MISÈRE AU SENEGAL

Aide alimentaire : Le riz et l’huile vendus sur les lieux de distribution

Au lendemain de la guerre contre la Covid-19, le président Macky Sall ne s’était pas trompé en décrétant l’état d’urgence alimentaire au profit des ménages les vulnérables. La distribution de l’aide alimentaire à ces familles démunies constitue un indice voire un instrument pour mesurer l’extrême pauvreté dans laquelle vivent les Sénégalais.
Tenez ! Avant-hier lundi, il y avait foule à l’école de la Sicap Liberté 3 (près de l’agence Sde) où l’on distribuait des kits de vivres composés de riz, de sucre, du savon, de l’huile et de pâtes (vermicelles ou macaroni). Il est vrai que les bénéficiaires ont affiché un large sourire de délivrance sociale après avoir reçu de quoi manger durant un mois.
Malheureusement, un reporter du quotidien Le Témoin a pu constater que cette aide est un véritable cadeau ou don « empoisonné » pour certains pères et mères de famille. Cette triste scène de rue en est une parfaite illustration. Une fois servie, cette vieille maman (70 ans environ) a failli crouler sous le poids de ses sacs de riz et autres bidons d’huile.
« Je n’ai pas même de quoi payer un chariot pour transporter ces denrées. C’est pour cela que j’ai tout bradé sur place à des prix dérisoires. En effet, je vis dans l’obscurité, depuis hier nuit, faute de crédit « woyofal ». Sans oublier la facture d’eau que je n’arrive toujours pas à payer. Mon petit-fils dont j’assure la garde est gravement malade faute de médicaments. Pour toutes ces raisons, j’ai tout vendu sur place », se justifie la pauvre maman dont les lamentations sont tombées dans l’oreille du reporter du journal Le Témoin.
seneweb.com

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. issa gibb dit :

    Article minable et racoleur pour faire pleurer dans les huttes :
    Ce con de journaliste vient de se rendre compte qu’il y a la misère au Sénégal ???? ???
    Quand à cette vieille dame de 70 ans, qui au passage, passe du statut de grand-mère au statut de mère qui s’occupe de son petit-fils malade ??? Chercher l’erreur même si pour être grand-mère, il faut avoir été mère…
    Cette brave dame a bien de la chance d’avoir reçu les kits d’aides de l’Etat en riz, sucre, huile, pâtes et savon : Car ce n’est pas le cas pour de nombreuses familles pauvres et nécessiteuses dans toutes les régions du pays qui crient qu’elles n’ont toujours rien reçu à ce jour, malgré l’annonce du pdt Macky Sall, ce lundi dernier, que ces distributions étaient finalisées à 80 % dans le pays ??? Tout comme de nombreux agriculteurs qui n’ont toujours rien reçu de l’Etat, en graines promises pour les planter et relancer la saison agricole ??? Tout comme de nombreux hôteliers et restaurateurs n’ont toujours rien reçu comme aides de l’Etat, malgré qu’ils maintiennent les salaires de leurs employés dans leurs hôtels et restaurants fermés, depuis trois mois, etc… Nombreux sont ceux qui pensent qu’ils se sont fait roulé dans la farine : Et ils ont bien raison ! Ils se sont bien fait baisé par les autorités avec leurs nombreuses annonces et leurs dégueulis de chiffres qui n’ont aucune existence et réalité sur le terrain…
    Maintenant que cette brave femme est revendue à des prix dérisoires, les aides alimentaires pour pouvoir payer son loyer, ses factures d’eau et d’électricité, çà la regarde et c’est son choix pour survivre…
    Mais, il y a tellement de Sénégalais et de Sénégalaises dans son cas, en plus des enfants Talibés esclaves, miséreux et affamés par cette crise du Coronavirus…
    C’est une majorité du peuple Sénégalais qui est dans une « Extrême Misère » dans un pays qui reste dans le fond du classement des pays les plus pauvres de la planète, à la 164° place sur 192 pays recensés, malgré les aides internationales incessantes et des plus importantes au Sénégal par la Communauté Internationale ???????
    Et on ne découvre pas cette situation, tout d’un coup … Puisqu’on le savait déjà, Coronavirus ou pas !
    Parce qu’une poignée de nantis, politiciens, religieux et autres marabouts islamiques, des ordures égoïstes, corrompues et inhumaines volent tout au peuple et ils vendent toutes les richesses naturelles aux puissances étrangères qui se battent pour dépecer ce pauvre pays… Doublés en mendiants, ils détournent toutes les aides internationales pour le Développement, l’Education ou encore la Santé, etc…. à leurs seuls profits .
    Et ils laissent ce pauvre peuple Sénégalais dans cette « Misère Extrême » et dans l’ignorance depuis les Indépendances pour mieux les soumettre et les gouverner….
    Voilà la Vérité à dire et à écrire avec un peu de courage, monsieur le journaliste de Seneweb.com :
    L’histoire de cette brave vieille dame à faire pleurer dans les huttes est dérisoire, car ils sont des millions à la vivre en ce moment au Sénégal avec le Covid19 en plus, à cause d’une poignée de pourris qui les oppriment et les volent, depuis des décennies au Sénégal, bien avant la pandémie qui est venu encore plus compliquée le « Tout Extrême Misère » du Sénégal …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :