OPINION SUR LES MESURES CONTRE LE VIRUS

Lutte contre le Covid: Couvre-feu la nuit, coups de fouets, à l’aube la proximité sera présente de plus belle

L’objectif de ce couvre-feu à la base était de limiter les mouvements des gens de 20h à 6h du matin dans le but de lutter contre le coronavirus.
Pourtant demain matin vous verrez certainement des rangs monstres en face des banques, supermachés et boulangeries. Et dans ces rangs vous constaterez que les distances de sécurité ne sont pas respectées.
Lutter contre le covid-19 la nuit et laisser les gens se comporter comme bon leur semble le jour est une méthode de lutte assez naïve.
Nous avons beaucoup communiqué sur le coronavirus, mais jamais une quelconque image des effets néfastes de la maladie n’a été montré aux sénégalais, et je pense que c’est ce qui explique cette inconscience persistante de certains de nos concitoyens. Respecter la vie privée des gens c’est une chose mais s’il est nécessaire de montrer aux gens les effets du covid-19 pour qu’ils comprennent ce qui les guette.
Pourquoi pas? Raison pour laquelle la sortie de monsieur Guirassy est à féliciter.
Pourquoi frapper systématiquement les gens lors du premier jour de ce couvre-feu?
À part créer un dégoût profond des citoyens et écorner l’image du Sénégal sur le plan international je ne vois pas son utilité si c’est pour voir des gens entassés en face des boulangeries le lendemain matin.
Évitons de prendre des décisions et d’agir à l’encontre ces dernières. Sensibiliser les gens sur le coronavirus et saluer une personne en direct à la télévision nationale. Prétendre avoir recours au couvre-feu pour lutter contre le covid, tabasser les gens la nuit et les laisser agir comme bon leur semble le jour.
Demain le débat sera porté sur les coups de fouets nocturnes de nos forces de l’prdre nous détournant ainsi de l’essentiel: La lutte contre le coronavirus.
Mamadou Mansour Diop/Galsen221

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Diclo dit :

    Le confinement comme en Europe est impossible au Sénégal par contre confiner des quartiers sensibles villes villages individuellement doit pouvoir être mis en place. Informer informer les gens. Aux boulangeries banques les vigiles peuvent faire respecter les distances de 1metre et procéder à la désinfection des mains (les billets distribués sont un nid à contamunation pour tous) tous ensemble nous gagnerons

  2. DNR dit :

    Effectivement, le couvre feu la nuit ne part rien empêcher à la profileration du virus. Néanmoins, il a un gros avantage: stopper la délinquance nocturne qui n’aurait pas manqué d’augmenter dans le contexte actuel.

  3. issa gibb dit :

    Texte intelligent de Mamadou Mansour Diop
    Le couvre-feu nocturne et les violences policières ne seront pas des mesures efficaces pour lutter contre la propagation du Coronavirus, si le lendemain, les gens se retrouvent en grand nombre, rassemblés devant ou dans les établissements encore ouverts, banques, boulangeries et supermarchés qui sont sur-contaminateurs au Covid19…
    Des choix étatiques curieux , voire dérisoires qui freineront surement la délinquance nocturne, mais en aucun cas, la propagation de la pandémie, si la population sénégalaise n’est pas confinée jour et nuit…
    Avec des sorties autorisées et contrôlées sans violence policière, en nombre d’individus par famille, en durée et en raisons de travail, de ravitaillement ou de santé, pour limiter les risques de contamination…
    Sans oublier non plus, que la population sénégalaise vit majoritairement en survie au jour le jour et qu’elle doit trouver des ressources journalières pour nourrir les familles nombreuses…
    Un peuple qui souffre de la faim, peut se révolter et mettre le pays à feu et à sang! Coronavirus ou pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :