LE TOURISME SE PORTE TRÈS BIEN…

Covid 19 et Tourisme : Le secteur affiche sa résilience et entame sa relance à travers le Tourisme interne autour de l’accès des résidents à une offre touristique diversifiée, attractive et compétitive

Dans la période pré covid 19, le secteur touristique sénégalais était sur une dynamique prometteuse et comptait pour 7% du PIB national.
En effet, le Ministère du Tourisme et des Transports Aériens avait engagé des actions hardies en direction de la police touristique et de la réglementation du secteur tant au niveau des lieux d’hébergements, qui sont aujourd’hui classés, que des guides touristiques professionnels
Dans la foulée, des initiatives de promotion touristique ont été engagées sur les marchés émetteurs européens avec des participations remarquables aux salons Top Résa (le plus grand salon du tourisme et du voyage d’Europe) et FITUR de Madrid. Ceci pour renforcer la lisibilité et la visibilité de notre offre touristique.
La mise en exploitation de la Compagnie aérienne nationale, Air Sénégal S.A, participe de ce projet de faire du Sénégal une Destination touristique de référence. D’ailleurs les 2 projets phares du PSE sur le tourisme portent sur le développement du micro tourisme avec comme objectif d’accompagner à travers des incubateurs 750 micro-entrepreneurs qui contribueront à générer 17 000 emplois directs et indirects.
Le secteur touristique, deuxième mamelle de l’économie nationale a été sévèrement touché par la crise. L’hôtellerie, la restauration, le transport, les activités de loisirs entre autres ont été presque à l’arrêt.
Le train de mesures pris par Le Président de la République Macky SALL, dès le début de la crise, d’abord en prenant un texte réglementaire suspendant toute procédure de licenciement, et ensuite en injectant 27 milliards de FCFA dans le cadre du Plan de résilience économique et social, Force-Covid19 pour appuyer le secteur ont été salutaires.
C’est dans ce cadre que le Crédit hôtelier et touristique a vu sa dotation de 3 milliards passer à 15 milliards. Cette enveloppe, destinée à soutenir les entreprises de toute la chaine de valeur du tourisme, a permis au final de préserver les 75 000 emplois directs et les 100 000 indirects qui étaient menacés, et empêcher la faillite de certaines structures.
Au total 354 établissements d’hébergement touristique toutes catégories confondues, 123 agences de voyages, 281 restaurants, 2 structures de soutien au tourisme (la Réserve de Bandia et le Golf de Saly) et 1 140 guides touristiques et artisans qui s’activent dans les sites touristiques, ont reçu un financement d’un montant global de 8,5 milliards.
Ces financements ont été alloués en parfaite collaboration avec le secteur privé touristique
La relance qui s’amorce aujourd’hui s’articule autour d’une vision stratégique qui mise sur la promotion du tourisme intérieur. L’objectif est de relancer le secteur en facilitant l’accès des résidents à une offre touristique diversifiée, attractive et compétitive. En effet, sur 1 600 000 touristes recensés en 2018, le pays enregistre un taux de fréquentation domestique de 19%, une part encore faible malgré le fort potentiel. A peine un tiers des recettes provient des touristes locaux. C’est tout le sens du programme « Tammu Sénégal » lancé par l’Agence Sénégalaise de promotion Touristique (ASPT) pour inverser cette tendance dans la période post Covid19 et de manière durable.
Les récentes visites du Ministre Alioune Sarr en charge du Tourisme et des transports aériens dans les zones touristiques de Saly et dans les régions de Fatick et Ziguinchor, montre que les acteurs ont pu conserver les emplois et les outils de travail pour impulser le tourisme intérieur suivant les orientations du plan stratégiques du Ministère
dakaractu.com

Vous aimerez aussi...

25 réponses

  1. Ali dit :

    Heu, es-ce que le ministre vie dans un monde magique de licornes ?

  2. Bernard dit :

    C’est un phénomène extraordinaire : dès que tu es nommé ministre du tourisme, tu bascules dans un monde imaginaire et idéal où tout n’est que merveilles et bisounors !

  3. Tiocan dit :

    Méthode Coué? en tous cas les propos de ce ministre ne convainquent que lui.

  4. Barbara dit :

    RIDICULE!!!

  5. Aspirine dit :

    Quel cynisme….
    Tous les acteurs du tourisme seraient satisfaits ?
    Les hôteliers, les restaurateurs, les artisans, les vendeurs des marchés artisanaux, les banabanas, les antiquaires…. Tout va pour le mieux !
    Le ministre doit être autiste !

  6. jack le tiof dit :

    IL EST RIGOLO CELUI LA ! il prend le peuple sénégalais pour des idiots ! il se trompe

  7. AlphaD dit :

    Clap clap clap… lol
    N’oubliez cette remarque de Churchill : « on reste maître des mots que l’on a pas prononcés mais l’on devient esclave des mots que l’on a proférés ». Bon courage au ministre ! Au risque de me répéter et devenir fastidieux, je ne dis rien de plus…

  8. Bill dit :

    Nous voilà rassurés pour nos amis sénégalais. Selon les contacts que j’ai pu avoir avec certains d’entre eux qui faisaient état d’une baisse d’activité, je saurai quoi répondre en reprenant les mots du ministre : « le tourisme va très bien ». Ca fait plaisir de voir qu’il y a au moins un pays dans ce monde qui ne souffre pas des effets de la Covid-19

  9. Galips dit :

    Je ne sais pas ce qu’il fume, mais c’est de la bonne.

    • Xx dit :

      Euh… mouais ! il a l’air extrêmement satisfait de lui-même Monsieur le Ministre !
      « Le secteur affiche sa résilience et entame sa relance à travers le Tourisme interne » etc…
      Le tourisme interne ?… en pleine saison des pluies ?… en période de pandémie ?…
      C’est assez inattendu, et quelque peu bizarre tout de même…

    • Bernard dit :

      Désolé !!! je ne peux pas dire que c’est de la bonne, parce qu’elle est beaucoup trop forte !!!

  10. Yvesbzh dit :

    Enfin une bonne nouvelle.
    Qu’est ce que l’on à pu être médisant.
    Ils avaient raison, on n’a pas besoin Des touristes étrangers, c’est rassurant pour tout les acteurs du secteur touristique
    Je fais acte de contrition

  11. Ali dit :

    Mon salaire soit de 600 milles Francs, ce qui est pas mal, je suis marié 2 enfants, mon épouse ne travail pas. Je paye ma location, 3 chambres, 250 milles. L’eau, internet, téléphonie et l’électricité 70 mil. Essence pour l’auto par mois 60 mil. Nourrir ma famille correctement 150 mil (j’ai un jardin) soit un total de 530 mil.

    Monsieur le ministre, non mais allô quoi ?

  12. issa gibb dit :

    Là, il délire ! Le ministre Alioune Sarr que je croyais être un connard, un peu plus que ces prédécesseurs au Tourisme, est en réalité, un FOU ! Un FOU bienheureux et c’est çà, le plus dangereux pour le Sénégal…
    A trop prendre le peuple Sénégalais pour des cons, çà va lui péter à la gueule… In chà Allah !

  13. Boundao dit :

    Des qu un pèlerin va prier à Touba,il s agit d un touriste religieux, un représentant de commerce est un touriste d affaire,le footballeur qui va faire un match dans une autre localité est un touriste sportif,l expatrié qui vient voir sa famille fait du tourisme familial,et moi quand je vais acheter le pain ,je fais du tourisme boulanger,en fait,avec ce monsieur tout le monde passe son temps a faire du tourisme donc tout va très bien…il faudrait peut-être qu il arrête de faire du tourisme politique et qu il se mette sérieusement a travailler pour ceux qui vivent dans ce secteur sinon par réciprocité, ces derniers pourraient aller investir ou vivre ailleurs…

    • AlphaD dit :

      C’est bon çà ! Tu m’a bien fait rire…
      Mais je trouve qu’il a quand même une bonne tête ce ministre : il rit tout le temps, un petit air béat…
      Il n’est pas shooté au moins ?

      C’est vrai ce que tu dis : à la fin du mois il pourra déjà annoncer un million de touristes avec le Magal…

  14. Ivan dit :

    Je ne comprend pas toutes ces critiques envers le ministre du tourisme. Il présente bien, affiche un beau sourire, porte un beau costume, une belle cravate. C’est dommage, sur la photo, on ne voit pas la marque de la montre mais je suis sûr qu’elle est de qualité. Et si il pense que le tourisme va bien, c’est qu’il a probablement mené une analyse en profondeur du secteur. Bref, un ministre bien sous toutes coutures qui s’attire les critiques des envieux qui ne connaissent pas le sujet. Lui, au moins ça se voit, c’est un homme de terrain qui ne mérite pas d’être rhabillé de la sorte.

    • Regis Costet dit :

      Il faut faire attention sur ce blog,certains ne connaissent pas l’humour… Les commentaires de L’article sur les inondations à Dakar entre autres en est encore l’exemple!

  15. le chaman dit :

    Il est magnifique cet Alioune Sarr, c’est un empereur, une lumière dans cette grisaille de l’hivernage, un soleil qui réchauffe le coeur des patrons hôteliers, des restaurateurs, des cuisiniers en chômage technique, des personnels qui vivent de près ou de loin du tourisme. C’est le meilleur d’entre nous, il va finir par vendre des camions de sable aux Mauritaniens et des sacs de glace aux lapons.
    Franchement, il mérite la première place sur le podium. Mais peut-être qu’il devrait arrêter le chichon….

  16. sessegolo dit :

    ou la la, comme disait Jacques Chirac, (les promesses électorales n engagent que ceux qui y croient), ou Lino Ventura dans les tontons flingueurs,à quoi on reconnait les cons , c est simple il ose tout!!!!

  17. Yvesbzh dit :

    Option N° 2

  18. Gourgui dit :

    Encore un guignol … pauvre Sénégal …. Si les Sénégalais comptent sur des cons pareils ils auront toujours les cuisses propres…

  19. Stephane dit :

    Le virus va nous accompagner des mois et des mois, de nombreuses compagnies aérienne font mettre la clef sous le paillasson si la situation de l’aéroport ne se débloque pas rapidement je ne donne pas cher de ce qui reste de l’hôtellerie Sénégalaise
    Macky compte peut-être sur tonton Macron pour tenir financièrement

  20. une question dit :

    C’est qui qui est derrière ces paroles ridicules de ce ministre? Tout le monde peut facilment savoir qu’il raconte des mensonges. Alors c’est quelle personne ou quelles acteurs qui ont décidés cette réciprocité? Les Macky? Les Marabouts? Les Macrons? Qui prfite de tout cette theatre?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :