PAIN: LE DÉNI DU MINISTRE

ongues fils devant les boulangeries : Le ministère du Commerce s’explique

Le ministère du Commerce s’est expliqué sur les couacs notés depuis hier dans l’application de la mesure d’interdiction de la vente de pain dans les boutiques. Les boulangeries sont envahies depuis 48 heures par des foules avec le risque de contamination du Covid-19.
Des mesures ont été prises pour corriger ces dysfonctionnements, selon le Directeur du Commerce intérieur, Ousmane Mbaye.
‘’La production était très faible parce que cette affluence n’était pas attendue au niveau des boulangeries. Nous avons eu à travailler depuis hier matin avec les boulangers pour apporter des réponses par rapport à cette problématique de file d’attente devant les boulangeries. Ce matin, lorsque nous avons fait le point avec nos équipes à 08 heures et à 09 heures, nous avons vu qu’il y a une amélioration au niveau de la plupart des boulangeries visitées », souligne-t-il.
Concrètement quelles sont les mesures prises pour corriger cette situation ?
‘’Les mesures que nous avons prises, c’est de booster la production parce que ce qu’on veut, c’est qu’à partir de 18 heures que le pain soit disponible dans toutes les boulangeries. De sorte que chaque consommateur qui arrive puisse prendre son pain et partir. S’il y a aussi des gens qui arrivent en même temps, que tout soit organisé avec un dispositif de sécurité devant la boulangerie.
Est-ce que ce désordre noté n’est pas dû à une précipitation dans l’application de la mesure qui s’est faite à la va-vite ?
‘’ça n’a pas été précipité parce que cela fait pratiquement plusieurs mois que nous y travaillons déjà dans l’élaboration de la réglementation et dans l’implémentation. Donc les boulangers ont produit avec les volumes habituels de production mais la demande était telle que ce n’était pas possible d’y réponse. Ça c’était hier, mais aujourd’hui, quand nous avons fait le point, on a senti une amélioration de la situation’’.
Khalifa SAMB/senedrect.com

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. issa gibb dit :

    Enfumage ministériel d’un imbécile qui essaie de justifier une mesure prise à la sauvette, pour lutter contre la propagation du Coronavirus, en interdisant les livraisons et ventes de pain dans les Boutiques-dépôts de pain ???
    Ceci a entrainé la raréfaction des points de ventes du pain, que dans les Boulangeries et créant des déplacements plus longs avec plus de risques de contamination pour les habitants habitués à leurs dépôts de pain de proximité… De plus gros rassemblement humains dans des files d’attente qui sont encore plus contaminatrices pour la population… Alors qu’il fallait faire, tout le contraire, la dispersion des points de vente du pain, pour éviter les longs déplacements et les gros rassemblements humains dans les uniques points de vente que sont devenues, les boulangeries au Sénégal
    Comme quoi, on est encore tombé sur un ministre bras cassé, pas fini qui a pris une mesurette à la con, inappropriée et inutile, gênante et sur-contaminatrice de la population sénégalaise…
    Bravo au con qui en plus de çà, vient t’avouer que l’affluence dans les Boulangeries à cause de sa mesure, n’avait pas été prévue… Preuve que le mec a pris une décision qu’il n’a ni calculée, ni anticipée ???
    Le peuple sénégalais n’ira pas loin, avec de tels guignols plus que cons ! Des Imbéciles Incompétents !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :