CONFECTION DE MASQUES ARTISANAUX

La certification est gratuite

« L’Association Sénégalaise de Normalisation ASN a publié la norme Sénégalaise NS 15-014 qui définit les conditions de confection et les spécifications techniques auxquelles les masques barrières destinés au grand public doivent être conformes. La norme, adaptée aux réalités socioéconomiques du Sénégal, donne également les exigences pour une bonne utilisation des masques par le consommateur. Cette norme est disponible et téléchargeable GRATUITEMENT sur le site internet de l’ASN www.asn.sn (http://www.asn.sn/IMG/pdf/ns_15-014_vf.pdf).
Pour encadrer la production de masques barrières, garantir la qualité et la sécurité des consommateurs et prévenir tout abus, le gouvernement du Sénégal a décidé de rendre obligatoire la certification des masques barrière.
La certification des masques permet de s’assurer qu’ils répondent aux exigences spécifiées dans la norme NS 15-014 et autres documents normatifs notamment en ce qui concerne :
• L’hygiène et la propreté du lieu de production.
• Le respect des règles d’hygiène par les opérateurs.
• La maîtrise et le respect des bonnes pratiques de fabrication.
• La conformité du masque barrière aux spécifications de la norme NS 15-014.
La certification de conformité se déroule selon un processus maitrisé basé sur les principes de la transparence, l’impartialité, la confidentialité, l’objectivité et l’indépendance.
Ce processus rigoureux se déroule en plusieurs étapes.
Un audit du site de production est effectué pour s’enquérir du système de production et son niveau de maîtrise. Lors de cette visite, les éléments de preuve de conformité sont collectés et les écarts identifiés et communiqués aux représentants de l’entreprise auditée.
L’audit de certification n’a pas pour objectif la répression. Au contraire, il comporte un aspect pédagogique en ce sens que les écarts ou pistes d’amélioration de la qualité identifiés font l’objet de partage et d’échanges entre l’auditeur et l’audité dans le but de trouver des solutions et lever ces écarts.
L’impératif de transparence et d’indépendance dans la certification exige que tous les frais liés à la prestation soient clairement identifiés et consignés dans le règlement particulier de certification et sont à la charge de l’entreprise à évaluer.
Dans le cas de la certification des masques, et vu la situation actuelle, le processus de certification est simplifié pour le rendre accessible à toutes les catégories de producteurs. Les conditions financières sont également adaptées à la taille et aux capacités du producteur.
L’Etat du Senegal, à travers différents organes, a décidé d’accompagner les artisans qui se sont lancés dans la fabrication de masques pour leur faciliter l’obtention de la certification.
L’arrêté rendant obligatoire la certification va permettre une concurrence saine entre producteurs locaux qui se donnent les moyens de mettre sur le marché des articles de qualité et promouvoir le Made in Senegal.
L’Association Sénégalaise de Normalisation (ASN) »
www.asn.sn
libéonline

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *