VIRUS: MASQUE AVANT TOUT

Amende et arrestations : les autorités sénégalaises misent tout sur le port du masque

Le Sénégal depuis l’ouverture de la brèche dans le pays le 02 Mars dernier est à plus de 11 000 cas avec 244 décès déclarés selon des sources officielles. Mais alors que le pays a levé les restrictions et que les vols internationaux ont repris le 15 juillet, les autorités gouvernementales ont révélé, il y a quelques jours, que le pays connaissait une forte augmentation des cas de COVID-19. Un état de chose qui avait résolu les autorités gouvernementales à renforcer la répression pour non-respect de mesures barrières.
Le gouvernement de plus en plus rigoureux…
Pour empêcher la propagation de la pandémie, le Sénégal à l’instar de nombreux autres pays, et sur recommandations de l’OMS, a fait le choix de la sensibilisation de sa population au respect des mesures barrières. Des mesures comprenant entre autres, l’interdiction de grands rassemblements, mais aussi et surtout le respect de la distanciation sociale, du lavage systématique des mains et du port du masque facial. Et la violation de ces mesures pouvait être passible d’amendes et de sanctions pénales.
Mais les récentes données nationales sur la pandémie, notamment celle donnée par le Rapport de situation nº 45 du 10 août 2020 du plan Riposte à l’épidémie du ministère sénégalais de la santé, montraient une augmentation de 926 nouveaux cas pour la 32ème semaine, du lundi 3 août 2020 au dimanche 9 août 2020. Des chiffres alarmants qui avaient induit une répression de masse de la part des forces de police et de sécurité qui sur instruction du gouvernement, faisaient des contrôle réguliers sur les routes, gares routières et marchés et faisaient des descentes inopinées dans les lieux de grands rassemblements.
Selon la presse locale, ce serait plus d’un millier de personnes qui auraient été interpellées, le Week-end dernier, dans la capitale Dakar et dans sa périphérie, pour violation de ces mesures barrières notamment la distanciation sociale et le port de masques faciaux. Des personnes pour la plupart verbalisées qui avaient dus payer des amendes forfaitaires. Un montant global de plus au montant global de plus d’un million de francs CFA, aurait ainsi été récolté et ce seulement pour le Week-end. Des répressions qui selon les autorités gouvernementales avaient pour vocation de rappeler aux populations l’urgence de la situation et l’importance du respect des mesures.
Rodrigue Gozoa/lanouvelletribune.info

Vous aimerez aussi...

20 réponses

  1. Isa dit :

    Ça permet aux forces de l’ordre de se remplir les poches facilement, verbaliser un automobiliste, une personne qui marche dans la rue est scandaleux et va au-delà des directives du ministre.
    Porter un masque où il ya concentration, ok mais encore il faudrait que son efficacité soit prouvé, ce qui n’est pas le cas.
    Par contre, il est sur que le masque fait plus de mal que de bien, voir notement les études de cette célèbre chercheuse espagnole.
    Certains médecins osent dire la vérité (voir le médecin français en Alsace) mais ce font sanctionnés par leur conseils de l’ordre à qui l’OMS donne les ordres, qui les reçoivent de Mr l’information diplômé en « vaccin qui fait plus de mal que de bien »
    Pour finir sur une base optimiste, sachez que le virus n’est pas partout, exemple, tu rentre à la brioche dorée, masque obligatoire, tu t’assoie pour manger, tu l’enlève et la miracle le virus ne te contamineras pas et tu profitera d’un chawarma délicieux.
    Quand tu part, n’oublie pas de le remettre, car il t’attend..la police aussi…

    • Galips dit :

      « célèbre chercheuse espagnole » c’est qui ?
      « médecin français en Alsace » c’est qui ?
      par contre je connais Beatrice BRUN contaminée par ce coronavirus mais qui a muté et s’est transformé en coranusvira, depuis elle se gratte le cul.

      • Ba dit :

        Marisa García Alonso, chef d’un laboratoire
        Eve Engerer, médecin.
        Faites vos propres recherches au lieu de regarder 2stv tf1, etc porteur de fakes news avec leur pseudo specialiste.
        Quand je veux réparer ma voiture je vais voir un mécanicien diplômé pas un boulanger

        • Galips dit :

          En effet, j’en avais entendu parler, ils sont mondialement connus et ils ont un point commun, ils ont tous les deux un frère à la fac de médecine, dans un bocal de formol.

  2. Ba dit :

    A-t-on fait une étude randomisée en double aveugle sur un pied avec un café dans la main gauche pour savoir l’utilité des masques en cette période de crise sanitaire ?
    Où bien Y-a-t-il eu une étude publiée par le très très sérieux Lancet comme ça été le cas avec la vrai (fausse) étude sur les danger de l’hydroxychloroquine ? Ha oui, pardon, retirer depuis.

  3. Roger dit :

    Ba et isa vous perdez votre temps à essayer d’expliquer, il sont bouche bé et n’ont pas d’argument

  4. issa gibb dit :

    Le masque de protection est le seul moyen actuel de se protéger du Coronavirus…
    Pour se protéger des projections microscopiques buccales et nasales de personnes qui sont contaminés par le Covid19 et qui ne le savent pas, que l’on peut croiser n’importe où, dans la rue, dans un bus, dans l’ascenseur ou dans un magasin…
    Pourquoi parler de son utilité ou de son inutilité, quand il n’y a rien d’autre pour faire face au Covid19
    Et pourquoi jouer au con savant de dire qu’il ne sert à rien ??? Quand on en sait rien !
    Parce une pseudo-médecin l’a dit en Espagne ??? Contre 1.000 qui préconisent de le porter et qu’elle le porte elle-même auprès de ses patients…
    Parce qu’il est désagréable à porter., surtout avec ses chaleurs ???
    Parce qu’on ne peut plus exposer son joli teint de visage à la vue de tout le monde ???
    Parce que çà empiète sur nos libertés ???
    Ceux des critères peu convaincants quand il y a des vies à protéger en face à une pandémie que personne ne contrôle… Avec des gouvernements qui naviguent à vue, sans savoir où ils vont… Avec tous pleins de pseudo-spécialistes qui y vont de leurs petites bafouilles de recommandations les plus farfelues les unes que les autres… Avec surtout des professionnels de la santé, OMS en tête qui n’ont encore rien vu venir et qui ne savent absolument pas quand cette saloperie de Virus Chinoise va s’arrêter dans le Monde…
    Il y a de quoi, porter un masque quand on sort de chez soi et qu’on va croiser des gens qu’on connait pas, déjà que le port du masque est obligatoire, dans les endroits publics et les magasins…
    Alors pourquoi tergiverser connement pour le port du masque au dehors ??? En attendant que tout cela finisse
    Ou peut-être, nous avons à faire à des amoureux du confinement total, à rien foutre…
    Mais, le confinement total n’est pas adaptable à tous les pays : En particulier, les pays où les peuples sont en survie journalière pour bouffer et le port du masque peut leur éviter un confinement total pour aller chercher sa pitance quotidienne…
    Maintenant que des états et leurs policiers se servent du non-port du masque, pour faire du fric et remplir ses caisses, au lieu de faire des campagnes sécuritaires de sensibilisation, de prévention, d’aides aux populations pauvres ou précaires : C’est une autre histoire qui démontre le niveau de corruption, d’incompétence et d’hypocrisie qui gangrènent facilement de nombreux états de part le Monde ! In chà Allah, où il est celui-là ???

    • Regis Costet dit :

      Je suis d’accord à 100% avec cette analyse.Le port du masque est une contrainte très difficile à supporter et son efficacité n’est pas prouvé totalement…mais que faire d’autre?Vivement un vaccin et la fin de cette saloperie…En attendant,meme si on n’y croit pas,il y a une loi…

      • Kosso dit :

        Il y aura toujours des abrutis ignares pour contester une telle mesure contraignante mais ce sont les mêmes qui s’insurgeraient s’il n’y en avait pas.Ce qui compte c’est d’ouvrir leur clapet.

  5. Bob dit :

    Très bien Issa, vos arguments tiennent la route mais je ne suis pas d’accord lorsque vous parlez d’une pseudo médecin, c’est une très grande chercheuse, et je préfère écouter une « confrère » diplômé que des soit disant spécialistes sur les plateaux télé
    Ce que je dis après concerne la France (la ou je travail) mais ça correspond à ce qui se passe ailleurs dans le monde. « Le port du masque, ça ne sert à rien », avait déclaré Édouard Philippe le 13 mars dernier. « Les Français ne pourront pas acheter de masque dans les pharmacies, car ce n’est pas nécessaire si l’on n’est pas malade », avait renchéri Sibeth N’Diaye le 17 mars. Huit jours plus tard, l’ex-porte-parole du gouvernement affirmait : « Il n’y a pas besoin d’un masque quand on respecte la distance de protection vis-à-vis des autres. » Sibeth N’Diaye estimait même que le port du masque pouvait être contre-productif s’il était mal utilisé ! Avant eux, le 26 février, Olivier Véran y était allé de son commentaire : « Aujourd’hui comme demain, une personne asymptomatique qui se rend dans des lieux publics, qui se déplace dans les transports en commun, n’a pas à porter de masque… ce n’est pas nécessaire. »

    Il y a quelques mois, à l’aube de la crise sanitaire, le masque était donc inutile. Ensuite, nous apprîmes qu’il était recommandé. Et désormais, il est obligatoire dans tous les lieux publics fermés.
    Nul ne peut à présent se rendre dans un lieu public clos sans son masque. Pour ceux qui enfreindraient cette nouvelle règle, ce sera 135 € d’amende, ce qui fait cher le refus (ou l’oubli) !

    Un marchepied pour le vaccin

    La volte-face du gouvernement est donc évidente. Mais pourquoi ce virage à 180 degrés ? Déjà, la France en manquait. Il y avait pénurie de masques. Ensuite, cette soudaine obligation représente une étape supplémentaire, un coup de pression non négligeable, un marchepied pour le vaccin.

    Porté par l’ensemble de la population alors qu’il n’y a plus d’épidémie, le masque fait l’effet d’une muselière. Il donne cette impression d’oppression, participe à cet asservissement, cette soumission de la population. Il génère de l’hypoxie. Symboliquement, le port du masque vise à faire taire la contestation populaire.
    Programmée depuis on ne sait quelle réunion occulte, une seconde vague a été annoncée par Jacques Attali et consort. Elle sera tout aussi artificielle que la première. Les médias subventionnés l’ont amenée sur un plateau ; à grands coups de culpabilisation, de graphiques douteux, de chiffres hasardeux et de propagande anxiogène nous faisant croire que ce virus n’a jamais disparu.

    Depuis le début de cette crise, tout converge vers la vaccination. Car ce qui est testé aujourd’hui avec le masque s’appliquera demain avec le vaccin. En gros, mieux vaut être masqué que confiné et pour en finir avec cette crise, faites-vous vacciner. Tel est le message envoyé à la France asservie.
    À la télévision, les reportages et autres mises en garde sur la dangerosité du coronavirus furent aussi efficaces que les messages de « sensibilisation » passant en boucle dans les centres commerciaux.
    La peur est la clé de ce processus qui doit nous amener à la vaccination de masse. Jacques Attali a d’ailleurs parlé d’une « peur structurante », pour faire avancer l’agenda mondialiste. Cette peur généralisée doit cesser, en s’informant autrement, en tournant définitivement le dos aux médias mainstream. Tant que la population sera apeurée, elle sera facile à manipuler et à opprimer.

    Pourtant, à contre-courant de la propagande d’État, l’IHU de Marseille a affirmé qu’il n’y avait pas de reprise épidémique, qu’il fallait être vigilant et non inquiet.

    Nous pataugeons donc en plein mensonge, en plein délire, à cause de cette manipulation d’envergure internationale. Un simple virus -pas plus dangereux que les autres- fait prendre des mesures liberticides complètement déraisonnables et absurdes à des gouvernements aux ordres des cartels (bancaire, pharmaceutique…). Il met à mal toute une économie, de nombreux secteurs d’activité.
    L’instrumentalisation de ce virus prend de telles proportions que le pire est à redouter. Sur le plan social, sécuritaire et économique. L’avenir des nations est sombre. Il est guidé par des intérêts privés et un messianisme antéchristique qui, ignoré du grand public, ne peut mener qu’à l’autodestruction.

    • issa gibb dit :

      Les personnes citées sur les déclarations de Mars 2020, de la non-utilité du port du masque de protection contre le Coronavirus, à savoir : le 1° ministre Edouard Philippe, la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye , la ministre de la Santé, Agnès Buzin que vous oubliez et son successeur Olivier Véran, se sont rétractés et ils ont reconnus avoir dit des conneries…
      Même, la Sibête Ndiaye a annoncé sa volonté de créer des ateliers de formations pour apprendre aux Français à porter ces masques de Protection ??? On croit rêver ???…
      Aujourd’hui, plus de 80 Associations se sont mobilisés pour traduire en Justice, ces personnes citées en Justice pour leur incompétence à gérer la crise épidémique en France et pour leurs propos stupides, dangereux et meurtriers qu’ils accusent d’avoir fait plus de 30.000 morts en France dont 50 % dans les maisons de retraite… Même si, il n’y a plus que 1 sur les 4 qui reste au nouveau gouvernement Castex !
      Maintenant, que le gouvernement Français fasse du pognon sur la crise sanitaire, il n’y a qu’un pas !
      Maintenant que le gouvernement Français fasse peur, pour bloquer en particulier, les mouvements sociaux et les manifestants de 2019, il y a plus qu’un pas…
      Maintenant que le gouvernement Français fasse sa propagande pour nous faire croire qu’il gère la pandémie, malgré tous les couacs cités du début de la crise Sanitaire, alors qu’il ne gère rien du tout et qu’il navigue à vue comme tous les autres pays, c’est sur !
      Pour preuve tous les médecins, infirmiers et personnel soignant qui sont morts en France aujourd’hui, livrés en première ligne au Coronavirus dans les Hôpitaux , début décembre 2019-janvier 2020, sans masques et gants avec des stocks détruits ???
      Pour le Vaccin, je n’ai pas d’avis : Je sais qu’il y a une course mondiale au Vaccin, pour faire du fric avant tout, dans de vastes campagnes de vaccination à prévoir, avant la simple volonté de soigner les patients, comme d’habitude…
      La situation pandémique est telle qu’elle est en France…
      Mais, nous sommes sur un site Sénégalais qui s’occupe de ce qui se passe du Sénégal :
      Or, au Sénégal, l’épidémie n’est pas en régression, même si il y a moins de morts qu’en €urope, frappée par le Coronavirus avant… Le Confinement total y est impossible, car le peuple Sénégalais est en survie quotidiennement pour bouffer… Ils n’ont majoritairement pas comme les Occidentaux, des frigos pleins, la sécurité sociale ou le chômage partiel… Ils n’ont pas de petite réserve d’argent en Banque comme leurs dirigeants et leurs marabouts dont les comptes en Banque dégueulent de fric, même à l’étranger… Et miséreux de tout, Ils ont reçu 1 sac de riz, 1 bouteille d’huile, 1 boîte de sucre pour faire vivre 10 à 20 personnes par famille, etc…
      Dans ces conditions, Il faut comparer ce qui est comparable, avec chaque pays qui se démerde comme il peut, avec ses moyens (quand ils ne sont pas détournés par les bandits truands et corrompus)…
      Le port du masque, s’il peut sauver des vies au Sénégal, est salutaire au Sénégal comme en France :
      Et au Sénégal : Chaque Dirigeant, chaque Fonctionnaire, chaque Policier, chaque Gendarme, chaque Militaire, chaque Médecin, chaque Infirmier, Chaque Imam, chaque Marabout, chaque Nanti, etc… devraient avoir une poche de masques de protection contre le Covid19, pour le distribuer GRATIUITEEMENT à la population Sénégalaise, pour sauver des vies et freiner la propagation du Coronavirus…
      Car la propagande Islamique de la seule « Volonté de Dieu » pour arrêter cette saloperie de Virus , je n’y crois pas ! D’autant plus que le Virus Covid19 est Chinois => Donc, complètement athée ! In chà Allah…

  6. Regis Costet dit :

    « Les français sont des veaux »,les habitants de cette terre sont presque tous des veaux…Mais,il existe quand meme quelques esprits supérieurs qui détiennent la VERITE!!!!! OUF!!!!!

    • Galips dit :

      C’est ce que l’on appelle la théorie du complot.

      • Bob dit :

        S’opposer au port du masque obligatoire : complotisme

        C’est sous ce néologisme entré dans le vocabulaire courant que la caste politico-médiatique qualifie toute forme de remise en cause de la pensée « politiquement correcte », unique et obligatoire, et ce, quel que soit le sujet en cause.

        Il s’agit, en réalité, d’une nouvelle définition de l’esprit critique, dont l’exercice est prohibé par un terrorisme intellectuel, dénoncé voilà déjà vingt ans par le journaliste et historien Jean Sévillia, qui pratique l’anathème, l’amalgame ou le procès d’intention afin de condamner, sans débat ni argument contradictoire, toute opinion non conforme.
        Ainsi, dans les circonstances actuelles, les opposants au port obligatoire du masque dans l’espace public comme dans les lieux « clos » sont qualifiés de complotistes : à cet égard, un récent article du Parisien relatant une manifestation hostile « aux mesures restreignant les libertés individuelles pour combattre le Covid-19 », qui s’est déroulée à Berlin, le 1er août dernier, illustre parfaitement le phénomène.

        Afin de discréditer la contestation, le quotidien insinue notamment que la devise choisie par les organisateurs, « Jour de la liberté », ferait référence au titre d’un film de la réalisatrice allemande Leni Riefenstahl portant sur une conférence tenue, en 1935, par Adolf Hitler… Bien entendu, cette manifestation a été vertement dénoncée par la chancelière allemande et par les responsables des partis chrétien-démocrate comme social-démocrate.
        Autre exemple, les critiques apportées au dogme écologiste du réchauffement climatique et de son origine exclusivement humaine subissent le même sort : diabolisation des « climato-sceptiques », qualifiés également de complotistes, dont les études s’appuient pourtant sur des recherches scientifiques tout aussi valables que celles des tenants de la thèse devenue officielle, comme l’expose brillamment l’universitaire Rémy Prud’homme dans un ouvrage très éclairant et fort documenté intitulé L’Idéologie du réchauffement, paru en juin 2020 chez L’Artilleur.
        Or, une étude qui se prétend scientifique ne peut être considérée comme valide si elle n’a pas fait l’objet, au préalable, d’une analyse critique sans concession : à défaut, ses conclusions se limitent à de simples hypothèses toujours contestables.

        Dans une société ouverte et démocratique, aucune question ne devrait rester taboue et ceux qui ne respectent pas les thèses officielles devraient pouvoir librement s’exprimer sans être dénoncés comme des adeptes d’une imaginaire « théorie du complot », tout particulièrement dans un pays comme la France, qui fit jadis de Descartes son maître à penser…

  7. Ba dit :

    Galips, c’est la réponse facile quand on a rien a dire et qu’on se comporte comme un mouton

    • Galips dit :

      Beatrice BRUN, arrêtez de polluer ce blog avec plusieurs pseudo en l’utilisant comme tribune politique.
      Créez donc votre propre blog ou retournez sur le rond point de Langon pour servir d’épouvantail.

  8. BRUN Béatrice dit :

    Bonjour Isa,
    En effet si on ecoute le Professeur RAOULT, adoré des Marseillaises et des Marseillais, et du 🇸🇳🇸🇳🇸🇳🇸🇳SENEGAL, le port du masque H24 ne serait (conditionnel ) peut être pas nécessaire.
    Il privilégierait (conditionnel) le lavage des mains très , très fréquemment .
    Tout ce qui est manu porté est susceptible de danger.
    Écoutez son entretien sur cnews.
    Mais sachez que même à la Brioche Dorée ou ailleurs , le chawarma doré peut être contaminé par le virus.

    Bien à vous , au plaisir 😊

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :