LA STIGMATISATION DE L’ETRANGER

Au Sénégal, «la main de l’étranger», bouc émissaire idéal de la crise du coronavirus?

L’apparition brutale du Covid-19 a favorisé une levée de boucliers violente contre les étrangers dans certains pays africains, dont le Sénégal. Mais pour les experts interrogés par Sputnik, elle ne fait que réveiller des angoisses en somnolence.
«Le Sénégal, à l’instar de la communauté internationale, est appelé à lutter contre un ennemi invisible qui, de la même manière qu’il traverse allègrement les frontières, ne fait aucune distinction de race, de religion, de statut social ou de genre. Dès lors, aucune forme de stigmatisation ne doit être entretenue ni envers nos compatriotes vivant à l’étranger, encore moins envers les autres étrangers vivant parmi nous.»
En effet, le 2 mars dernier, l’annonce du premier cas de coronavirus –un ressortissant français vivant à Dakar de retour de vacances en région Auvergne-Rhône Alpes– a été le point de départ d’un torrent d’accusations contre les «étrangers» porteurs de «malheurs». Et les trois cas déclarés par la suite, des patients européens, sont venus «corroborer» cette thèse. Un quotidien sénégalais a cru alors résumer la situation avec un titre évocateur: «Un hôte étranger parmi nous».
Le même phénomène de stigmatisation s’est produit en Éthiopie, où le premier ministre Abiy Ahmed a dû appeler ses compatriotes à la tolérance en réaction à des attaques contre des étrangers. «Il est important de noter que le virus n’est lié ni à un pays ni à une nationalité. (…) Tout le monde est égal devant le risque… Ne laissons donc pas la peur nous voler notre humanité.»
Un homme sur la passerelle d’une plate-forme pétrolière.
Coronavirus: pour les pays africains, un casse-tête chinois à transformer en opportunités
Au Sénégal, et même si elle peut revêtir une signification au regard du stade de transmission de l’épidémie, «cette dichotomie entre « nous » et « eux » a été d’abord entretenue par la communication gouvernementale sur le premier cas», souligne pour Sputnik le Dr. El Hadji Malick Sy Camara, enseignant-chercheur de sociologie à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar.
«Le ministre de la Santé [Abdoulaye Sarr] avait au départ parlé de « cas importé ». À ce qualificatif s’est ajoutée une autre précision sur sa nationalité. Cela a sans nul doute forgé les premières représentations sur les potentiels vecteurs de la maladie, c’est-à-dire ceux qui ne seraient pas de peau noire. Sur le plan socio-anthropologique, les populations trouvent toujours de bonnes raisons pour étiqueter les allochtones qui, aux yeux des autochtones, ont bouleversé leur quiétude», analyse le socio-anthropologue sénégalais.
Depuis ces premières escarmouches verbales, le Sénégal s’est retrouvé, au 31 mars, avec 175 cas de coronavirus: une nette majorité de nationaux contaminés et des «cas importés». Et les statistiques quotidiennes vont dans le sens d’une aggravation de la situation sanitaire. Les chiffres de la pandémie tendent, ainsi, vers un schéma de transmission communautaire de plus en plus net, minimisant de fait la «responsabilité» des étrangers pour révéler des contaminations de Sénégalais «bon teint».
Est-ce la raison pour laquelle «depuis quelques jours, cette mention n’est plus intégrée dans l’information fournie sur le Covid-19 par les services du ministère de la Santé et de l’Action sociale?», relève Mamadou Diouma Diallo, enseignant-chercheur à l’Université de Saint-Louis sollicité par Sputnik. Des médias sénégalais, n’ont pas manqué, en tout cas, d’établir un lien avec la récente déclaration du chef de la diplomatie sénégalaise criant halte à la stigmatisation des étrangers… et des Sénégalais de l’extérieur.
Momar Dieng/sputniknews.com

Vous aimerez aussi...

14 réponses

  1. Regis Costet dit :

    Un beau sénégalais avec ses belles lunettes de soleil et ses belles chaussures vernies ne peut tout de meme pas transmettre le covid19…Cela ne peut venir que d’un toubab…ou d’un niak…ou d’un niar…Quand on ne voit meme pas ce qui se passe autour de soi…tous ces mendiants de rue,tous ces talibés…Vive le Sénégal et vive les amis chinois!!!

  2. stephane dit :

    Un beau sénégalais avec ses belles lunettes de soleil et ses belles chaussures vernies

    Et sa serviette remplie de vieux journaux

  3. Tiocan dit :

    Les sénégalais se plaignent d’être victimes de racisme alors qu’ils sont souvent encore plus racistes et xénophobes que les autres peuples.

  4. jack le tiof dit :

    heureusement que les western union ne sont pas contagieux sinon il y aurait beaucoup plus de contaminés au senegal

  5. JPC dit :

    Et si par pure hypothèse utopique, le Sénégal interdisait la présence d’étrangers sur son territoire? Fermait ses aéroports et ses voies maritimes?
    Le « racisme » et la « xénophobie » tomberaient en désuétude.
    A croire que certains de ces personnages n’ont rien d’autre à penser et surtout à réfléchir. Les « yeux ne sont pas en face des trous ».

  6. issa gibb dit :

    Les Sénégalais ont toujours eu tendance, à rejeter la faute sur les autres !
    Leur orgueil inné ou leur fierté, leur font croire déjà qu’ils sont supérieurs aux autres pays Africains…
    La misère et tous les autres maux qui existent dans le pays, ne sont jamais de leurs fautes…
    C’est toujours la faute des colonialistes, des toubabs, des étrangers qui ont pillé ou qui pillent leur pays…
    Ils considèrent que toutes les aides internationales ne sont que du dédommagement
    Ceux sont ces comportement racistes, xénophobes ou simplistes qui ont détruit, en particulier le Tourisme…
    Leurs fortes tendances à ne pas travailler, à mendier, à la corruption sont hypocritement ignorées…
    Jusqu’à s’opiumiser de fausse religion dans l’Islam et mettre des enfants Talibés en Esclavage…
    Comme si Allah, le Tout-Puissant était content de leurs comportements anti-humains et de fausse religiosité !
    Maintenant entendre, après la fermeture des frontières et le rapatriement des étrangers du Sénégal dans leurs pays respectifs, des commerçants d’un côté, pleurnichaient sur le manque de « touristes blancs » est un peu fort du goulot, vue la façon que sont traités, les touristes au Sénégal… Peut être comprendront-ils qu’il faut respecter les touristes, à la fin de cette pandémie Covid19 qui frappe le Monde entier ???
    Tout comme, pour la fermeture de nombreuses agences ou bureaux de poste Western Union, qu’ils vont aussi sentir passer…
    Tout une situation qui, d’un autre côté, va faire le bonheur, des anti-coloniaux, des anti-toubabs, des anti-occidentaux et des Islamistes qui sont de plus en plus nombreux dans le pays et qui ont détruit l’équilibre de relations humaines normales avec les résidents toubabs et les touristes toubabs par leurs comportements racistes et haineux ! Mais là encore, ils ne le reconnaitront pas !
    Le Sénégalais a toujours raison, car il est incapable de reconnaitre qu’il se trompe !
    C’est pourquoi, il traîne tant de boulets qui l’empêchent d’avancer

    • Tak dit :

      Merci Issa 😉

      • issa gibb dit :

        Je me sers parfois de textes ou de références de mes anciens maîtres blogueurs…
        C’est pourquoi, je vous remercie à mon tour avec plaisir, de cet appui court, mais chaleureux !

    • Ndiaye dit :

      Le gaulois toujours grande gu….. et se croyant directement issu de la cuisse de Jupiter et en haut de la pyramide!

      • issa gibb dit :

        Qu’est ce qui te dérange, Ndiaye… C’est de lire des vérités qui pénalisent lourdement le Sénégal ??? Quand tu n’es que dans le déni, la provocation inutile et un racisme haineux à la sauce de ta connerie incommensurable d’un cerveau d’un malade mental, dans son arbre…
        Tu fais partie de ces principaux boulets qui empêchent le Sénégal de regarder sa Vérité en face et qui l’empêche d’avancer ou d’émerger…
        Tes références hasardeuses n’amènent à rien : La cuisse de Jupiter d’inspiration grecque ou macronienne… Ou le haut de la pyramide d’inspiration égyptienne ou impérialiste n’amènent à rien et démontrent que tu restes avec des références antiques, vieilles et connes comme ton cerveau malade qui n’expliquent toujours rien ???
        Si tu ne sais pas que l’Homme a marché sur la Lune en 1969… Et quand 2020, que l’Informatique et le Numérique gouvernent le Monde et que la Mondialisation vient de t’envoyer un « Connovirus », infester les économies de tous les pays concurrents à la Chine… Tandis que le Sénégal reste un pays pauvre parce qu’une poignée de potentats politiciens et de religieux monopolisent toutes les richesses et détournent toutes les aides internationales, sans aucune volonté de faire le Bonheur du Peuple Sénégalais et laissant en plus, des milliers d’enfants Talibés en Esclavage au 21éme siècle : C’est que tu as de la merde dans les yeux, Ndiaye !
        Ne te mets plus les doigts dans la bouche , après les avoir mis dans le cul, sur ton baobab… Sinon tu continueras à puer de la gueule… Tu ne serviras à rien pour faire avancer ou émerger le Sénégal … et encore moins, à sortir les Enfants Talibés de l’Esclavage, Honte du Sénégal…
        Tu ne serviras à rien, toute ta vie, Connard !

      • Dédé dit :

        @Ndiaye :
        1° Grande gu… peut-être, comme certains sénégalais qui se croient les rois de l’Afrique ! 2°Jupiter n’était pas gaulois, par conséquent le gaulois ne peut être « issu de sa cuisse » !
        3° Les gaulois n’ont jamais construit de pyramide sur leur territoire…
        Va falloir réviser dur mon p’tit Niaye, tout dans votre verbiage est faussé, décalé, vicié, déformé, détourné, et d’une mauvaise foi absolue ! Vous personnifiez absolument le minus-habens… et çà vous va comme un gant !

    • Stephane dit :

      C’est vrais ce que vous dites sur le comportement des Sénégalais je l’ai constaté en Guinée Bissau ,les pécheurs aussi qui détruisent tout avec leurs filets dans les iles Bijagos. Leur façons méprisantes de considérer les Africains Anglophones

  7. Regis Costet dit :

    Tout est dit et bien dit…C’est ce que je pense et surtout ce que je vois…

  8. sissie dit :

    Encore bravo Issa pour vos interventions en général. Quant à la dernière je n’en aurais pas dit moins, il faut lui faire fermer sa gueule à cette merde haineuse et raciste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :