SOLIDARITE AVEC LES ENFANTS DES DAARAS

Serigne Mountakha Mbacké adresse un important message aux mourides

Serigne Mountakha s’inquiète de la situation des Daaras en cette période de crise. Dans cette vidéo, le Khalife appelle les bonnes volontés à soutenir les Daaras.
« Le Khalife avait demandé aux citoyens sénégalais et aux talibés de s’entraider en cette période difficile. Serigne Mountakha se réjouit de la réactivité des talibés et des bonnes volontés qui ont fait des dons », fait savoir Serigne Mame Mor.
Et d’ajouter : « Le Khalife a remis plus de 40 tonnes de riz et de mil. Depuis qu’il a fait ce geste noble, les talibés ont appuyé son initiative. Mais, le Khalife des mourides demande aux musulmans particulièrement aux mourides d’en faire davantage afin d’aider les Daaras ».
Pour éviter les rassemblements, Serigne Mountakha a suggéré aux bonnes volontés qui suivront ses recommandations de faire leurs dons sans attirer du monde. « Chaque personne connaît un daara qui est près de chez lui, donc ce n’est pas la peine de se déplacer ou de rassembler du monde… »précise Serigne Mame Mor.
Aida KANE/senego.com
VIDEO: https://youtu.be/ATFg62hwKb0

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. le Chaman dit :

    Lui qui n’a jamais levé le petit doigt pour dénoncer le sort fait à ces gamins esclaves, étant de ce fait complice de cette abomination pour d’après les sources autorisées, 200 000 gamins. En fait je pense que lui même et ses complices, ont plus peur pour eux-mêmes, que pour le bien-être de ces enfants.
    C’est toute l’année, chaque année, chaque mois, chaque jours, qu’il faut travailler à éradiquer cette insulte à l’enfance. Il aura fallu que cette saloperie de maladie arrive pour que d’un coup la mafia Maraboutique s’apercevoir que les enfants du Sénégal existe et qu’il faille leurs venir en aide. Mieux vaut tard que jamais, mais cela me donne un goût amer.

  2. issa gibb dit :

    Je viens de regarder la Vidéo ??? Que des tronches mourides inconnues, des seconds couteaux ???
    Et quelles tronches, ces mecs en toges ressemblent plus à des bouchers d’abattoirs qu’à des religieux ???
    Sauf un, plus maigre et avec plus de signes de religiosité que tous les autres qui ont l’air d’être défoncés ???
    Pas l’ombre du khalife mouride, Serigne Mountakha Mbacké Ibn Bassirou dans toute la Vidéo ???
    Où est aussi le porte-parole de la confrérie mouride, Bass Abdou Khadre Mbacké, marabout le plus riche de tout le Sénégal et son frère, Fallou Abou Khadre Mbacké, le grand Imam de la mosquée de Touba ???
    Où est Cheikh Saliou Mbacké, le fils du 5° khalife Saliou Mbacké qui était le protecteur de l’ogre Thiantacoune Cheikh Béthio Thioune décédé ??? Où est Mor Mbacké Ibn Mourtada, chargé mouride aux relations extérieures… Où sont tous les grands pontes Mourides ???
    Pour qu’ENFIN, on entende un message aussi important pour la protection des enfants Talibés dans les daaras mourides de la part des autorités mourides… Et c’est pas trop tôt !
    Pour, ENFIN comprendre que les enfants Talibés sont très et trop exposés au Coronavirus en mendiant dans les rues…
    Pour ENFIN comprendre que les enfants Talibés contaminés en mendiant, peuvent devenir des contaminateurs importants dans la ville de Touba et toute sa région….
    Pour ENFIN comprendre que la promiscuité et le manque d’hygiène dans les daaras, risquent d’en faire des foyers infectés très importants avec des enfants Talibés qui se contaminent les uns les autres, mais aussi leurs maîtres marabouts esclavagistes…
    Pour ENFIN comprendre que si les enfants Talibés restent enfermés dans les daaras, il faut qu’on leur apporte à manger pour qu’ils ne meurent pas de Faim, ce qui ferait désordre dans la Ville Sainte de Touba …
    Pour ENFIN comprendre et faire des appels à la population pour porter à manger aux Talibés dans les daaras… Des « Portages » alimentaires qui devraient continuer et être soutenus après la fin de la pandémie :
    Car si la population porte à manger aux Talibés pour soutenir les daaras, les enfants Talibés n’auront plus à mendier dans les rues et ils resteront, hors des dangers de la rue, à mieux apprendre le Coran dans les daaras, même si çà ne leur servira à rien dans leurs futures vies d’adultes ???
    Pour ENFIN comprendre que la générosité « religieuse » des Sénégalais envers les Talibés semble être mise à mal par le Covid19, car les Sénégalais ne donnent plus rien aux enfants Talibés mendiants depuis cette crise pandémique…
    Pour ENFIN comprendre que si il y a une hécatombe de décès dus au Coronavirus parmi les enfants Talibés, ces marabouts auront des comptes à rendre et leur hégémonie religieuse risque d’en pâtir auprès de la population Sénégalaise, comme secte meurtrière d’enfants, incapable de protéger les enfants qu’on leur a confié, etc …
    Plus qu’un goût amer, cette liste n’est pas exhaustive… Elle peut être rallongée ou complétée…

    Car l’hypocrisie au sujet des Talibés n’a pas de limites et elle peut marcher dans les 2 sens :
    Quand des escrocs en robes, considérés comme une secte par l’orthodoxie musulmane, se proclament Représentants de Dieu sur Terre et ont inventé les « Talibés » en leur expliquant à des pauvres gars qu’ils sont des sous-hommes qu’ils aideront à atteindre le Paradis à leurs morts, si ils sont soumis à eux, toute leurs vies ??? Alors qu’ils ne sont que des escrocs pseudos-religieux autoproclamés, sans aucun pouvoir divin, juste occupés à faire que du fric, capables de faire travailler sans aucun salaire, des adultes ignares et opiumisés de fausse religion, dans leurs vastes propriétés où même les Baye-Fall ne veulent plus travailler pour eux et nous emmerdent à mendier agressivement dans les rues et à chanter leurs chants religieux monocordes « Allah, Allah, Allah… » pendant des heures jusqu’à l’aurore, sans aucun égard et respect du sommeil du reste de la population …
    Et bien sur, être des mafieux cyniques et véreux, sans humanité pour mettre des enfants innocents en Esclavage de la mendicité forcée dont on connait les souffrances et les autres abus abjects dans les daaras, pour faire toujours de l’argent sur leurs dos et construire leurs mosquées à endoctriner plus encore, un peuple dans un Obscurantisme Islamique Soufie, caché en réalité sous les doctrines Wahhabites et Salafistes radicales qui se propagent en Afrique et plus particulièrement au Sahel jusqu’au Sénégal…

    En plus, d’avoir mis le temps pour suivre les consignes de l’Etat en tout début de l’épidémie du Coronavirus… Maintenant, les pontes mourides ne se montrent même pas pour un message aussi important que la Protection des Enfants Talibés, aux populations… Les mourides n’ont rien à faire des enfants Talibés qu’ils tiennent en Esclavage sous couvert de l’éducation du Coran, même si le Prophète Mahomet interdit la mendicité des enfants dans le Coran ! Chercher l’erreur ???
    Les potentats mourides ont peur pour eux, pour leurs privilèges éhontés, de perdre leur hégémonie religieuse sur le peuple Sénégalais, si trop d’enfants Talibés mouraient… Mais surtout peur de perdre leurs petits esclaves mendiants qui leur permettent de construire leurs mosquées et vivre comme des mafieux milliardaires, depuis 3 décennies, en toute impunité au Sénégal…
    On n’entend d’ailleurs pas, sur ce sujet, les appels des autres confréries sénégalaises : Les Tidjanes, les Layènes , les Kadres et Ouakam qui sont bien taiseux sur la mendicité des Talibés dans les rues en pleine pandémie Covid19… Comme quoi, la pandémie Coronavirus aura permis, une fois de plus, de démontrer qu’en plus d’être des Esclavagistes d’Enfants, tous ces escrocs pseudo-religieux et autres marabouts ont une inhumanité profonde, une religiosité basé sur le seul Dieu-Fric et un égoïsme satanique indignes des valeurs du Vrai Islam… Ils sont une des 7 plaies du Sénégal, en tant que Responsables du problème Talibé au Sénégal et tous les dégâts qu’ils commettent sur ces Jeunes pour l’avenir même du Sénégal !

  3. Francia dit :

    Merci Issa !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :