.
    Au bout d’un moment il faut arrêter de de lamenter et de se prendre en main

  5. Regis Costet dit :

    eh oui,il faut demander à ceux qui savent tout…C’est facile pour un sénégalais…Il faut se prendre en mains! Ceci dit,je reste totalement solidaire des habitants du Saloun pour ce manque d’eau récurrent,tant pour les commerces que pour la population autochtone…

  6. Halo1 dit :

    Oui parfaitement il faut se prendre en main et ne pas attendre l’aide de l’état.
    Et détrompez vous, une bonne partie des Sénégalais ont de l’argent, même énormément pour certains.
    Mais il est vrai aussi que le « paraître » est important pour un(e) Sénégalais (e), mieux vaut avoir une belle voiture, de beaux vêtements, dernier téléphone,.. ça c’est un autre débat

  7. le chaman dit :

    Heu, moi je me dis, 75 milliards c’est pas petit comme pactole, s’agit’il d’un prêt ou donné en subvention? L’article ne le dit pas. Dans tout les cas, si l’argent rentre directement dans les caisses d’un ministère, sans contrôle stricte de la BEI,il y aura comme d’habitude une grosse évaporation financière, on se souvient tous des milliards pour pour réaliser 10 forages dans le Sine Saloum, et à l’arrivé seulement 3 réalisés! C’est sûr que des familles ont vu à cette occasion leurs patrimoines s’agrandir, et les beaux 4X4 garé devant de belles demeures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :