ETRANGETÉ CLIMATIQUE

Fine pluie enregistrée à Dakar ce mercredi 17 février : Les explications sur ce phénomène climatique

Ce mercredi 17 février 2021, entre l’épaisse couche de poussière qui surplombe Dakar et le vent, quelques gouttes de pluie sont tombées sur la capitale sénégalaises. Un fait inhabituel, mais ce n’est pas la première fois que des gouttes de pluie sont enregistrées hors de l’hivernage.
Ce phénomène, nommé « Heug » (pluie hors-saison) arrive souvent entre décembre et le mois de janvier ou encore début février. Mais, rarement, des « Heug » ont été notés en fin février ou durant le mois de mars. D’après l’ingénieur en météorologie, Abdou Aziz Diop, il s’agit d’un phénomène causé par un conflit d’air provenant d’horizons différents. « Ces pluies, appelées « heug », peuvent être classées dans la catégorie des pluies hors-saison. Elles s’expliquent par un conflit entre l’air frais qui nous vient d’Europe et l’air chaud. Le fort taux d’humidité permet d’avoir un développement vertical des nuages, qui deviennent des nuages d’orages », avait souligné l’ingénieur qui est, par ailleurs, conseiller technique à l’Agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie (Anacim).
Le couvre-feu est inefficace à Dakar et à Thiès, révèle une étude du Bureau de Prospective EconomiqueSélectionné pour vous :
Le couvre-feu est inefficace à Dakar et à Thiès, révèle une étude du Bureau de Prospective Economique
A noter qu’en janvier 2002, ce phénomène climatique avait eu des conséquences dramatiques, avec 37.000 animaux décimés dans la région de Louga et entraîné la mort de 13 personnes dans le département de Podor. En 2012, un « Heug » a également eu lieu en mars.
Mouhamed Camara/senenews.com

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *