AIBD: CE QU’IL FAUT SAVOIR

Reprise des vols internationaux : le Gouvernement fixe les conditions d’accès aux plateformes aéroportuaires

Le ministère du Tourisme et des Transports aérien a publié, lundi, une circulaire dans laquelle il précise les dispositions visant à réduire les risques de contamination par le virus de la Covid-19 dans les aéroports et les aéronefs exploités au Sénégal. Toutefois, ces directives sont susceptibles d’être régulièrement mises à jour en fonction de l’évolution de la situation sanitaire.
À moins de 48h de la reprise des vols internationaux à l’Aéroport international Blaise Diagne (Aibd), fixé ce 15 juillet, le ministère du Tourisme et des Transports arien a sorti une circulaire précisant les dispositions prises pour réduire les risques de contamination par le virus de la Covid-19 dans les aéroports et les aéronefs exploités au Sénégal. Dans le document, Alioune Sarr fixe les conditions générales à mettre en œuvre par les exploitants d’aéroports, les usagers de l’aéroport, le personnel et les passagers, pour diminuer les risques de propagation et de contamination du virus dans l’environnement du transport aérien. S’agissant des mesures applicables aux aérogares, la circulaire mentionne sept points à respecter. Ces mesures vont de la restriction des accès de l’aérogare au port du masque en passant par le nettoyage des mains, la mesure de la température, la distanciation sociale et les équipements individuels et collectifs pour les agents de l’aéroport.
Concernant l’enregistrement, le ministre prévient que tous les comptoirs d’enregistrement devraient être surmontés d’un dispositif solide et transparent (verre, plexiglas ou autre), de sorte à empêcher que l’agent ne soit exposé à un facteur de transmission du virus (souffle, postillon, etc.). Les distances à respecter dans les files d’attente sont matérialisées au sol ou gérées par un personnel dédié. Les compagnies aériennes, selon la circulaire du ministère, doivent informer les passagers de l’obligation de vérifier le poids de leurs bagages de soute et de cabine avant d’accéder au comptoir d’enregistrement. Elle ajoute que tout passager ayant un excès de bagages à gérer doit être invité à le faire dans un endroit isolé, de sorte à ne pas gêner le flux normal de l’enregistrement en cours. Dans la mesure du possible, des bascules de pré-pesage devront être mis à la disposition des passagers pour leur permettre de vérifier le poids de leurs bagages avant d’accéder aux comptoirs d’enregistrement.
Formalités de police, boutiques et restaurants
Les formalités de police ne sont pas épargnées par ces dispositions annoncées par le ministre. En effet, la circulaire souligne qu’au niveau des box de police, des lingettes désinfectantes doivent permettre aux passagers de nettoyer la surface de lecture des empreintes digitales avant leur utilisation. Les agents de la police qui manipulent les documents de voyage sont appelés à porter des gants qu’ils doivent régulièrement désinfecter ou changer. À moyen terme, les moyens automatiques de vérification des passeports devront être généralisés.
D’après la circulaire, le passager doit être en mesure de présenter tous les documents requis par le pays de destination (y compris les documents sanitaires), préalablement à son admission en salle d’embarquement. Pour ce qui est des services des boutiques, restaurants, bars et salons qui ne peuvent être suspendus, ils doivent faire l’objet d’une organisation pouvant garantir une application stricte des mesures et comportements visant à éviter la transmission du virus. L’embarquement et les autres services à bord sont également soumis au respect des gestes barrières. Le ministre a, en outre, insisté sur le nettoyage et la désinfection des aéronefs, l’identification, l’embarquement et le débarquement des passagers.
Enfin, le protocole prévoit que les personnes qui présentent des symptômes soient prises en charge par le personnel sanitaire dédié. Celles qui ne présentent pas de symptômes seront invitées à s’auto-confiner pendant au moins 24 heures à compter de la date d’arrivée. La traçabilité des personnes ayant été en contact avec un passager contaminé sera facilitée par les formulaires de localisation de passagers pour la santé publique et formulaire de transport public.
Abdou DIAW/lesoleil.sn

Vous aimerez aussi...

8 réponses

  1. Michel dit :

    Vous nous faites vraiment chier avec vos mesures à la con, vous ne les appliquez pas pour le peuple sénégalais mais pour celui qui veut partir oui
    Vous n’avez vraiment rien d’autre à faire c’est pour cela que vous nous pondez tous les jours une fiche
    En plus vous n’êtes même pas clair un coup c’est on part ensuite on ferme maintenant c’est on part ok vous jouez au ping-pong mais clairement hors rapatriement les vols internationaux comme vous dites sont ok ????? Demain je viens à l’aéroport avec visa billet masque mains lavé pas de température propre sur moi et à 2 mètres de distance du gars devant moi je peux partir pour la France ou l’Europe en général ???? Merci de répondre car rien n’est clair ici au Sénégal tout est obscur

  2. trevidic dit :

    IL est vrai que le passage à la douane semble apporter un certain plaisir aux douaniers de AIBD pour ne pas faciliter le passage des « européens » .
    Le pays de l’accueil et de la bonne humeur ,sauf à AIBD

  3. Lucien dit :

    Tout ça sont des représailles et des rétorsions dues à un orgueil et une fierté locale très destructrice
    Si ça continue le sn va s’ecroulé economiquement. Plus de touriste, les résidents ne peuvent plus entrer sans tracasseries administratives incroyables. Il y a un brin de racisme là dessous ! Combien le sn va tenir sans les européens ???

  4. Ndiaye dit :

    LE même temps qu’on a tenu avant que vous ne découvriez les bateaux: à savoir 400000 ans – 300ans.

  5. issa gibb dit :

    Il est vrai que ces mesures de représailles envers des passagers Français ou €uropéens au nom de la Réciprocité à cause de la décision des Autorités €uropéennes de la Non-Ouverture de l’Espace Aérien Schengen pour le Sénégal, est d’une stupidité prétentieuse mal placée et fierté vexée infantile, indigne d’un pays qui se dit civilisé et intégré dans le concert des Nations…
    C’est du pur orgueil déplacé, avec des connotations racistes de plus en plus fréquentes au Sénégal, en particulier à l’AIBD envers les Toubabs, avec des douaniers qui prennent de plus en plus de plaisir à faire chier le monde, quand ils ne leur volent pas directement des objets, durant leurs contrôles folkloriques…

    Ces pauvres passagers Français, Espagnols ou Toubabs qui ont surement une résidence secondaire au Sénégal et qui ont réussi à trouver un avion pour aller au Sénégal malgré le marasme mondial du Coronavirus Chinois, ne sont pas à être tenus responsables de la fermeture pour le Sénégal de l’Espace Aérien Schengen par les Autorités Bureaucratiques €uropéennes : Ce n’est de pas leurs fautes !
    Tout comme, des passagers n’ont pas à être inquiétés et bloqués à l’AIBD par les douaniers Sénégalais qui font un zèle inutile de connerie ou raciste envers des « Blancs », non-responsables de cette décision aléatoire €uropéenne, si ils se soumettent aux tests d’entrée au Sénégal, si ils sont en bonne santé avec des certificats conformes : Car des compagnies aériennes leur ont vendu et ils ont payé des billets d’avion pour la destination Sénégal et c’est un manquement à toutes les règles du Transport Aérien International de ne pas satisfaire à la finalité du voyage pour des passagers en règle, même sur le plan sanitaire…
    Passagers qui ont payé leurs voyages en toute légalité en tant que touristes ou résidents, pourvoyeurs de devises dans un Tourisme à l’agonie au Sénégal, en prenant en plus, le risque de complications et de ne pas revenir comme ils le veulent en €urope avec cette décision €uropéenne de fermeture de l’espace Schengen au Sénégal, dont je le répète, ces passagers ne sont pas responsables…

    La « Véritable » Réciprocité aurait été de fermer l’espace Aérien Sénégalais aux vols Aériens €uropéens ???
    Mais là, cela aurait été une vraie « déclaration de guerre » à l’Union €uropéenne par le Sénégal :
    Avec un manque à gagner énorme pour le Sénégal et des pertes économiques abyssales pour le pays et aussi sa flotte aérienne… Avec en plus, une nouvelle détérioration des relations Sénégalo-€uropéennes et le risque de perdre de nombreuses aides €uropéennes au développement pour le Sénégal et un coup d’arrêt de se remplir les poches pour ses dirigeants cupides et corrompus…
    Alors, on préfère se venger et faire chier de pauvres passagers pour montrer sa frustration primaire !

    Pour les connards qui croient que le Sénégal se fait respecter par l’Union €uropéenne avec ces représailles stupides envers quelques passagers €uropéens arrivant à l’AIBD : ils ont tout faux !
    On ne joue pas avec le « Gros Chat €uropéen » quand on est une petite « Souris » ramené du statut de pays émergent à celui de pays sous-développé, en si peu de temps, à cause de la pandémie Covid19…
    On ne joue pas au « Partenaire Vexé » avec l’Union €uropéenne quand on est un petit pays Africain sous perfusion monétaire et financière de cette même U.€ avec sa monnaie, le FCFA arrimé à la monnaie €uropéenne, l’€uro dont les gouvernements successifs Sénégalais n’arrivent pas en s’en défaire pour prendre leurs envols et leurs indépendances monétaires et financières…
    On ne joue pas au « Con » avec l’€urope quand on reçoit des aides permanentes et sans fonds depuis les Indépendances, pour tout perdre en un seul coup de cuillère à pot et remettre définitivement les pendules à l’heure dans les relations entre l’U.€ et le Sénégal jusqu’à faire virer la diaspora Sénégalaise d’€urope…
    L’U.€ n’a pas besoin du Sénégal pour survivre… Tandis que le Sénégal est sous perfusion mondiale et surtout €uropéenne pour survivre ! Y-a-pas photo…

    Ainsi ces représailles contre des passagers €uropéens à l’AIBD sont d’une connerie sans nom au Sénégal :
    Une mesure à détruire encore plus le Tourisme déjà à l’agonie au Sénégal, avec des touristes qui se tourneront vers des destinations moins contraignantes, plus accueillantes et sympathiques, Coronavirus ou pas !
    Une mesure à détériorer un peu plus, les relations Sénégalo-€uropéennes et en particulier, l’Amitié Franco-Sénégalaise qui en prend plein la gueule, ces derniers temps au Sénégal, jusqu’à quand où ???
    Une mesure à fragiliser encore plus, l’économie Sénégalaise par le départ des investisseurs et des perfuseurs €uropéens énervés à leurs tour par les complications de la destination Sénégal… Etc…

    Tout cela, pour faire le « Grand » lorsqu’il est en réalité qu’un petit pays Africain vexé par l’Ogre €uropéen !
    Un pays sous-développé, mendiant et prétentieux à la fois, qui fait avec des représailles minables contre des passagers aériens innocents : Le Jeu de la Propagande Islamique galopante au Sénégal qui ne veut plus de touristes ou de résidents Toubabs au Sénégal… Pour sauvegarder leurs privilèges maraboutiques éhontés… Garder le pouvoir sur le peuple Sénégalais tenu dans la misère et l’ignorance et opiumisé de fausse religion… Continuer leurs pratiques Islamiques rétrogrades, à savoir la seule instruction du Coran à l’Enfance pour réussir sa vie d’Adulte ????? En se gavant de fric sur le dos d’un peuple ignare et fataliste et par l’Esclavage des enfants Talibés dans la mendicité forcé au XXI° siècle…

    Ainsi va, le Sénégal avec ses réactions épidermiques prétentieuses, anti-Téranga ou racistes à faire chier les rares visiteurs « Blancs » à l’AIBD … Malgré, une situation économique lamentable et son retour à un statut de pays sous-développé après 12 ans de pouvoir Wadien et 8 ans de pouvoir Sallien, pour rien… Ses pratiques religieuses douteuses et esclavagistes d’Enfants (Talibés) dans un Islam dévoyé de ses vraies valeurs humaines et musulmanes … Jusqu’à amener le pays et son pauvre peuple, au bord d’un précipice dont il sera très dur d’y remonter quand il y sera définitivement tombé dedans, avec les Groupes Armés Terroristes Islamiques à l’affut dans tout le Sahel ??? Rien de bon, en vue… En plus du Coronavirus Chinois !

    Même si c’est absurde que les agents de l’AIBD s’en prennent aux rares passagers €uropéens non-contaminés pour les emmerder au nom de la Réciprocité Aérienne : Sur Internet, de nombreux professionnels Sénégalais du Tourisme déconseillent aux touristes de venir au Sénégal…
    – Parce que la pandémie Covid19 est en forte progression au Sénégal et elle est en passe de devenir incontrôlable dans les hôpitaux Sénégalais avec de nombreux cas communautaires et ne pas venir développer de nouveaux cas contacts au Sénégal…
    – Parce que les tracasseries administratives à l’arrivée à l’AIBD sont insupportables, avec le nouveau Visa Sanitaire ou avec des passagers bloqués pendant 1 ou 2 jours à L’AIBD sans information, sans distribution d’eau ou de nourriture…
    – Et au risque de ne plus repartir du Sénégal à cause d’une mesure soudaine des Autorités à fermer l’aéroport AIBD si la pandémie Covid19 devenait incontrôlable au Sénégal…
    A Bon Entendeur… Bonne Tabaski à tous … Et protégez-vous !

    • Benjamin dit :

      Monsieur Issa Gibb, cette étude est malheureusement inutile car combien de gens pourront lire et comprendre ces tristes vérités ? Vous le dite dans vos lignes et je vous soutiens dans leur bon sens mais les seuls qui sauront interpréter ses lignes sont ceux qui les déformeront à leur gré pour en faire une propagande stupide mais en paroles et sans aucun doute pas dans la langue national que tellement peu de gens comprennent ici. Enfin merci de défendre ce qui fait vivre les pays pauvres.

  6. Nic dit :

    Il est vrai que suite à une décision de l’Europe d’interdire l’entrée sur leur territoire des ressortissants africains n’est pas très fait play.
    Prendre des européens en otage l’est encore moins.
    Pour ma part, je n’ai pas eu de soucis le 15 juillet, entré rapidement, contrôle température, douanier cool.
    Par contre mauvaise expérience avec la compagnie aérienne qui m’a obligé à prendre un billet retour depuis l’aéroport alors que je suis résident !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :