ÉMERGENCE ÉNERGÉTIQUE ?

SAR : Par manque de matières premières, l’entreprise est à l’arrêt

Rien ne va plus à la Société africaine de raffinage (Sar). D’après l’obs qui vend la mèche dans sa parution du jour, depuis dimanche dernier, les installations de l’entreprise ne tournent pas.
En effet, l’entreprise est à l’arrêt pour défaut de matières premières. Il n’y a plus aucune goutte de fuel et de brut dans les barges. Le journal indique que la Sar est dans une situation financière catastrophique au point qu’elle ne peut plus assurer une bonne fourniture de l’électricité.
Les banques également ne lui assurent plus de crédit en raison de son insolvabilité. Le Fonds de soutien à l’énergie (FSE) doit environ 25 milliards aux banques qui refusent de rallonger le crédit. Pis, le gap de 50 milliards Fcfa plombe les activités de la SAR. Un tanker de brut mouille depuis le 6 juillet dernier dans les eaux sénégalaises, mais le débarquement ne peut se faire car la société est dans l’incapacité d’effectuer le paiement qui tourne autour de 46 milliards Fcfa, informe la même source.
senenews.com

Vous aimerez aussi...

13 réponses

  1. rico dit :

    Ça nous promet des « délestages » a fortiori quand les cloms tpurnent à fond.

  2. Stephane dit :

    Allo ! Macron

  3. Sissie dit :

    Et oui un peu de pognon de la France qu’on dégueule, ça ne fera pas de mal mais si on garde les français en otage à l’AIDB ! Ah l’argent quand tu nous tiens…..

  4. Sissie dit :

    lire à la 2ème ligne lire « même si on garde »

  5. le Chaman dit :

    Je pense qu’il faut savoir raison gardée comme ont dit. Régulièrement ont nous annonce la même chose et pourtant c’est RAS. à toutes fins utiles, remplissont nos réservoirs de voitures.

  6. Kosso dit :

    Ce n’est pas la première fois qu’une telle information est donnée.D’une manière générale les articles publiés sur ce blog sont à prendre avec des pincettes, au mieux à nuancer.

  7. le Chaman dit :

    Seneweb est assez coutumié de ne pas vérifier les informations qu’il balance sur son site internet. Ses journalistes entre beaucoup de guillemets font du beuz n’importe comment comme les chiens déposent leurs étrons. Le webmaster de Sénégalblackrainbow devrait se méfier avant de relaiyer les infos de ce site.

  8. le Chaman dit :

    Bien sûr l’information à été démentie par la Sénélec et par la SAR. CQFD

  9. Stephane dit :

    pas la premiere fois que des tankers chargés de pétrole lourds fassent demi-tours ,il n’y a que les Français et Européens pour se contenter des promesses Sénégalaises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :