AIDE A LA PRESSE

L’aide à la presse sera augmentée de 300 millions de FCFA à cause de l’impact du coronavirus

La presse sénégalaise est parmi les bénéficiaires des mesures d’atténuation de l’impact du coronavirus. Ainsi, le 3 avril dernier, le ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération a annoncé, sur la Tfm, que l’aide à la presse sera augmentée de 300 millions de FCFA et sera payée dans les meilleurs délais. « On sera à 1 milliard de FCFA cette année, contre 700 millions auparavant », a déclaré Amadou Hott.
Joint par la Rfm, le patronat de la presse a réaffirmé que le Président de la République avait promis un doublement du montant actuel, c’est à dire de 700 millions à 1,4 milliard.
« Je m’étonne que ce montant puisse changer entre temps »
Selon Mamadou Ibra Kane, le Président de la République avait reçu tous les acteurs des médias, le 27 mars, à savoir le Conseil des diffuseurs et éditeurs de presse du Sénégal (Cdeps), le Syndicat des professionnels de l’information et de la communication sociale (Synpics), la convention des jeunes reporters du Sénégal (Cjrs), l’Association des professionnels de la presse en ligne (Appel) et l’Union des radios associatives communautaires (Urac).
« A cette occasion, le Chef de l’Etat Macky Sall nous a donné une bonne nouvelle en ce sens que l’aide à la presse sera doublée. Donc, je ne peux que cautionner la parole du Président de la République et je m’étonne que ce montant puisse changer entre-temps », a indiqué Mamadou Ibra Kane du Cdeps.
seneweb.com

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. lolo dit :

    Je comprends que la Presse puisse avoir des soucis à l’heure actuelle.Tout le Sénégal en souffre ! Mais ne vaudrait il pas mieux donner cet argent aux populations qui vivent loin de Dakar, loin des grandes villes, qui subissent de plein fouet la manque de tourisme, et qui souffrent de ne pouvoir vendre, de ne pouvoir acheter, de ne pouvoir se nourrir décemment ? Aider à régler le problème d’approvisionnement en eau de certaines régions ?

  2. issa gibb dit :

    Des aides de l’Etat devraient être prioritaires pour les Hôpitaux et les malades …
    Puis, aux populations les plus démunies, avec des distributions gratuites d’Eau, en savon, en désinfectants ou en sacs de riz et autres produits alimentaires de première nécessité, ce qui serait plus responsable et judicieux de la part de l’Etat Sénégalais en ces temps de crise liée à la pandémie du Coronavirus…
    Cette aide à la presse parait vraiment curieuse et inappropriée parce qu’ils doivent pas être en manque de tout, ne plus pouvoir se nourrir et avoir des réserves pour survivre, par rapport aux plus pauvres ???
    Il est vrai aussi que le silence de la presse peut être acheté dans certains états ! Qui sait ???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :