LE SÉNÉGAL HONORÉ

Le professeur Serigne Magueye Gueye, titulaire de chirurgie / urologie à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar et Chef de service Urologie à l’Hôpital Général Idrissa Pouye de Grand-Yoff, est le lauréat du Prix Albert Schweitzer, Edition 2020

Le professeur Serigne Magueye Gueye, titulaire de chirurgie / urologie à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar et Chef de service Urologie à l’Hôpital Général Idrissa Pouye de Grand-Yoff, est le lauréat du Prix Albert Schweitzer, Edition 2020. Il devient ainsi le 13e récipiendaire de ce prestigieux prix et le premier en Afrique subsaharienne.
Le Prix Albert Schweitzer récompense un Urologue pour sa contribution remarquable à l’enseignement de l’urologie et à la formation des urologues, particulièrement dans les pays à ressources humaines en santé limitées notamment les pays en développement. Il a été institué en 2004 par la Société internationale d’Urologie (SIU, fondé en 1907) dont la mission est de permettre aux urologues de tous les pays, grâce à la coopération internationale en matière d’éducation et de recherche, d’appliquer les normes les plus élevées de soins urologiques à leurs patients. La SIU est une plateforme internationale majeure pour l’éducation urologique durable et des activités philanthropiques collaboratives visant à améliorer les soins urologiques avec plus de 10 000 membres de plus de 130 pays.
Dans le cadre de l’ONG Institut pour la Formation et la Recherche en Urologie et Santé Familiale qu’il a créée en 2004, il travaille dans le sens d’un accès universel aux soins chirurgicaux dans les zones les plus reculés du continent africain. Il est de tous les combats pour la restauration de la dignité des femmes atteintes de fistules ou victimes de mutilations génitales.
Professeur Serigne Magueye Gueye a été membre des plus importantes associations internationales et sociétés savantes luttant contre le Cancer. Il est actuellement Président du Collège Ouest Africain des Chirurgiens et initiateur du Centre de santé communautaire Aristide Mensah de Yeumbeul dont l’objectif est le rapprochement géographique et économique des soins.
Boubacar Badji/seneplus.com

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *