LA FRANCE AU SENEGAL ET A TOUBA

Le nombre de militaires français présents au Sénégal révélé lors du Magal de Touba

Le Général de l’armée française est revenu sur le nombre de militaires français présents au Sénégal. En marge du grand Magal de Touba, tenu hier, Michel Delpit de révéler que près de 400 militaires français sont actuellement au Sénégal.

C’est du moins ce qu’il a déclaré lors de la visite qu’il a tenue dans la ville sainte de Touba, rapporte Seneweb. Ce, quelques jours seulement après la visite à Touba de l’ambassadeur de la France au Sénégal.

« Les éléments français au Sénégal sont environ 400 militaires ainsi que 180 personnels civils sénégalais… Et ensemble, nous conduisons des actions de coopération avec les armées de tous les pays de l’Afrique de l’Ouest, qui en expriment la demande et tout particulièrement au profit de l’armée sénégalaise. Nous coopérons à la construction d’une architecture de sécurité collective », informe Michel Delpit.

« C’est-à-dire nous conduisons ensemble des formations et des entraînements de manière à aider l’armée sénégalaise et les armées des pays de la Cedeao à mieux faire face aux mouvements terroristes qui essaiment dans la sous-région ainsi qu’aux menaces de types groupés, armés, qui contestent l’autorité de l’Etat. Ces actions de coopération sont extrêmement importantes de manière à consolider les capacités opérationnelles des armées avec lesquelles nous travaillons. Les armées françaises sont engagées avec d’autres armées africaines pour contribuer à la lutte contre le terrorisme », souligne le Général de l’armée française.

Magal Touba : L’important rôle joué par l’armée française

Le grand Magal de Touba a été célébré hier dans la capitale du Mouridisme. En marge de cet événement, l’armée française a joué un rôle important en apportant un soutien logistique pour venir à la rescousse des Sénégalais.

Ainsi, selon Seneweb qui rapporte l’information, M. Delpit s’est rendu à Touba dans le cadre de ce grand magal pour rencontrer le khalife général des mourides. « Je suis extrêmement honoré de pouvoir rencontrer et échanger avec cette haute autorité spirituelle et morale. », s’est-il réjoui.

« C’est un message de paix et d’amitié, que je porte et je suis également ici pour accompagner les personnels civils sénégalais qui travaillent avec nous pour leur témoigner toute notre fraternité dans le cadre de cet évènement. », a-t-il fait savoir.

« Nous leur apportons également un soutien logistique de façon qu’ils puissent participer à ce grand magal dans les meilleures conditions. C’est un moment extrêmement important pour la communauté mouride et c’est aussi un moment très impressionnant pour nous militaires français en mission au Sénégal » dit M. Delpit

Barry Souleymane/senenews.com

Vous aimerez aussi...

12 réponses

  1. Stephane dit :

    De mieux en mieux, l’année prochaine il fera allégeance au Grand marabout, pauvre type qui s’incline alors que sa priorité serait de défendre les intérêts Français ,Auchan est interdit d’exercer dans la ville  » Sainte  » Aussi stupide que son supérieur Le Drian et son gourou Macron tristes personnages qui viennent de se faire rouler dans la farine par celui que toutes nos élites nous présentaient comme un grand ami de la France , uniquement pour nuire à Trump

  2. Gourgui dit :

    « Je suis extrêmement honoré de pouvoir rencontrer et échanger avec cette haute autorité spirituelle et morale. » Ben voyons…

  3. Galips dit :

    Si même les militaires se comportent en invertébrés, on est mal barrés.

  4. Le chaman dit :

    Comment ose t’il aller lécher les babouches du l’ayatollah de Touba, symbole de l’obscurantisme au Sénégal, farouchement anti-Francais depuis que le vénérable fondateur du Mouridisme a été déporté au Gabon par les autorités colonialistes Française. Il va falloir que Florence Parly calme ce général dans sa pratique de la brosse à reluire.

  5. Rover dit :

    Reconnaître le poids des mourides , et leur fournir un soutien logistique sanitaire et autre lors du Magal ce n’est pas leur baiser la babouche mais entretenir une bonne intelligence qui sert notamment dans le renseignement et la lutte anti terroriste jusqu’içi ça n’a pas trop mal réussi

  6. sarabanding dit :

    Bien que n’étant vraiment pas pour les mourides, ses chefs et toute leur clique, je suis un peu d’accord avec Rover. L’attitude du Général peut s’appeler de la « lèche-cul » mais aussi de la diplomatie. Nous avons tout intérêt à être bien avec cette communauté qui nous protège de l’avancée des islamistes et avec tout le gouvernement d’ailleurs. Les français ne sont plus aussi bien vus qu’avant et cette attitude peut aider à retrouver tant soit peu un certain rapprochement. Et je serai toujours pour tout acte pouvant rassembler les deux peuples…..même si cela doit passer par une petite visite d’un général français à Touba !

  7. olive dit :

    tant qu’il y a les marabouts on aura la paix !et les militaires ont un deuxieme bureau tout trouvé !

  8. Tiocan dit :

    La France est devenu un petit pays sur le déclin. Cela s’est encore accentué avec M Macron et sa repentance envers l’algérie , les harkis, les décoloniaux et l’image désastreuse qu’il a donné à la fonction présidentielle.
    Le président et la France ne sont capable, en matière de diplomatie que de faire du lêche botte et de prendre des giffles de la part des grandes puissances. La confrérie mouride est un ramassis de truands, ils sont anti démocratiques, anti français, maintiennent les Sénégalais dans la pauvreté et les enfants en esclavage avec les talibés. Ils ne veulent pas d’émergence au Sénégal.
    Faut il leur lêcher les bottes? Pour ma part, je pense qu’on ne pactise pas avec le diable. L’islamisme s’installe petit à petit dans le pays de l’ex téranga. On risque bien d’avoir bientôt et les mourides et les islamistes.
    L’armée française est surnommée la grande muette et avec son ministre d’opérette elle est aux ordres de la macronie, mais qu’en pense t’ elle réellement? Voir la tribune publiée récemment par une partie des militaires.
    Ouvrons les yeux et ne soyons pas dûpes. On aimerait que nos politiques fassent preuve de réalisme et de courage y compris Macky Sall.

  9. oyster dit :

    Je ne crois pas que les mourides souhaitent perdre leur autorité en aidant les djihadistes ,mais la sagesse impose de prévoir que le MALI est en crise .
    et que la frontière est ..proche!…
    La diplomatie par un militaire qui peut indisposer le pouvoir .?

  10. PHILIPPE dit :

    Un militaire ne fait pas de diplomatie de sa propre initiative, il ne fait qu’exécuter les ordres de sa hiérarchie dont le chef (des armées) est l’hôte de l’Elysée!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :