MONSTRUEUSE RÉALITÉ

L’horrible film de l’excision ratée de 6 fillettes à Yeumbeul Boune

Six petites filles ont été excisées à Boune, dans la banlieue de Dakar. Cinq d’entre elles, sujettes à des complications, subissent des soins intenses en attendant une intervention chirurgicale.
L’exciseuse et la maman des victimes ont été arrêtées par la gendarmerie.
C’est une rarissime pratique qui s’est opérée dans la banlieue dakaroise. L’excision de fillettes constatée, mercredi, à Boune. Les victimes sont au nombre de six (6). Selon la Rfm, la plus âgée n’a que sept (7) ans. Soumises a une mutilation génitale, cinq d’entre elles sont présentement dans un état critique.
Les fillettes se retrouvant dans une situation compliquée sont admises dans une structure de santé. Elles vont subir une intervention chirurgicale.
La brigade de gendarmerie de Keur Massar a procédé à l’arrestation des trois génitrices de petites filles. La dame qui les a excisées est aussi placée en garde à vue.
Les hommes du commandant Kandji de la gendarmerie de Keur Massar sont alertés par une marraine de quartier ou “badianou Gokh” qui s’inquiétait du sort des victimes. Sans perdre de temps, les pandores se sont déployés sur le lieu indiqué où ils ont trouvé les six (6) petites filles en pleurs, se tordant de douleurs.
La prise en charge médicale des enfants est assurée par l’Action Educative en Milieu Ouvert (AEMO) de Pikine.
El hadji Issakha/senenews.com

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. jack le tiof dit :

    galère pour ces petites filles tout ça pour la religion et aux marabouts et contraire a la loi , le parents complices a mettre en prison

  2. le chaman dit :

    Merci aux hommes de loi d’avoir agi rapidement. J’espère que les peines infligées à l’exciseur va être à la hauteur de cette abomination, ainsi que les mères des gamines qui ont ozer mettre en oeuvre ce crime, car c’est un crime l’excision. Il faut que la peine soit dissuasive pour les mères et grand mères qui organisent encore et toujours ces abjections.

  3. Xx dit :

    Quelle barbarie ! c’est un acte contre nature, et monstrueux. Le peuple sénégalais est croyant à 100% semble-t-il, et dans ces conditions, il est incompréhensible que soit remise en cause la création de Dieu ! Comment peut-on prier Dieu à longueur d’année, et mutiler dans le même temps les fillettes et les femmes qu’il a créées avec un clitoris, et le reste…? Ce sont les « traditions » paraît-il… il faut oublier les traditions et arrêter ce massacre immonde !

  4. Ndiaye dit :

    M. le journaliste il serait peut être bien aussi préciser qu’il s’agit ici de non sénégalais, des guinéens plus précisément qui ont d’ailleurs fait venir « l’exciseur » hors du senegal en plus..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :