ESPOIRS DE VOL LE 1er AOÛT

Ouverture de l’espace Schengen : Le Sénégal en salle d’attente

Les négociations pour la levée réciproque des restrictions aux voyages entre les ressortissants européens et sénégalais sont sur le point d’aboutir, à quelques détails près, destinés surtout à sauver la face des dirigeants. Pour l’essentiel, parmi les points acquis, il y a la décision d’autoriser l’entrée en Europe, de certaines catégories de Sénégalais, dès le 1er août prochain.
Depuis le 16 juillet, date de la dernière publication de la liste des pays dont les ressortissants sont autorisés à entrer sur le territoire des pays de l’Espace Schengen, liste dont tout le monde sait qu’elle ne comprenait pas le Sénégal, les négociations entre les deux parties vont bon train. Et mieux, on a des deux côtés, dépassé les réactions épidermiques, pour tenter de comprendre les motivations des uns et des autres.
On se rappelle que lorsque le Conseil de l’union européenne avait mis à jour sa liste des pays à l’égard desquels les pays des Etats membres devraient progressivement lever les restrictions de déplacements, le ministre des Transports aériens et du tourisme, Alioune Sarr, avait répliqué de manière quasi-pavlovienne, par un communiqué déclarant que la réciprocité serait de mise à l’égard des ressortissants de tous ces pays. Même si l’on sait que, dans la circonstance, le Sénégal est plus en position de demandeur qu’en position d’exiger, la diplomatie impose aux partenaires de chercher à dépasser cette situation par le haut.
Frontières ouvertes le 1er août
En l’état actuel des négociations, Le Quotidien est en mesure d’avancer que les parties sont d’accord pour une réouverture réciproque des frontières au 1er août. Néanmoins, cela ne se fera pas sans conditions.
S’il est déjà acquis que les restrictions actuelles ne s’imposent pas vraiment aux ministres et aux membres du Corps diplomatique qui, en cas de nécessité et pour les besoins de leurs missions, peuvent toujours se rendre dans les pays qu’ils souhaitent, d’autres types de citoyens devraient bientôt élargir la liste.
Il s’agira d’abord, bien évidemment, des fonctionnaires d’Etats en mission, des membres du secteur privé ou de la Société civile, se rendant à des rencontres ponctuelles, dans le cadre de leur travail. Les étudiants inscrits dans les universités européennes sont bien entendu, inclus dans la liste de ceux non concernés par les restrictions. Ces catégories d’individus viendront s’ajouter à ceux qui étaient déjà libres de voyager dans les deux sens à leur guise, à savoir les détenteurs de carte de séjour, ou les personnes occupants des fonctions indispensables aux pays concernés.
Par ailleurs, toutes ces décisions ne seront applicables d’abord, que si la situation sanitaire ne se détériore pas brusquement au Sénégal ou dans les pays d’accueil. Ensuite, les personnes désireuses de voyager, devront remplir des conditions permettant d’établir qu’elles ne sont pas porteuses du virus. Déjà, le Sénégal a commencé à mettre en application certaines de ces mesures.
Air France reprend toutes ses rotations sur Dakar
Les services du ministre des Affaires étrangères, Amadou Ba, qui mène les négociations avec la Délégation de l’Union européenne, en collaboration avec les services du ministère du Tourisme et des transports aériens, se montrent particulièrement optimistes quant à une issue heureuse de cette question. S’il est vrai qu’en l’état actuel des choses, les Modou-Modou auront encore du mal à franchir les frontières, on pourra, une fois le trafic repris dans les deux sens, exciper d’une interdiction d’entrée pour les citoyens sénégalais. Et le Sénégal serait particulièrement mal avisé d’interdire d’entrée des citoyens européens, dont les hôteliers de Dakar, Saly et Cap Skirring ont particulièrement besoin pour pouvoir surmonter la crise dite des «Poches vides 2020», qui est corollaire au Covid-19.
D’ailleurs, une compagnie comme Air France semble déjà avoir anticipé l’issue heureuse des négociations, elle qui a programmé pour le mois prochain, quasiment le même rythme des rotations qu’avant la crise du coronavirus, à savoir, un vol par jour sur Dakar, et retour. Cela sera valable pour Dakar, mais pas pour toutes les autres villes de la sous-région ouest-africaine.
lequotidien.sn

Vous aimerez aussi...

36 réponses

  1. capskir dit :

    Compagnie à fuir absolument…. Ils se foutent des clients, ne répondent pas ni au téléphone, ni aux mails…. Impossible de se faire rembourser, ni d’avoir un avoir pour les vols annulés….

    • Bernard dit :

      La compagnie est à l’image du pays !

      • Erik dit :

        Ton image c’est quoi, toi? Frustré ?

        • Ndoye dit :

          Il a raison. La compagnie est bien à l image du pays. C est à dire BORDÉLIQUE. Je suis sénégalaise, mais la vérité fait mal

        • Nafissatou Morel dit :

          Personne n’est frustrée je suis sénégalaise j’ai acheté mon billet paris dakar depuis février mon vol est confirmé air Sénégal me réclame 650 € de plus pour entrer dans ce vol a 3 jrs de mon départ sinon on vous fait un avoir. C’est des C..nards et la compagnie est a l’image du pays ..INDICIPLINEE

          • Moussa dit :

            Franchement je suis d’accord meme pour mon pere qui etais bloquer depuis 4 avril alors j ai rajouter car soi disant mon billet etais en promo A 255euro pour rentrer le 15 juillet une semaine avant on l appel pour dire que le vol commercial n’est pas possible mais si vous rajoutez 350000xof vous pourrez prendre le vol du 15 juillet qui est un vol de rapatriement je voyagerai plus avec eux.
            Car cette avoir n est pas valable que pour des vols africains car avec air france tu avais la possibilité de voyager partout dans le monde avec le groupe skyteam.

          • Tid dit :

            Pourquoi singulariser particulièrement air Sénégal? Les compagnies aériennes British font bien la même chose à un point que le gouvernement a voté un projet de loi pour rembourser aux compagnies aériennes la différence. Ceci est un problème global très complexe

  2. Bob dit :

    Oui comme la RAM, air France, Tunisair…

    • DNR dit :

      Faux pour Air France. En tout cas en ce qui me concerne. Nous avions un billet retour Dakar / Bordeaux. Nous avons pris un vol rapatriement Dakar/Paris. Nous avons donc demandé le remboursement de la partie Paris/Bordeaux. Nous avions même opté pour un avoir, Air France nous a annoncé un remboursement dans lés jours qui viennent!!!! Et j’ai plusieurs amis qui ont été remboursés également…

      • Kamano dit :

        Bonjour, s’il vous plaît j’aimerais savoir est-ce que c’est possible actuellement de prendre le vols Aire-France pour la Tunisie ??? En tant que résidents au Maroc.! Prête à payé de plus les frais s’il faut.

        Merci ! J’attends votre réponse

    • ivan dit :

      Faux pour la RAM qui a envoyé un avoir remboursable au bout d’un an si non utilisé. Et vrai pour AIR SENEGAL qui n’a envoyé ni avoir ni remboursement et qui ne répond à aucune demande que ce soit par mail ou téléphone.

  3. le Chaman dit :

    Avec la folie furieuse de la Tabaski, et de la flambée à attendre de la propagation du Covid19 au Sénégal, ou il semble que la maladie est hors de contrôle, le Sénégal, comme beaucoup d’autres pays, notamment les USA, le Brésil, l’Amérique latine d’une manière générale, se verront interdite en Europe. Déjà que la deuxième vague se pointe à l’horizon, c’est pas pour faire venir des populations de pays irresponsables.

  4. Sylvain dit :

    Moi je suis guide local
    Nous souhaitons la reprise des vols aux Sénégal
    Sans le tourisme…

  5. Kevaronne Melody dit :

    Arrêtons un peu ce sarcasme. Les hôteliers ont besoin de travaille et ceux qui sont ici depuis 4 mois veulent rentrer. Assez avec cette pandémie qui, franchement n’a ni tête ni queue. Protegeons-nous comme on nous le demande et tout sera comme avant. La grippe tue beaucoup plus l’hiver que le COVID-19 dont on a l’impression que tous les décès sont causés par ce virus
    Il n’y a plus de morts d’autres maladies que du COVID-19. J’ai perdu deux parents qui n’avaient que des maux de tête et on a pris leurs organes est-ce sérieux ?. Tu meurs d’un virus et on enlève tes organes pour implanter à d’autres personnes ?. La pandémie va reprendre comme la grippe tous les hivers, n’est-ce pas étrange ?

  6. Denis ROUALET dit :

    Brussels airlines: ni remboursement ni avoir, perte totale. Aucun vol de rapatriement.
    Air France: vol annulé, modification du billet mais à la date qui les arrange, pas quand vous en avez besoin. Avoir certes mais prix du billet multiplié par X. Quand Air France vous doit de l’argent, obligé de porter plainte pour avoir gain de cause. Toutes à mettre dans le même sac.

  7. Kamano dit :

    Bonjour, S’il vous plaît j’aimerais savoir si c’est possible actuellement de prendre un vols Aire-France pour la Tunisie??? En tant que résidents au Maroc.? Je suis prête à multiplier les frais si possible!
    Répondez moi slvp !! J’ai besoin de vos conseils! Merci

  8. Kamano dit :

    Bonjour, Dites-moi s’il vous plaît si c’est possible actuellement de prendre un vols Aire-France pour la Tunisie??? En tant que résidents au Maroc.? Je suis prête à multiplier les frais si possible!
    Répondez moi slvp !! J’ai besoin de vos conseils! Merci

  9. ba dit :

    Pour air Sénégal je propose une plainte collective .prenons des avocats et ne les laissons pas profiter du covid pour se sucrer macabrement sur les voyageurs.

    • Galips dit :

      Le problème n’est pas qu’ils ne veulent pas rembourser, mais qu’ils ne le peuvent pas par manque de trésorerie ce qui n’augure rien de bon pour la suite.

  10. rien a dire contre Air France . Vols de rapatriement gratuit en mai du fait que j’avais un billet Dakar-Paris-Montpellier.
    Un autre billet en juin que nous avons annulé a fait l’objet d’un avoir 15 jours après!!donc ne mettez pas Air France dans le même sac que les autres compagnies…ils ont proposés un grand nombre de vols de rapatriement……

    • Bill dit :

      J’aimerais en dire autant en ce qui me concerne mais ni remboursement, ni échange, ni même de réponses aux courriels, messages, appels…. Je me console en pensant au kérosène qui ne sera pas brûlé grâce au virus. Puisse les compagnies aériennes disparaître à jamais.

  11. Diallo dit :

    Vue le manque de sérieux, ceci dit que ce n’est pas pour demain que je voyagerai avec air Sénégal.
    Quand t’es qu’il aura du sérieux dans nos projets de développement pour le Sénégal?

  12. Djeff dit :

    Le bal des pleureuses…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :