DÉLESTAGES OU PAS ?

Un manque d’électricité redouté au Sénégal

Ein Hochspannungsmasten für Strom vor blauem Himmel und Sonnenstrahlen

Le Sénégal sera-t-il frappé par un manque en électricité? c’est la folle rumeur qui circule actuellement dans le pays de la Teranga. Selon certaines informations diffusées dans la presse sénégalaise, la Société africaine de raffinage (SAR), structure qui est responsable de l’approvisionnement en combustible pour la SENELEC, société nationale sénégalaise d’électricité serait en rupture de stock. Si cela est avéré, le Sénégal risque de plonger dans le noir faute de produits pétroliers pour faire fonctionner les installations de la SENELEC. Face à ces informations, la SAR a tenu à apporter un démenti.
Dans un communiqué, la société africaine de raffinage s’est voulue on ne peut plus claire. Selon le service de communication de la structure, il n’y a aucune rupture de stock dans l’approvisionnement des combustibles indispensables pour la production et la livraison de l’électricité. L’entreprise a indiqué aussi que le pays dispose d’un important stock pour approvisionner tout le pays pendant une assez longue période. La SAR a affirmé que sa mission est de livrer en temps et en heure le Sénégal en produits pétroliers.
Sénégal : départ du penseur Felwine Sarr pour l’université de Duke, les avis partagés
Sénégal : les filles portées disparues à Touba ont été retrouvées
Une situation ambiguë
La société rassure donc les populations qu’il n’y a aucun risque de rupture de stock. “la Société Africaine de Raffinage informe l’opinion que, contrairement à des rumeurs distillées de manière récurrente dans la presse, il n’y a aucune rupture dans la chaîne d’approvisionnement en produits pétroliers” peut-on lire dans le communiqué. Cependant, pour Cheikh Diop, un représentant du monde syndical sénégalais, il ya bel et bien rupture de combustibles au niveau de la SAR et cela va avoir des conséquences sur la fourniture en électricité. “L’arrêt est là, palpable. Si on ne décharge pas le tanker cette nuit (hier soir), le reforming va s’arrêter. Les stocks pour la semaine ne sont pas suffisants. Le produit de la Senelec que seule la Sar fabrique est en danger” dira Diop de façon formel
Amos Traoré/lanouvelletribune.info

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Stephane BOTREL dit :

    Faut finaliser le paiement de la cargaison du tanker

  2. Abdul dit :

    « Sénégal : les filles portées disparues à Touba ont été retrouvées…. »
    Quel rapport entre les filles retrouvées et l’électricité ?
    Relisez votre texte avant de publier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :